trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - : Zürich vs Mannheim
1-5
(0-1 0-2 1-2)
Le 17/08/2019
IGP Sportpark Bergholz, Wil SG
Zürich ] Mannheim ]
Weltklasse Eishockey 2019: Mannheim tue le Z
 
Le Lion n'a pas résisté à l'envol de l'Aigle en première partie de match du dernier jour de la Weltklasse Eishockey 2019.
 
IGP Sportpark Bergholz, Wil SG, Hockey Hebdo Stéphane Ducret le 19/08/2019 à 09:00
FICHE TECHNIQUE

978 spectateurs
Buts :
Zürich :
Mannheim :



PROLOGUE
C'est dans le cadre du Weltklasse Eishockey, organisé par le EC Wil (4e division, groupe Est) que deux des meilleures formations d'Europe s'affrontent, en vue de la saison 2019-2020. Le tournoi ayant démarré le 15 août avec Bienne-Mannheim, les ZSC Lions ont démarré le 16 août face à Salzbourg. Toutes les informations concernant les matchs amicaux sont disponibles ici

Du côté du Z, on a enregistré quelques mouvements, notamment celui de l'entraineur principal, Rikard Grönborg, en provenance de la Tre Kronor elle-même, suite au départ d'Arno del Curto. De plus, Fabian Herzog, Roger Karrer, Jérôme Bachofner, Marco Miranda, Roman Cervenka et le portier Niklas Schlegel sont partis. Les Zürichois ont fait le ménage, en signant Dominik Diem, Marco Pedretti, Dario Trutmann, Garett Roe et le jeune gardien Daniel Guntern.

Les Adler Mannheim ont engagé, à l'aube de la saison 2019-2020, le gardien Johan Gustafsson, en plus de Lean Bergmann, Chad Billins, Jan-Mikael Järvinen, Borna Rendulic et le dernier annoncé, il y a 10 jours, Stefan Loibl. Les 
Baden-Würtemberger ont laissé partir Mathieu Carle, Garrett Festerling, Chad Kolarik, Chet Pickard, Luke Adam, Lean Bergmann, Alex Lambacher, Brendan Mikkelson, Moritz Seider et Marcus Kink.

Pour rappel, la formation zürichoise a été écartée des séries éliminatoires à la fin d'une saison très difficile, terminée à la 10e place du classement, derrière Fribourg. Mannheim avait, lui, pris le titre de la DEL, en dominant le championnat, avec 37 matchs gagnés sur 52, loin devant Münich et Augsburg et en passant Nüremberg, Cologne et Münich en play-offs.

COMPOSITION DES EQUIPES
ZSC Lions: Guntern/Flüeler; Marti, Noreau, Berni, Sutter, Baltisberger, Trutmann, Geering C; Wick, Krüger, Sigrist, Pedretti, Diem, Brüschweiler, Hollenstein, Suter, Bodenmann, Schäppi, Prassl, Simic, Hinterkircher.
Entraîneur: Rikard Grönborg

Adler Mannheim: Gustafson/Endras; Billins, Lampl, Akdag, Reul C, Krupp, Larkin, Möser, Lehtivuori; Stützle, Smith, Huhtala, Raedeke, Desjardins, Plachta, Bergmann, Järvinen, Rendulic, Krämmer, Hungerecker
Entraîneur: Pavel Gross

OFFICIELS
Arbitres: Thomas Urban, Joris Müller
Juges de ligne: Dario Fuchs, Dominik Schlegel

Photo hockey Hockey en Europe -  : Zürich vs Mannheim - Weltklasse Eishockey 2019: Mannheim tue le Z
Catarina de Freitas
Le starting-six était le suivant pour Manneim: Gustafson-Stützle-Smith-Huhtala-Billins-Lampl et pour Zürich: Guntern-Wick-Krüger-Sigrist-Noreau-Marti et les premières vraies occasions n'ont pas tardé. Jusqu'à la 15e minute, seul un « retenir » Noreau de Lean Bergmann vient entacher ce début de partie. Au moins, en faveur des Allemands, le power-play n'a pas eu d'effet sur le score. Le portier Gustafson tient la baraque sur les tentatives de Yannick Brüschwiler, Phil Baltisberger et leurs coéquipiers jusqu’à la pénalité suivante. En effet, Justin Sigrist, international junior, s’en va pour une crosse haute à 9:39. Sur cette pénalité, Mathias Plachta, Joonas Lehtivuori, Tim Stützle, Tommi Huhtala et Benjamin Smith font tourner le palet en zone zürichoise durant 40 secondes et, c’est finalement, l’attaquant formé à l’Ilves Tampere, Huhtala, qui trouve l’ouverture du score 0-1. Les mentions d’aides ont été attribuées à Benjamin Smith et à Joonas Lehtivuori, à 10’19’’. Cela met fin à la supériorité numérique des Adler. Cependant, le Z n’a pas dit son dernier mot, profitant d’une supériorité numéro à 6:58 de la fin du tiers, contre Janik Möser. En effet, Roman Wick perd le contrôle du palet, mais parvient tout de même à aligner Johan Gustafson, servi par Maxime Noreau, suivi par Axel Simic et Pius Suter. Seul le jeune Suter est parvenu à réellement inquiéter l’ex-portier de Frölunda. Même à 3 contre 2, le puck libre, la cage quasiment vide, Mattia Hinterkircher ne procurera pas d’égalisation.

La reprise au 2ème tiers offre un engagement entre le nouveau Suédois Marcus Krüger et Lean Bergmann. Engagement gagné par le premier nommé, une offensive est lancée et est maintenue jusqu’à… une nouvelle pénalité. Coup sur coup, Mattia Hinterkircher, Pius Suter, l’ex-SCB Simon Bodenmann et Jan-Mikael Järvinen iront sur le banc des pénalités pour des raisons mineures. Borna Rendulic traverse la patinoire, servi par Chad Billins, lui-même aidé par Lean Bergmann, offre le 0-2 en supériorité numérique à 4 contre 3, à 23:46. Dans le même élan, 29 secondes plus tard, Marcel Gotsch sert Sinan Akdag pour le 0-3, des mains de Phil Hungerecker. À la suite de ce fouillis, 3 tirs en 10 secondes sont adressés à Johan Gustafson, des mains de Brüschweiler, sans succès. Même résultat sur Justin Sigrist en 1 contre 2. Cody Lampl s’en va sur le banc pour cross-check à 5’48’’ de la fin du T2, rapidement suivi par Denis Hollenstein qui y restera jusqu’à la fin de la partie, car charge par derrière + méconduite. Malgré les tentatives de Sigrist, Berni, puis de Järvinen et de Rendulic, aucun autre but ne sera validé avant la 40e minute.

Le 3e et dernier tiers-temps débute avec la suite de la supériorité numérique pour encore 38 secondes. La seule incursion menée par Joonas Lehtivuori n’a pas été suffisamment convaincante. Roman Wick, parvient à crocher au score après 46 secondes dans le tiers, aidé par Marcus Krüger. À 40:46, c’est 1-3 en faveur des Allemands. Tous les allers-retours effectués jusqu’à la 55e minute se sont conclus par des échecs, même après 45 secondes de disette en zone offensive, Mattia Hinterkircher ne trouve pas l’issue. À 5 minutes 12 de la fin du match, Rendulic envoie le 1-4, aidé par Lean Bergmann, trompant le déplacement de Daniel Guntern. Ce goal n’ayant pas réellement tué Zürich, chacune des deux équipes se battra jusque dans les derniers instants. Se battre et tirer, sur Guntern, oui, mais surtout pour scorer le 1-5 à 59:47. Le dernier but est attribué à Marcel Gotsch en back-hand, aidé par Sinan Akdag. Victoire des Adler Mannheim.

Meilleurs joueurs
ZSC Lions: Justin Sigrist
Adler Mannheim: Lean Bergmann

Gardien Hockey Hebdo :
Johan Gustafson
Le portier des Adler Mannheim a, par son expérience, apporté sa solidité et s'est montré rassurant, en effectuant des parades, par impressionantes, mais importantes.

Les Allemands continuent leurs préparatifs pour la saison 2019-2020 de DEL face aux HV71 et Genève-Servette, avant de s'attaquer à la Champions Hockey League. Le championnat de la Deutsche Eishockey Liga démarre le 13 septembre.

Le "Z", de son côté, ira à Lausanne pour y affronter l'autre lion de National League et recevra Schwenningen à Oerlikon, dans cette continuité, avant de voir la Coupe Suisse arriver. Le championnat de NL débutera également le 13 septembre.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...