trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Suède (SWE) vs Grande Bretagne (GBR)
4-1
(1-1 2-0 1-0)
Le 28/05/2021
Olympic Sports Centre, Riga
Suède (SWE) ] Grande Bretagne (GBR) ]
La Suède reprend forme
 
La Tre Kronor, dernière du groupe A, vit des Mondiaux compliqués (3 pts, en 4 matchs) et n'a gagné que face à la Suisse. La Team GBR, quatrième, s'est illustrée une fois en OT (face au Danemark) et une fois dans les 60 minutes (contre la Biélorussie).
 
Olympic Sports Centre, Riga, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 28/05/2021 à 18:01
FICHE TECHNIQUE

Arbitres : Andris Ansons, Kristian Vikman et Lauri Nikulainen, Davis Zunde
Buts :
Sweden :
Great Britain :
Pénalités
0' contre Sweden
4x2' contre Great Britain
Photo hockey Championnats du monde -  : Suède (SWE) vs Grande Bretagne (GBR) - La Suède reprend forme
KHL
Adrian Kempe, son frère Mario et la Suède sont de retour
Dès les premières minutes, la Suède s’installe en territoire britannique et force le portier Ben Bowns à effectuer son premier arrêt. L’intensité est posée avec cette première tentative d’Oscar Lindberg (1e). Sur quelques revirements, la défensive suédoise, notamment menée par les défenseurs du championnat suisse Henrik Tömmernes et Magnus Nyfren, est rapidement installée (3e). Les dégagements sont fréquents et Sam Duggan fait partie des rares joueurs au maillot bleu à pouvoir suivre le puck en zone offensive. Malgré tout, l’arrière-garde du Coach Corey Neilson reste solide. Viktor Fasth doit tout de même intervenir à la suite d’un engagement dans sa zone (6e). Brendan Connolly perd l’équilibre et termine sa course dans la cage de Fasth. Cette action donne le premier tournant du match. Sur cette action à pleine vitesse, Liam Kirk inscrit le 1-0 à 07:20 en revers, sur un Fasth à terre, aidé par la relance de David Phillips.
 
À la suite de cette ouverture, Par Lindholm, Viktor Olosfsson et Jonathan Pudas mettent Bowns à contribution (10-12e). Au mauvais moment, Brendan Connolly rejoint le banc de pénalité (14:16) et Bowns intervient sur le tir écrasé de Jesper Froden (15e). Depuis la ligne bleue, Henrik Tömmernes gâte Victor Olofsson pour Marcus Sorensen (1er goal du tournoi), c’est le 1-1. Il s’agit du premier but du tournoi du joueur des San José Sharks (15:18). Robert Lachowicz, en retard sur son joueur offre un second avantage numérique à la Suède (18:23). La première unité spéciale britannique tient suffisamment, pour se dégager. Victor Olofsson, ne trouve pas l’issue, mais la jambière droite de Bowns et les hauteurs de la patinoire lettone. Oscar Lindberg et Rickard Rakell s’y heurtent également (20e).

Premiers sur le palet en zone neutre, les joueurs de la Tre Kronor prennent leurs aises, mais ne mènent pas la première offensive du tiers médian (22e). Cependant, à force d’attendre l’erreur adverse, elle arrive et Isac Lundeström s’offre une grosse occasion sur le poteau droit du gardien de Nottingham (23e). Les Nordiques maintiennent la pression et provoquent des erreurs (23-25e). Cela permet à Jonathan Pudas d’inscrire son premier but dans le tournoi. (2-1, 27:00, sur un tir frappé). C’est grâce au travail de Lawrence Pilut, éliminant deux Britanniques, que Pudas a pu être servi. Le palet atterrit juste en-dessus de la mitaine de Bowns, dans la lucarne. Avant la 30e donc, la Suède mène d’un but. Techniquement, celui-ci peut être rattrapé, mais l’ascendant psychologique semble être pris. Rakell temporise en attaque, Tömmernes distribue les bonnes passes, Lindholm trouve la mitaine de Bowns (32e).
 
Sur un court moment de mou en zone neutre, Marcus Sorensen lance le turn-over et sert Mario Kempe. Le moins jeune des frères Kempe utilise David Celements comme écran en milieu de zone, et ajuste le 3-1 (32:08). Les Britanniques ne répondent pas à ce troisième compte et perdent le contrôle de leur défense. Après deux minutes sur les genoux, Ben O’connor peut enfin sortir (35e). Ben Bowns est au four et au moulin et maintient ses coéquipiers dans le match (36e). Le gardien des Växjö Lakers, Viktor Fasth intervient sur un puissant tir d’O’Connor (38e). Robert Dowd, joueur aux cinq titres de champion d’EIHL, aplatit l’AHLer Tömmernes le long de la bande, et se fait remonter les bretelles par Sorensen (39e). La discussion est coupée-court par les officiels. Tömmernes rentre au vestiaire et ses coéquipiers terminent le tiers-temps en zone offensive.
 


En début de T3, la Suède se lance en offensive (41-43e). Bowns est envoyé au charbon, avec des déplacements très rapides. Aucun tir ne l’atteint. Le défenseur gaucher Mark Garside va payer son comportement (accrocher) sur le banc de pénalité (43:12). Ni Tömmernes, revenu, ni Olofsson, ni Max Friberg, ni Jesper Froden ne trouvent l’issue (44e). Une nouvelle pénalité est sifflée contre le récalcitrant Ben O’Connor (46:02), après une période de jeu juste. À nouveau, Adrian Kempe, Rickard Rakell et leurs frères d’armes sèchent sur les sujets de Sa Majesté la Reine Elisabeth II (48e). Le temps avance et les joueurs Britanniques le savent, ils tentent tout de même d’inquiéter Fasth (50e). Même avec une avance confortable, les troupes de Sa Majesté le Roi Carl XVI Gustaf challengent leurs adversaires et leur font perdre, le palet (51-52e). Mario Kempe s’offre un doublé, en crucifiant Bowns, grâce à un puck libre en zone neutre. Le portier relâche, bien malgré lui, la rondelle dans le goal. L’avantage Scandinave se monte à trois buts (4-1), à 7 minutes et 26 secondes de la fin du temps réglementaire. Dans une certaine forme de respect de l’opposant, l’équipe suédoise négocie chaque puck et laisse Kirk aller défier le portier Fasth (57e). Sur la 60e, Bowns et Fasth sont tout de même amenés à intervenir, sur de molles offensives. Kempe et O’Connor terminent leur match sur un échange poli de cartes de visites, bien malheureusement.
 

Gardien Hockey Hebdo
 Ben Bowns
Le portier de Nottingham n’a pas démérité. Inquiété à 56 reprises, il était complètement à même de surmonter cette « épreuve » suédoise. Il avait constamment une longueur d’avance sur le porteur du puck. Nul besoin de « big save » pour passer une bonne soirée de travail et sa réactivité l’a beaucoup aidé.
 
La Suède reprend des couleurs et grimpe à la quatrième place ! Avoir été relancé face à la Suisse et mené dans les deux premiers tiers face à la Tchéquie (lire ici), leur a permis de se recentrer et de ne pas faiblir sur les offensives britanniques. Le Team Great Britain tombe au septième rang du groupe A. Ladite formation insulaire jouera la République tchèque le 29 mai (11h15). La Tre Kronor a rendez-vous le 30 mai (19h15) avec la Slovaquie.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...