Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Genève vs Bern
2-1
(0-0 1-1 1-0)
Le 10/01/2020
Centre sportif des Vernets, Les Acacias
Genève ] Bern ]
L'Aigle fait parler ses ailes
 
Berne a besoin de points, Genève l'en a privé.
 
Centre sportif des Vernets, Les Acacias, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 11/01/2020 à 16:44
FICHE TECHNIQUE

6503 spectateurs
Arbitres : Micha Hebeisen, Alex Dipietro et Dario Fuchs, Dominik Schlegel
Buts :
Genève :
Bern :
Pénalités
8x2' contre Genève
1x2' contre Bern


PROLOGUE
Leader de National League... qui l'aurait parié ? (lire ici) Quoiqu'il en soit, c'est Genève-Servette qui occupe cette place la veille de la 36e journée de National League. Les Aigles font la paire à égalité de points (62) avec les ZSC Lions. Le SC Bern, quant à lui, est 8e (45 pts), juste devant le HC Lugano, 9e (43 pts), mais à 3 points des Langnau Tigers.

Sur les 10 dernières parties, le GSHC a vaincu huit fois, dont deux après le temps réglementaire et les Ours est sur un trend de 4 défaites en 5 matchs, après avoir connu un franc succès de 5 victoires de rang. Tout du moins à la maison, Genève tourne à une moyenne de 2 pts/match, alors que Berne (à l'extérieur) se situe à 1.18 pt/match. 

Malgré l'apparent avantage Grenat, c'est bien Berne qui s'est imposé deux fois en trois rencontres entre les deux équipes. C'est le club de la capitale 9-7 qui prend le dessus, sur la glace. Thomas Rüfenacht (1), Simon Moser (1), Mark Arcobello (2), Tristan Scherwey (1), Calle Andersson (1), Ramón Untersander (1) et André Heim (1) ont été les buteurs contre Robert Mayer et Stéphane Charlin.

Depuis son arrivée dans les buts bernois, le mercenaire Tomi Karhunen dans les buts bernois n'a été déjoué que par Deniss Smirnovs, lors du dernier match entre les deux formations, le 30 novembre. Par ailleurs, dans son dernier "check-up", le directeur sportif Alex Chatelain a souligné le soutien du portier, par ses performances.


En plus... les places pour les play-offs sont encore complètement ouvertes en National League !
 

COMPOSITION DES EQUIPES
Genève-Servette HC: Mayer/Descloux; Tömmernes, Jacquemet, Maurer, Karrer, Le Coultre, Völlmin, Kast; Rod C, Richard, Wingels, Winnik, Fehr, Miranda, Bozon, Smirnovs, Maillard, Douay, Berthon, Riat, Patry
Entraîneur: Patrick Emond
Absents: Wick, Mercier, Frische (blessés), Guebey, Charlin, Kyparissis, Heinimann, Vouillamoz, Smons (Swiss League)

SC Bern: Karhunen/Caminada; MacDonald, Untersander, Blum, Krueger, B. Gerber, Andersson, C. Gerber, Y Burren; Moser C, Arcobello, Pestoni, Scherwey, Ebbett, Rüfenacht, Praplan, Heim, Sciaroni, Kämpf, Berger, Spiller
Entraîneur: Kari Jalonen
Absents: Grassi, Bieber (blessés), Henauer (de retour des Mondiaux U20), Mursak (surnuméraire), J. Gerber (Swiss League)
 

Photo hockey Suisse - National League -  : Genève vs Bern - L
Julien Druvent
C’est après 26 secondes que le second bloc genevois inquiète le portier bernois… la joie des spectateurs sera de courte durée. Une première pénalité est sifflée contre Capitaine Rod, sans effet pour les visiteurs. Entre les 17e et 10e minutes, ni André Heim, ni Smirnovs, ni Arcobello ne trouveront l’ouverture du score. Tristan Scherwey aura aussi pris deux de ses quatre tentatives du match, durant une courte séquence et Robert Mayer répond présent. Après avoir débuté le 1er Vingt sur les chapeaux de roue, à la 7e le trio Rod-Richard-Wingels force en zone offensive et couche Karhunen, sans pour autant pouvoir s’offrir le 1er but. Marco Maurer a suivi, mais le Finlandais a la mitaine solide. Dans la dernière minute, les Bernois rôdent en zone genevoise mais perdent à plusieurs reprises le contrôle du puck… fin du T1, 0-0. Rendez-vous dans 18 minutes.

En entrée de tiers et sans grande surprise, le GSHC a mis 20 secondes pour porter l’offensive autour du demi-cercle adverse, de même que lors du T1 et il faudra attendre pratiquement la mi-match avant de voir une réaction sérieuse du SCB. C’est sur la minute 11:26, un peu contre le cours du jeu, qu’Eric-Ray Blum à la ligne bleue, trouve Alain Berger dans le slot pour le 0-1. La réponse des locaux ne se fera pas attendre… Daniel Winnik reprend le puck dans défensive bernois, le laisse à Timothy Kast sur les hauteurs de la zone et l’ex-zougois l’envoie sur Marco Miranda, devant le but. Il reste 9 minutes 30 secondes dans le T2, 1-1, et tout est à refaire. Rien n’est à signaler sur le reste du tiers-temps, malgré les essais d’Henrik Tömmernes, Tanner Richard ou d’Inti Pestoni.

Photo hockey Suisse - National League -  : Genève vs Bern - L
Julien Druvent
La 3e période ne débutera pas comme les deux autres. Robert Mayer doit intervenir à plusieurs reprises dans les 4-5 premières minutes, Berne ne compte pas en rester là. L’avantage bernois sera bénéfique car Roger Karrer et Daniel Winnik s’en vont sur le banc pour « faire trébucher » et pour « comportement anti-sportif », à 15:28 de la fin du temps réglementaire. Durant cette double-supériorité numérique, Berne n’a eu « que » 4 tirs cadrés. Note pour le coaching staff bernois : surveiller les fins de pénalités. Le jeune international Roger Karrer et son coéquipier canadien sortent du banc, reçoivent la rondelle d’Eric Fehr et peuvent filer en 2 contre 0 et battent Karhunen (46:40). Le jeu se calme, pas le public, la pénalité contre Yanik Burrren à la 56e n'est qu'anecdotique. Dernier recours, Kari Jalonen fait sortir son portier à 58'38'', Eliot Berthon s’en va pour avoir tiré le puck en dehors de la surface de jeu… c’est la dernière qui sonne pour les Bärner, mais rien n’y fera.

À force d’abnégation, Genève passe l’épaule au bon moment et à contre-courant. Berne ne parviendra pas à revenir et Servette aligne sa 7e victoire de rang. Ils iront défier, ce samedi le SC Bern sur leur glace, avant d’accueillir mardi, le HC Lugano. Berne après avoir reçu Genève samedi, joueront à nouveau des coudes avec le haut de classement, en recevant le Lausanne HC.

Meilleurs joueurs
Genève-Servette: Daniel Winnik
SC Bern: Eric-Ray Blum

Gardien Hockey Hebdo
Robert Mayer
Le portier Grenat a été confronté à 30 tirs. Il a tenu ses joueurs dans le matchs en ayant une mitaine (très) solide et en agrémentant son match de plusieurs arrêts importants.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...