trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Suisse - National League
Play-offs NL: Présentation de la série Zug - Bern
 
 
Suisse, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 12/04/2021 à 22:30
Photo hockey Suisse - National League - Suisse - National League - Play-offs NL: Présentation de la série Zug - Bern
Catarina de Freitas (archives)
Capitaine Diaz vit sa dernière saison sous le maillot du EVZ
Ces dernières années, le EV Zug et le SC Bern se sont rencontré en séries… C’était en 2019 (lire ici) et en 2017 (lire ici). À ces deux reprises, le club de la capitale s’était emparé du titre de champion de Suisse en cinq et six matchs. En 19-20, seuls les Zougois se sont qualifiés en séries.

Cette fois-ci le cadre est tout autre, celui des ¼ de finale de play-offs d’une campagne difficile pour tous les clubs de National League. L’un contre l’autre, cinq parties ont été à l’avantage des Taureaux. La seule victoire du SCB a dû se négocier après le temps réglementaire. Largement avantagés le EVZ ont inscrit 21 goals, contre dix, à leur opposant. Pour rappel, votre rédaction avait estimé que la première place était réservée au EV Zug et que la sixième attendait le Schlittschuh-Club Bern (lire ici). Le premier l’est resté (2.288 pts/match), le second avait terminé neuvième (1.167 pt/match). En pré-play-offs, les Ours ont sorti le HC Davos en trois matchs (lire ici).

Après une année régulière record à 119 points, le Eissport Verein Zug sort avec toutes les faveurs statistiques : meilleure attaque (197 buts marqués), deuxième meilleure défense (2e meilleure défense, 128 buts encaissés). Évidemment, le Tchèque Jan Kovar (63 pts, dont 47 assistances) n’y est absolument pas étranger et ses collègues imports Carl Klingberg (39 pts) et Nick Shore (27 pts) non plus. Mais la vraie force offensive des Zougois réside chez les ses Suisses : Dario Simion (24 buts, 45 pts) et Gregory Hofmann (23 assists, 41 pts) ont enflammé les compteurs de points. L’absence de Hofmann durant ce premier tour des séries devraient être rapidement compensé. Complets dans ce secteur, même Yannick Zehnder (23 ans), a pu se tailler une place entre la 2e et la 3e triplette. Un peu plus discret, l’expérimenté Lino Martschini a été très utilisé en avantage numérique et conservera très certainement ce rôle en séries.

Dans la défensive, la solidité est de mise, même avec les années. Vanté depuis plusieurs années, le défenseur-en-chef et capitaine Raphael Diaz répondra présent. Lui qui changera de maison (quatre ans à Fribourg), passe sa quatorzième saison sous le maillot de Suisse centrale. Ses collègues Tobias Geisser, Dominik Schlumpf et Livio Stadler (2 premiers duos de l’alignement défensif) et lui auront fort à faire pour contenir les offensives bernoises. La seule absence à déclarer en défense est celle de Dario Wüthrich. Cela laisse place au jeune Nico Gross (21 ans, prêté par les Oshawa Generals / OHL) et plus de temps de jeu à Claudio Cadonau (59’ de pénalités). Chez les gardiens, on ne présente bientôt plus le dernier rempart Leonardo Genoni. Auteur d’un « bon » 92.52% d’arrêts (4e suisse) en 2301:33 joués, le portier de la Nati a pu également compter sur son second Luca Hollenstein (13 matchs, 356 arrêts sur 383 tirs). Genoni et ses cinq titres de champion suisse (avec Davos et Berne) connaitront leurs premiers play-offs sous le maillot de Zug.

En face, ce sera le CP Berne. Très touché par les quarantaines, il a joué 48 parties avant d’arriver aux pré-play-offs. Equipe de séries éliminatoires, les hommes de Mario Kogler se sont offerts une Coupe de Suisse, avant d’entamer la route qui les a menés jusqu’ici depuis fin février. En attaque, l’arrivée de Cory Conacher en provenance de Lausanne a donné un nouveau souffle à la première ligne 100% étrangère. Le meilleur pointeur de l'exercice (43 unités, dont 27 passes décisives), Dustin Jeffrey et Jesper Olofsson (arrivé à Noël) et Conacher totalisent 36 buts, depuis décembre. La seconde offensive généralement proposée par Tristan Scherwey, Vincent Praplan et Inti Pestoni n’en demande pas tant (37 buts à eux trois). À moins d’une mauvaise surprise, ces six joueurs devraient rester dans les deux blocs à vocations offensifs. En second couteau, le capitaine Simon Moser, les jeunes André Heim, Kyen Sopa (prêté à La Chaux-de-Fonds), et les solides Jan Neuenschwander et Alain Berger auront probablement pour tâche de jouer des coudes. Gregory Sciaroni et Thomas Rüfenacht seront absents (blessés).

Dans l’arrière-garde, le premier manquement est clairement l’expérimenté helvético-japonais Eric-Ray Blum (blessé). Le second est de qualité. Jusqu’à récemment Ramon Untersander et Calle Andersson – plutôt offensifs – menaient la défensive et leurs compères Miro Zryd et Mike Henauer (21 ans) prendront tout autant de jeu. Relégués dans le courant de l'année, en 3e ou 4e ligne, Thomas Thiry aura certainement plus de responsabilités et sera bien accompagné par le très expérimenté Beat « Bidu » Gerber. Tous deux ont été beaucoup utilisés en box-play. Tomi Karhunen (28 matchs, 90.42%) et Philip Wüthrich (23 ans, 21 matchs, 90.62%) se partageront certainement la cage bernoise sur ces quarts, mais ne sont pas l'avantage principal de l'Ours.
 
Pronostics de la rédaction:
Cédric Martin
EV Zug sort SC Bern 4-3

Stéphane Ducret
EV Zug sort SC Bern 4-3
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...