trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Grenoble vs Epinal
4-5
(2-2 1-2 1-1)
Le 02/12/2014
Pôle-Sud
Grenoble  ] Epinal  ]
Grenoble perd mais va en finale
 
Après l'avoir emporté difficilement à l'aller, Grenoble retrouvait des Spinaliens qui n'avaient rien à perdre à Pôle-Sud
 
Pôle-Sud, Hockey Hebdo Jeremy Cret/ Laurent Labrot le 03/12/2014 à 22:39
FICHE TECHNIQUE

3250 spectateurs
Arbitres : M. Barcelo assisté de MM. Peuriere et Margry
Buts :
Grenoble : ; 05.46 Eric Chouinard (ass Pierre-Luc Lessard et Sam Roberts) ; 12.52 Christophe Tartari (ass Julien Baylacq et Yorick Treille) ; 20.20 Danick Bouchard (ass Eric Chouinard) ; 47.25 Danick Bouchard (ass Eric Chouinard et Stephane Gervais)
Epinal : 02.11 Alain Goulet (ass Michal Petrak et Aziz Baazzi) ; 04.07 Vincent Kara (ass Grégory Beron et Ken Ograjensek) ; 31.39 Gasper Susanj (ass Yannick Offret et Aziz Baazzi) ; 38.13 Jan Plch (ass Grégory Beron et Michal Petrak) ; 58.48 Michal Petrak (ass Alain Goulet et Grégory Beron)
Pénalités
10 minutes contre Grenoble
10 minutes contre Epinal


Grenoblois et Spinaliens se rencontraient, hier soir, pour la troisième fois en une semaine. Mardi dernier, les Grenoblois avaient obtenu un précieux succès en terres vosgiennes, lors du match aller de la demi-finale de la Coupe de la Ligue. Samedi, les Spinaliens n’avaient pu inverser la tendance en championnat, en s’inclinant un peu plus largement sur le score de 4 buts à 1. Hier soir, il était davantage question de qualification pour la finale que de vérifier l’expression « jamais deux sans trois ». Avec une avance de deux buts, acquise il y a tout juste une semaine, Grenoble semble être le mieux placé pour la qualification et reste surtout sur 19 matchs sans défaite.




Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble perd mais va en finale
Photographe Jean-Christophe Salomé
Epinal généreux, Grenoble réaliste



 Dès l’entame, les BDL sont sanctionnés de deux minutes de pénalité pour une charge évitable contre la bande, illicite en zone défensive. L’occasion est trop belle pour les hommes de Philippe Bozon. Le palet circule bien en jeu de puissance. Alain Goulet est à la conclusion du jeu en triangle au niveau de la ligne bleue et expédie le palet en pleine lucarne (02’11 0-1 Goulet ass. Petrak & Baazi sup. num.).

Grenoble, en voulant égaliser, s’expose à des contres. Epinal joue un trois-contre-deux qui se transforme en deux-contre-un, Béron glisse le puck à Kara qui tire immédiatement en haut du filet (04’07 0-2 Kara ass. Béron & Ograjensek).

En moins de cinq minutes, Epinal a refait son retard, grâce à une détermination bien au-dessus de celle de son adversaire, et les deux équipes sont donc à égalité dans cette demi-finale. Ce second but fait office de réveil pour les locaux qui se lancent à l’assaut de la cage spinalienne. Sivic tente devant la cage d’Hocevar sans succès, le palet revient à la hauteur de la ligne bleue pour Pierre-Luc Lessard qui décoche un tir dévié par une crosse, le puck parvient jusqu’à Chouinard qui envoie au fond des filets dans un angle fermé (05’46 1-2 Chouinard ass. Lessard & Roberts).

Les Grenoblois sont alors virtuellement qualifiés. Ils le sont encore davantage, quelques minutes après, lorsque Christophe Tartari s’y prend à deux fois pour trouver le haut du filet spinalien (12’52 2-2 Tartari ass. Baylacq & Treille).

Sur l’action de but, Beron écope d’une pénalité et Epinal doit évoluer en infériorité numérique pendant deux minutes. Le jeu de puissance grenoblois n’est pas installé, les locaux sont alors absolument inoffensifs. A égalité numérique, le jeu s’équilibre. Epinal est décidément bien indiscipliné et doit encore jouer en infériorité numérique (16’30). Cette fois, le power play grenoblois est bien plus dangereux même si les tentatives de Chouinard et de Bouchard demeurent vaines. Juste avant la pause, Grenoble a une nouvelle fois l’opportunité de jouer en supériorité numérique. Les locaux sont proches de marquer lorsque le gardien spinalien laisse le rebond exploitable aux attaquant grenoblois sur un tir de Chouinard mais Hocevar sauve comme il peut.

Tirs : 10/7 pour Epinal


Epinal devant mais Grenoble respire encore


Les Grenoblois sont toujours en power play. Au bout de vingt secondes, Chouinard trouve Bouchard à l’opposé de la surface spinalienne, ce dernier envoie un missile qui donne l’avantage aux BDL (20’20 3-2 Bouchard ass. Chouinard sup. num.).

Epinal est toujours autant indiscipliné en ce début de tiers, Ograjensek est coupable d’une faute sur Treille et laisse ses coéquipiers évoluer à quatre contre cinq. Les hommes de Martel ont plusieurs occasions mais leurs tentatives restent infructueuses. A égalité numérique, la partie s’équilibre de nouveau. Epinal se procure une belle occasion par le vétéran Plch qui voit son tir repoussé par la jambière de Zajkowski (24’30). Gregory Beron tente lui aussi sa chance, sans succès, avant que Plch, à bout portant, ne manque l’immanquable devant la cage grenobloise, le palet passant au-dessus du but (29’36).
Hampus Gustafsson manque un face à face devant Hocevar, le Grenoblois voyant, lui aussi, son tir passer au-dessus du but adverse (30’09). Epinal est en zone adverse, Offret trouve Susanj dans l’axe, seul à la ligne bleue, personne ne l’attaque, il peut alors prendre tout le temps d’ajuster et nettoie la lucarne de Zajkowski (31’39 3-3 Susanj ass. Offret & Baazi).
Dans la foulée, les Grenoblois sont pénalisés de deux minutes de prison. Epinal tente, est même dangereux, mais en vain. A une poignée de minutes de la fin de la période, Toby Lafrance est tout près de marquer du revers au slot. Mais Les BDL vont se mordre les doigts de laisser passer de telles occasions. Les locaux sont pénalisés et Béron, à la bleue, voit son tir repoussé, Plch est au rebond et redonne l’avantage aux Spinaliens avant la pause (38’13 3-4 Plch ass. Béron & Petrak sup. num.). A ce stade, Grenoble est toujours qualifié mais il ne manque pas grand-chose pour qu’Epinal revienne, au moins, à égalité.

Tirs : 14/8 pour Epinal


Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble perd mais va en finale
Photographe Jean-Christophe Salomé
Grenoble qualifié, Epinal peut avoir des regrets


Epinal commence fort. Kuralt y va en force mais ne trouve pas l’ouverture. Il récidive mais trouve, cette fois, la mitaine de Zajkowski (42’26). Dominic Jalbert est ensuite coupable d’une faute flagrante.
Occasion en or pour Epinal de revenir à hauteur des BDL dans cette manche. C’est néanmoins Grenoble qui marque. Chouinard s’empare du palet et file en contre le long de la bande, sert Bouchard au centre, seul, qui catapulte le palet sous la barre (47’25 4-4 Bouchard ass. Chouinard & Gervais inf. num.).

Pas le temps de cogiter pour Epinal qui bénéficie encore d’une situation de supériorité numérique après une faute flagrante de Yorick Treille, qui touche le visage de son adversaire avec la crosse (49’52). A peine le temps de profiter de la situation que Baazi est coupable d’un slashing tout aussi flagrant que la faute précédente de Treille (51’04). Le Gamyo met toutes ses forces dans la bataille. Offret lance, sans succès. Gervais lui répond et se voit opposer une belle mitaine de la part d’Hocevar.
A un peu plus d’une minute du terme, Epinal travaille en zone offensive, Petrak hérite du palet et trouve la lucarne dans un angle impossible (58’48 4-5 Petrak ass. Goulet & Beron).

Le temps mort est pris par le coach d’Epinal qui décide de faire sortir son gardien pour tenter de revenir à égalité en marquant un but et de jouer les prolongations. C’est peine perdue, le score en reste là. Grenoble est défait mais Grenoble est qualifié.

Tirs : 9/4 pour Epinal Epinal


Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/2 retour : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble perd mais va en finale
Photographe Jean-Christophe Salomé
Gamyover mais pas de 20ème victoire


 Epinal avait bien entamé le match en remontant son retard au score du match aller. En menant rapidement deux buts à zéro, les joueurs de coach Bozon étaient bien partis pour renverser la vapeur. Par la ,ils ont été beaucoup trop pénalisés et Grenoble est parvenu à contenir cette équipe à égalité numérique malgré, une nouvelle fois, un plus grand nombre de tirs pour les Vosgiens.

La victoire sur ce match est totalement méritée tant Epinal a montré de l’envie et de la détermination. Les Spinaliens se sont fait surprendre en infériorité numérique en début de troisième tiers et, malheureusement pour eux, ce but a beaucoup compté au tableau d’affichage mais surtout dans les esprits. A l’issue d’une belle partie, forte en rebondissements, Grenoble obtient son ticket pour la finale de la Coupe de la Ligue, mais les BDL perdent ce soir. Les Grenoblois ont eu un très mauvais départ et n’ont pas su profiter des nombreuses situations de supériorité numérique dont ils ont bénéficié dans le premier tiers. Ils ont surtout affronté une équipe vosgienne qui n’avait rien à perdre et a débuté la partie le couteau entre les dents. Grenoble a semblé seulement réagir plutôt qu’agir face à son adversaire, en se basant sur son avantage acquis au match aller. Les BDL n’obtiennent ce soir pas leur 20ème victoire de la saison mais remporte bien plus, une place en finale.
Le 30 décembre, à Méribel, il leur faudra batailler, cette fois face à Rouen qui retrouve peu à peu de sa superbe en venant, notamment, d’étriller Gap à domicile 6-0. Les BDL devront clairement élever leur niveau de jeu et ne surtout pas se laisser distancer dès le début du match, comme ce fut le cas ce soir pour espérer vaincre les Dragons.

Etoiles HockeyHebdo : *** Bouchard ** Chouinard, Plch, Petrak * Ouimet, Béron, Tartari
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
robitaille a écritle 04/12/2014 à 18:20  
Piadino , je vois pas ou HH a choisi son camp ! la phrase :

"Les BDL devront clairement élever leur niveau de jeu et ne surtout pas se laisser distancer dès le début du match, comme ce fut le cas ce soir pour espérer vaincre les Dragons."

c'est pour moi juste une constatation au vue du match du soir face à Epinal .
et il est clair que face à Rouen les BDL devront faire front de suite et protéger un max leur goalie qui laisse un max de rebond exploitable pour les Thinel, Desroisers, Guenette et comparses.
Ca nous promet une belle finale, enfin j'espère !


Gondra a écritle 04/12/2014 à 17:05  
@piadino :

"Les BDL devront clairement élever leur niveau de jeu... pour espérer vaincre les Dragons".

Le sujet ce sont les BDL, hein, pas HH...
piadino a écritle 04/12/2014 à 08:10  
" espérer vaincre les dragons " HH a choisi son camp ;-)
Palet38 a écritle 04/12/2014 à 08:01  
Avant tout chose Sivic n'a pas joué ce match pour cause de blessure ! Ensuite il est vrai que les BDL commencent à s'essouffler un peu , de plus ils sont maintenant attendus à chaque match . Une défaite sans remettre en cause leur qualification. Leur ferra prendre conscience de leur vulnérabilité et ils devront se remettre en question. D'ailleurs sur cette analyse. Richard Martel est très lucide . Je pense qu'il saura préparer cette equipe pour la finale !
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...