trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème journée : Grenoble vs Villard-de-Lans
10-2
(4-0 5-1 1-1)
Le 24/09/2013
Patinoire Pôle Sud de Grenoble
Grenoble  ] Villard-de-Lans ]
CDL : Grenoble déroule
 
Grenoble s'est facilement imposé face à des Ours amorphes
 
Patinoire Pôle Sud de Grenoble, Hockey Hebdo Jérémy Cret le 25/09/2013 à 21:53
FICHE TECHNIQUE

2300 spectateurs
Arbitres : Mr Bliek, Gwilherm et Peurière
Buts :
Grenoble : 02:28 Joris Bedin (ass Nicolas Antonoff et Christophe Tartari) ; 08:52 Félix Petit (ass Jason Crossman et Pierre-Luc Lessard) ; 11:31 Baptiste Amar (ass Stephane Gervais et Yorick Treille) ; 13:58 Matthieu Le Blond (ass Joris Bedin et Christophe Tartari) ; 23:35 Joris Bedin (ass Christophe Tartari et Sébastien Delemps) ; 28:42 Sébastien Delemps (ass Mitja Sivic et Félix Petit) ; 31:30 Christophe Tartari (ass Yorick Treille et Matthieu Le Blond) ; 33:33 Toby Lafrance (ass Yorick Treille et Jordann Perret) ; 38:44 Mitja Sivic (ass Félix Petit et Sébastien Delemps) ; 43:56 Maks Selan (ass Joris Bedin et Jordann Perret)
Villard-de-Lans : ; 38:23 Jens Eriksson (ass James Jorgensen et Chris Zarb) ; 54:16 Bastien Sangiorgio (ass Crt Snoj et Udo Marie)
Pénalités
8 minutes contre Grenoble
24 minutes contre Villard-de-Lans


Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Grenoble  vs Villard-de-Lans - CDL : Grenoble déroule
Photographe Laurent Lardière
J. Lerg et les Villardiens pas à la fête à Grenoble

La 3ème journée de Coupe de la Ligue voyait s’affronter les deux équipes iséroises, Grenoble et Villard-de-Lans, à la patinoire Pôle Sud en ce mardi soir. Les deux clubs ont connu jusqu’alors une trajectoire opposée dans cette compétition. Les Brûleurs de Loups ont remporté tous leurs matchs tandis que les Ours ont subi 3 défaites en 3 matchs. Pour ce derby, Grenoble doit se passer de Francis Charland et de Luc Tardif. Metro, quant à lui, doit composer sans Jacquier, Naslund et Simonneau, tous trois blessés.

Les locaux ouvrent les hostilités à peine entrés sur la glace. Tartari oblige Jeff Lerg, le portier villardien, à sortir une belle mitaine puis à effectuer un double arrêt quand Petit s’approche du but des Ours (01’42). Le gardien des Ours ne fait alors que retarder l’échéance dans un match où Villard est, déjà, absent des débats et ne démontre pas la hargne qui rend ces derbys d’habitude si agréables à regarder. Sur un contre grenoblois, Tartari trouve Joris Bedin dans la diagonale, au second poteau, qui reprend victorieusement et ouvre la marque (02’28, 1-0, Bedin ass. Tartari & Antonoff). Deux pénalités, très sévères, sifflées à l’encontre des Villardiens donnent l’occasion aux Grenoblois d’évoluer en double supériorité numérique mais les approximations dans les échanges de passes ne permettent pas aux locaux d’en profiter. Le gardien grenoblois donne ensuite le bâton pour se faire battre lorsque celui-ci vient tripoter le palet hors de sa cage, Richard récupère mais c’est sans conséquences pour les Grenoblois (07’45). Les deux équipes sont ensuite sanctionnées tour à tour, notamment lorsque Gervais est coupable d’une faute flagrante sur Kralj (08’34). A quatre contre quatre, les BDL remportent l’engagement en zone grenobloise, amorcent une attaque placée, de derrière la cage villardienne Crossman sert Petit qui marque du revers (08’52, 2-0, Petit ass. Crossman & Lessard). Les affaires ne s’arrangent pas pour les visiteurs qui sont encore une fois sanctionnés sévèrement et doivent évoluer en infériorité pendant deux minutes. Le jeu de puissance grenoblois est installé, le palet circule jusqu’à trouver le décalage, Amar est tout seul plein axe et fusille Lerg (11’31, 3-0, Amar ass. Gervais & Treille sup. num.). Les Ours ne perdent pas encore espoir. Kralj prend sa chance en deux contre un mais son tir est repoussé par Sébastien Raibon. Dans la suite de l’action, c’est Grenoble qui part en contre. Le Blond se fait servir sur un plateau par Bedin et tire entre les jambes du gardien villardien (13’58, 4-0, Le Blond ass.  Bedin & Tartari). Sur le but, Eriksson proteste, le palet n’ayant franchi la ligne que de justesse, et se voit pénalisé de dix minutes pour méconduite. La messe semble dite pour les Villardiens qui n’opposent qu’une faible résistance face à des Grenoblois qui font le métier. A quelques secondes de la fin du tiers, Kralj déborde le long de la bande puis repique en direction de la cage mais voit son tir s’écraser sur le poteau du but grenoblois. Les Villardiens ne semblent pas être rentrés dans le match comme il convient, en plus d’être trop pénalisés, ils en subissent les conséquences et la punition est lourde.

Engagements : 15/8 pour Grenoble
Tirs : 10/6 pour Grenoble
Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Grenoble  vs Villard-de-Lans - CDL : Grenoble déroule
Photographe Laurent Lardière
R. Metro désabusé par la passivité de certains cadres ce soir

On croit à un sursaut villardien dès l’entame du second tiers quand Mike Leone récupère le palet à l’entrée de la zone et s’en va tirer en lucarne mais Raibon, le gardien grenoblois, sort une belle mitaine (21’13). Villard ne parvient pas à sortir la tête de l’eau. Tartari perce la défense villardienne plein axe mais est maladroit lors du dernier geste. Dans la foulée, ce même Tartari se bat dans le coin de la glace pour sortir le palet, parvient à se retourner et centre pour Joris Bedin qui marque (23’35, 5-0, Bedin ass. Tartari & Delemps). Tout sourit à Grenoble dans ce match, au grand dam de Villard et de son coach Rich Metro. La tornade grenobloise se calme quelque peu par la suite. Seulement pour mieux repartir ! Les Grenoblois foncent à la cage et, au milieu de la pagaille, Sébastien Delemps pousse au fond des filets villardiens (28’42, 6-0, Delemps ass. Sivic & Petit). C’en est trop pour le portier villardien, Jeff Lerg, d’habitude si bon, qui laisse sa place au jeune Koren dans les buts des Ours. Jeff Dufour décide lui aussi de changer de gardien quelques instants plus tard, Bonvalot fait son entrée au moment où un Villardien, Eriksson, écope de deux minutes de pénalité (30’10). En supériorité numérique, les Grenoblois trouvent le décalage et Tartari ajoute un but au compteur (31’30 7-0 Tartari ass. Treille & Le Blond sup. num.). Deux minutes plus tard, c’est Lafrance qui aggrave la marque (33’33 8-0 Lafrance ass. Treille & Perret). Les joueurs du Vercors sauvent quand même l’honneur par Eriksson, au second poteau, qui pousse au fond de la cage ouverte (38’23 8-1 Eriksson ass. Jorgensen & Zarb). Néanmoins, le calvaire continue pour les hommes de Rich Metro. Depuis derrière la cage villardienne, Félix Petit sert Sivic, plein axe, qui reprend de volée et marque pleine lucarne (38’44 9-1 Sivic ass. Petit & Delemps).

Engagements : 13/7 pour Grenoble
Tirs : 11/10 pour Grenoble

Les Ours de Villard sont rapidement contraints de jouer en infériorité numérique dans ce dernier tiers. Un but est refusé à Grenoble mais les BDL parviennent tout de même à scorer par l’intermédiaire de Selan (43’56 10-1 Selan ass. Bedin & Perret).  Rich Metro décide de faire jouer sa ligne uniquement composée de juniors, Sanchez – Pras – Lardière, qui déploie beaucoup d’énergie et parvient même à se créer quelques situations dangereuses. Tour à tour, Grenoble puis Villard sont pénalisés mais c’est Villard qui profite de la dernière situation de supériorité numérique lorsque Abramov nettoie la lucarne de Bonvalot (54’16 10-2 Abramov ass. Snoj & Marie sup. num.).

Engagements : 11/7 pour Grenoble
Tirs : 11/6 pour Grenoble

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 3ème  journée : Grenoble  vs Villard-de-Lans - CDL : Grenoble déroule
Photographe Laurent Lardière
S. Gervais fait le mur devant les Villardiens

Dans une rencontre à sens unique, Grenoble l’emporte très largement. L’écart entre les deux équipes est surprenant quand on sait que ces deux mêmes formations se sont rencontrées il y a dix jours et se sont quittées sur un score bien plus serré. On perçoit plusieurs explications à cette déroute villardienne et ce large succès grenoblois.
La première d’entre elles seraient que Villard, comme chaque année, rechigne à jouer « à fond » cette compétition de la Coupe de la Ligue tant le système des poules géographiques donne un avantage à Briançon et Grenoble dans ce groupe. Argument qui tient plus ou moins puisque toutes les équipes sont logées à la même enseigne. Si les Ours ne veulent pas jouer cette coupe, soit. L’effectif et l’ambition du club ne sont pas en adéquation avec ce système de deux matchs par semaine. Ne réouvrons pas le débat sur cette Coupe qui a fait l’objet de plusieurs articles par le passé.
La deuxième serait que les Ours ont eu un calendrier difficile depuis le début de la saison. En quinze jours, Villard a rencontré deux fois Briançon, deux fois Grenoble et une fois Angers. Trois équipes qui prétendent à finir dans le top 4 du championnat. Villard n’a pas fait que subir contre ces grosses écuries, comme en atteste les résultats face aux BDL à domicile ou même le dernier match à Angers où les Ours n’ont perdu qu’aux tirs au but. Ce dernier match, justement, s’est joué samedi et a laissé beaucoup de traces dans l’effectif villardien, physiquement et mentalement. Tenir la dragée haute à des Angevins pendant 70 minutes nécessite un gros effort physique, pour une équipe comme Villard, qui vient s’ajouter à ceux déployés contre les grosses écuries pendant les matchs précédents. Si vous rajoutez à cela le fait que le portier villardien s’est blessé durant le match à Angers, qu’il a laissé une mare de sang sur la glace et nécessité l’intervention des pompiers qui l’ont conduit à l’hôpital, on peut comprendre l’état, l’absence diront certains, de Villard sur la glace hier soir contre Grenoble.
En plus d’une équipe moralement et physiquement au point mort, Villard devait se passer de certains joueurs, dont son capitaine. Pour une formation qui n’a pas beaucoup de profondeur de banc, on comprend alors mieux la problématique à laquelle devait faire face Rich Metro hier soir.
La combinaison de ces différentes raisons, plus des Villardiens très tôt et trop pénalisés, donne le non-match et le naufrage auquel on a pu assister hier soir.

Pour autant Grenoble a été sérieux et « a fait le boulot ». Ce match a permis aux BDL de peaufiner certaines associations et combinaisons. Les hommes de Jeff Dufour ont fait le plein de confiance et voient la qualification pour le prochain tour de Coupe de la Ligue se rapprocher à grands pas.


Etoiles HockeyHebdo :
*** Bedin
** Tartari,  Le Blond
* Abramov, Kralj, Sivic
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Hector a écritle 29/09/2013 à 10:59  
Oooooops, pardon....lire : "ont présenté leurs excuses...."
Hector a écritle 29/09/2013 à 06:58  
Après cette lourde défaite, les joueurs de Villard ont préseneurs excuses au staff, au public et aux supporters par la voix de leur attaquant vedette Vincent "Vinny" Couture. C'est bien, non ?
Puis, les Ours ont battu les Gothiques (Amiens) à Ravix en Ligue Magnus
jeanluc a écritle 26/09/2013 à 18:16  
On pourrait presque dire que le championnat n'a pas démarré pour les Ours en devant se coltiner 3 gros plusieurs fois de suite. Les choses sérieuses vont commencer face aux équipes du ventre mou de la Magnus avec lesquelles j'en suis sûre, Villard pourra rivaliser. POur l'instant, il leur faut faire le dos rond en attendant que ça passe. L'équipe à du potentiel, je l'ai vu à Ravix face aux Brûleurs, et ils l'ont confirmé à Angers. Maintenant, il faut battre Amiens samedi.
Tatie38 a écritle 26/09/2013 à 10:23  
c'est cruel de ne pas avoir laissé Lerg au repos sur ce match surtout que Koren s'est bien débrouillé
red a écritle 26/09/2013 à 09:40  
Le second but villardien est bien marqué par Abramov !!!

Piètre prestation des Ours en tout cas !
4sansq a écritle 26/09/2013 à 07:14  
Lacrise mais non superman metro va tout arranger
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...