Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 11ème journée : Grenoble vs Lyon
9-2
(3-2 2-0 4-0)
Le 19/10/2018
Pole Sud
Grenoble  ] Lyon ]
Tout en power play !
 
Le leader de cette Synerglace Ligue Magnus recevait sur sa glace son voisin le plus proche, Lyon. Avec le retour de Trabichet, Grenoble se présente avec un effectif quasi complet (Golicic et Bonvalot étant toujours absents).
 
Pole Sud, Hockey Hebdo Damien Magnat, Nicolas Scordialo le 19/10/2018 à 23:45
FICHE TECHNIQUE

3300 spectateurs
Arbitres : MM. Fabre et Hauchard assistés de MM. Margry et Pointel
Buts :
Grenoble : ; 06.42 Aleksandar Magovac (ass Denny Kearney et Guillaume Leclerc) ; 11.17 Damien Fleury (ass Guillaume Leclerc et Aleksandar Magovac) ; 16.17 Lucien Onno (ass Mathias Arnaud et Dominik Kramar) ; 24.24 Maxime Legault (ass Joël Champagne et Teddy Da Costa) ; 38.41 Maxime Legault (ass Joël Champagne) ; 51.01 Vincent Kara (ass Maxime Legault et Sébastien Bisaillon) ; 52.48 Sébastien Rohat (ass Teddy Da Costa et Denny Kearney) ; 56.01 Damien Fleury (ass Teddy Da Costa et Christophe Tartari) ; 59.05 Guillaume Leclerc (ass Denny Kearney et Damien Fleury)
Lyon : 05.28 Ryan Verbeek (ass Arturs Mickevics) ; 17.49 Julien Correia (ass Alexandre Pascal et Ryan Verbeek)
Pénalités
4 minutes contre Grenoble
49 minutes dont 10 à Llorca et 25 à Custosse contre Lyon


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée : Grenoble  vs Lyon - Tout en power play !
Photographe Laurent Lardière
Fleury lance et compte
Ce sont les lyonnais qui commencent le plus fort cette partie. Le premier lancer dangereux est l’œuvre de Ferry (rien à voir avec Eddy) qui trouve le poteau d’Horak, bien masqué par deux de ses coéquipiers (0’30).

Dio Balsamo trouve Ankerst dans l’enclave. Le slovene bute sur Horak (3’50).

Grenoble n’est décidement pas rentré dans la partie. Hardowa commet une erreur à la bleue et voit Di Dio Balsamo partir en break. Il faut un parfait retour du jeune Onno, qui prend de plus en plus d’assurance au fil des rencontres, pour éviter un but lyonnais (4’30).

Et ce qui devait arriver arriva, Lyon ouvra le score sur une tentative de Verbeek, plus prompt à récupérer un engagement gagné par son équipe et qui vient battre Horak d’un tir du poignet bien senti (0-1 5’28).

Par chance pour Grenoble, Lyon se met de suite à la faute par Roussel (6’12) pour une charge tardive sur Legault. Le power play grenoblois est en forme et Magovac conclut un beau mouvement collectif par une mine qui fait mouche dans le haut du filet du gardien lyonnais Stojanovic (1-1 6’42).

Lyon craque sur la première action dangereuse des grenoblois. La leçon n’est pas retenue car sur la 2éme pénalité lyonnaise (Pascal, 2 minutes pour Accrocher 10’31), Fleury ne laisse aucune chance au gardien lyonnais sur un lancer dans le haut du filet sur une passe de Leclerc (2-1 11’17). Grenoble, diabolique d’efficacité sur ce premier tiers, pauvre en action de but.

Lyon n’est pas loin d’égaliser par Verbeek sur un palet qui traine devant Horak (11’50).

C’est finalement Grenoble qui marque un nouveau but dans un match ouvert et intéressant à suivre. Baylacq charge la défense lyonnaise et déstabilise le bloc. Onno récupère dans l’axe et allume. Le palet termine dans le haut du filet pour le premier but en Magnus du jeune grenoblois (3-1 16’17).

Dans ce match très animé, Lyon revient au score suite à un gros travail d’un ex-grenoblois, Alexandre Pascal qui lance à la bleue. Horak laisse un trop long rebond qui profite à Correia (3-2 17’49).


Un premier tiers où Lyon aura fait bonne impression mais vite sanctionné par des grenoblois redoutables en supériorité numérique avec un deux sur deux.

Engagements : 15/11 Lyon
Tirs : 14/11 Lyon

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée : Grenoble  vs Lyon - Tout en power play !
Photographe Laurent Lardière
Grenoble s'impose largement face à Lyon
Et Grenoble continue son festival en supériorité numérique avec un 3/3. Legault profite d’une pénalité contre Pascal pour marquer un but en repiquant à la cage et logeant le palet sous la botte de Stojanovic (4-2 24’24).

Lyon n’est plus aussi dangereux offensivement. Grenoble a repris le dessus à partir de la mi-match. Fleury, en break, n’est pas loin du but mais Stojanovic stoppe la tentative de l’international français avec sa mitaine (25’44).

Grenoble ne se procure pas beaucoup d’occasions mais l’efficacité est au rendez vous. Legault, en forme avant et après sa blessure, trouve encore la faille suite à un engagement gagné par Champagne. Son lancer sur réception bat Stojanovic (5-2 38’41).

Engagements : 10/9 Grenoble
Tirs : 14/11 Grenoble

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée : Grenoble  vs Lyon - Tout en power play !
Le match semble être pour Grenoble. Lyon continue de jouer le jeu et trouve un nouveau poteau par Dinda (45’12).

Une mauvaise charge de Custosse va laisser au sol Dair (touché à la cuisse ou au genou). Les arbitres ne se posent pas de question et expulsent le lyonnais. Lyon est aussi sanctionné de deux minutes contre Roussel pour une crosse haute de Roussel sur Fleury (48’22). Le match bascule dans une avalanche de lancers sur la cage des lyonnais.

Le power play grenoblois est redoutable d’efficacité avec deux lignes offensives de grande qualité. C’est tout d’abord Kara qui trouve l’ouverture sur une passe de Legault (6-2 51’01).

Sivic décide alors de changer son gardien. La messe est dite. Richard entre en jeu et encaisse un premier but sur son premier lancer (7-2 52’48). Rohat dévie le palet devant le gardien .

Dans la foulée, Damien Fleury fait parler la poudre avec son lancer ravageur. Il ne laisse aucune chance à Richard qui n’a pas fait beaucoup d’arrêts durant son entrée (8-2 56’01).

Et pour finir en beauté, Leclerc y va de son petit but (9-2), son 8éme en onze rencontres…


Engagements : 11/9 Grenoble
Tirs : 16/6 Grenoble
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 11ème journée : Grenoble  vs Lyon - Tout en power play !
Avec sept buts en supériorité numérique, Grenoble a été d’une redoutable efficacité en supériorité numérique. La machine offensive est impressionnante cette année, avec trois trios qui peuvent marquer n’importe quand et dans n’importe qu’elle situation (encore plus en power play).

Grenoble soigne sa différence de but et compte huit joueurs parmi les treize meilleurs pointeurs de la Ligue avec dans l’ordre Latendresse, Kearney, Leclerc, Champagne, Fleury, Legault avec deux fois moins de rencontres, Da Costa et Bisaillon. Grenoble est sur une autre planète sur le plan offensif.

Si cette rencontre a basculé du côté isèrois ce soir, il sera intéressant de voir si Lyon dans cinq jours peut proposer un autre visage et inquiéter plus durablement Grenoble. Un match de Coupe de France qui sera très intéressant à suivre car l’erreur ne sera pas admise. Grenoble vise un trophée cette saison et la Coupe est le meilleur moyen de réussir cette mission et de s’enlever un peu de pression avec le championnat. Tandis que Lyon est tenant en titre et voudra faire un exploit sur la glace de Pole Sud. On peut très bien imaginer qu’avec une équipe de Lyon un poil plus regroupée près de son gardien, avec moins de pénalités pour dureté offertes et un gardien dans un grand soir, Lyon peut poser des problèmes et mettre un peu de pression sur les grenoblois qui n’auront pas le droit à l’erreur mercredi.
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...