trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8 ème, 2ème journée : Lyon vs Briançon
1-2
(0-0 1-0 0-2)
Le 12/09/2015
Patinoire Charlemagne
Lyon ] Briançon  ]
CDL : Briançon un cran au-dessus
 
Retour sur le match de hockey sur glace qui opposait Lyon à Briançon pour le compte des 1/8 de la coupe de la Ligue
 
Patinoire Charlemagne, Hockey Hebdo Vincent Henry le 14/09/2015 à 14:00
FICHE TECHNIQUE

2190 spectateurs
Arbitres : M. Rauline, assisté de MM. Pointel et Peurière
Buts :
Lyon : 35.28 Loup Benoit (ass Julien Correia)
Briançon : ; 40.58 Sonny Karlsson (ass Peter Bourgaut et Tomas Larsson) ; 46.16 Cédric Di Dio Balsamo (ass Steve Reese et Otto Jaksch)
Pénalités
49 minutes dont 5+20 à Vitton Mea contre Lyon
16 minutes contre Briançon
Première rencontre à domicile pour les Lions qui se voient affronter les Diables rouges de Briançon dans le cadre de la 2ème journée des 1/8 de la coupe de la Ligue. Les deux équipes se situent en fin de classement de leur poule. L’enjeu est identique : prendre des points pour quitter le fond du classement.

1er tiers :

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8 ème, 2ème journée : Lyon vs Briançon  - CDL : Briançon un cran au-dessus
Laurent Lardière
(Archives)
L’engagement est en faveur des Lyonnais mais le palet est immédiatement côté Briançonnais. Ceux-ci peuvent alors remonter le palet et se créer la première occasion du match, mais le palet vole au-dessus de la cage et sort de la glace.
Au début du tiers, les deux équipes se disputent le palet au milieu de la glace sans vraiment arriver à prendre l’avantage l’une sur l’autre. La possession est à l’avantage de Briançon, ce qui leur permet de se créer plusieurs occasions, mais le nouveau gardien de Lyon, Tommi Virtanen, tient bon. Lyon se crée un jolie une-deux et remonte le palet devant la cage mais l’action n’est pas concrétisée car le palet est perdu sur la dernière passe un peu trop poussée.

A 8’29, les arbitres sifflent la première pénalité de la rencontre, contre les Diables rouges (Tomas Larsson – Obstruction). Les Lions sont alors en supériorité numérique, ce qui leur donne une chance de prendre le contrôle du match, mais Fabien Metais rejoint lui aussi la prison, pour obstruction. Aucune des deux équipes n’arrive à prendre l’avantage. Elles récupèrent tour à tour le palet pour se créer des occasions mais aucune de celles-ci ne se concrétise. Lebey récupère le palet et entame une contre-attaque en solitaire mais le gardien des Diables Rouges, Sébastien Idoff reste vigilant et stoppe l’action. L’arbitre sanctionne de deux minutes de pénalité Sonny Karlsson et Fabien Matais pour crosse haute (13’43). Un peu moins de deux minutes plus tard, c’est au tour de Julien Correia de rejoindre la prison (15’15 – retard de jeu). Briançon n’arrive pas à prendre l’avantage sur la fin du tiers, bien qu’en supériorité numérique. Le tiers se finit sur un score nul. Aucune des deux équipes n’a réussi à prendre l’avantage sur l’autre. Idoff et Virtanen ont su préserver leur cage de tout but. Les Diables Rouges ont légèrement dominé ce premier tiers.
 

2ème tiers :

Les deux équipes reviennent sur la glace déterminées à prendre le contrôle de la rencontre et à inscrire le premier but. Au bout de seulement 2’41 de jeu (Tomas Larsson – retenir un adversaire), les Lions se retrouvent en supériorité numérique, ce qui leur donne une bonne occasion de prendre le dessus mais la défense des Diables Rouges tient bon.
Le second tiers est à l’image du premier. Les deux équipes se disputent la possession du palet sans qu’aucune n’arrive à imposer son jeu. A 28’14, c’est au tour de Briançon d’évoluer en supériorité numérique et d’avoir l’occasion de prendre le dessus. La défense tient tout aussi bon et le score reste inchangé (Cedric Custosse – retenir un adversaire). Quelques minutes plus tard, deux joueurs de Briançon rejoignent la prison à moins d’une minute d’intervalle. (33’09 - Brice Mansouri - Faire trébucher, 33’50 - Marcel Sterbak - Faire trébucher).

Bien qu’en infériorité numérique (3 vs 5), la défense de Briançon tient bon et repousse toutes les attaques des Lyonnais qui n’arrivent pas à trouver les filets du gardien. Mansouri revient sur la glace et renforce la défense. Les Lions n’ont plus que quelques secondes en supériorité numérique pour arriver à prendre l’avantage. Et c’est Loup Benoît qui débloque la situation en inscrivant le premier but de la rencontre (35’28, 1-0, Buteur : Loup Benoît, Assist : Julien Correia).

Lyon finit le tiers en infériorité numérique (39’05 - Jules Breton - faire trébucher). Grâce au but de Loup Benoît, ce second tiers est en faveur des Lyonnais mais les Briançonnais n’ont pas démérité. Les deux gardiens ont encore effectué un excellent travail et stoppé un grand nombre d’actions.
 

3ème tiers :

Briançon commence le tiers en supériorité numérique, ce qui leur donne une chance de revenir au score. Les secondes s’écoulent et les Lyonnais tiennent bon. Alors que l’on croit les Lions tirés d’affaire, les Diables Rouges égalisent grâce à un tir de  Sonny Karlsson (40’58, 1-1, Buteur : Sonny Karlsson, Assist : Norbert Abramov, Tomas Larsson).

Le troisième tiers commence sur les chapeaux de roue et tout reste à nouveau à faire pour les deux équipes. A 41’24, Otto Jaksch fait trébucher un joueur lyonnais et est sanctionné de 2’ de pénalité. Bien qu’en supériorité numérique, Lyon n’arrive pas à concrétiser ses attaques, le gardien briançonnais semble infranchissable. Et une contre-attaque des Diables Rouges est lancée. Cedric Di Dio Balsamo se retrouve en face à face avec le gardien et le fusille à bout portant. Virtanen ne peut rien faire et le palet fonce au fond des filets (46’14, 1-2, Buteur Cedric Di Dio Balsamo, Assist : Steve Reese, Otto Jaksch).

Lyon va essayer d’accélérer le jeu pour revenir au score. Une pénalité est sifflée à l’encontre des deux équipes (6’20 - Julien Lebey - Crosse haute, 6’20 - Sonny Karlsson - Cinglage). Les deux équipes ne lâchent rien et enchaînent les actions mais se heurtent à de très bonnes défenses. Vitton-Mea effectue une très mauvaise action qui n’aide pas son équipe. Il est sanctionné de cinq minutes pour charge contre la bande plus 20’ pour méconduite. Il ne reviendra pas sur la glace. La tension monte sur la glace et le jeu devient agressif. Plusieurs accrochages ont lieu entre les joueurs. Tomas Larsson plaque au sol Slavomir Tomko. L’arbitre intervient immédiatement et empêche une bagarre de commencer. Ils rejoignent tous les deux la prison (17’21 – Slavomir Tomko – retenir un adversaire, 17’21 - Tomas Larsson – durete excessive). A 59’, Lyon fait sortir son gardien mais les locaux n’arriveront pas à revenir à égalité.

Briançon a su être décisif dans ce dernier tiers, en revenant, dès le début, à égalité puis en inscrivant le but de la victoire. Jusqu’à la fin, les Lyonnais n’ont rien lâché mais la très bonne défense briançonnaise a su les tenir en échec.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...