Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 30ème journée : Grenoble vs Nice
4-1
(2-0 2-1 0-0)
À Grenoble, Pole Sud le 29/12/2017
Arbitres : M. Cregut assisté de Mme Boniface et M. Pointel
36500 spectateurs
Pénalités : 10 minutes contre Grenoble
                     4 minutes contre Nice
Grenoble  ] Nice ]

Nice de der
 
Dernier match de l’année, Grenoble reste invincible à domicile depuis 3 mois (défaite le 26 septembre face à Angers 5-6). La lutte à distance avec Rouen pour la première place continue avec à présent 69 points ils ont relégué le 3e, Gap, à 14 points mais un match en retard. Nice mène la poule des relégables mais voit s’éloigner les Play-Off à 8 points d’Epinal.
 
Grenoble, Pole Sud, Hockey Hebdo Nicolas Scordialo, Damien Magnat le 30/12/2017 à 11:40
Dans une patinoire semble-t-il bien remplie, Grenoble doit se passer de 3 défenseurs sur 8 Dame-Malka, Coté et bien sûr Trabichet. Nice est une équipe en pleine reconstruction pendant la trève enregistrant 2 départs (Hoehe et Mazanec) pour 4 nouvelles jeunes recrues (Mahier, Zadrazil, Walter et Nemcek). Ses défenseurs Spelda et Vondracek sont quant à eux à l’infirmerie.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 30ème journée : Grenoble  vs Nice - Nice de der
photo: Delphine Verdonnet


La première occasion d’entrée de jeu est à l’actif d’Hampl qui s’assure qu’Horak est chaud. Mais Grenoble serein prend la possession du palet et stagne en zone offensive ne mettant que peux Charton à contribution. Champagne s’y essaye sans grande conviction. Il faudra attendre la mi-tiers pour voir enfin une belle action à l’actif d’Hardy lançant Rodman qui remonte l’aile droite avent de centrer sur Hardy qui avait continué l’action. Mais ce dernier voit Charton bien en place sur sa route.
 
Un surnombre grenoblois offre le premier jeu de puissance aux Aigles. Mazanec, bien décalé à la bleue, voit son tir repoussé par le cerbère grenoblois. Il est imité par Bagin selon le même schéma pour la deuxième présence.
 
La première ligne (Rodman/Golicic/Giroux) fait peut d’apparition mais lorsqu’elle monte sur la glace met énormément de vitesse et donne le tournis à une équipe de Nice dépassée. Ainsi Rodman à la limite de la zone du gardien tente de glisser le palet sous le gardien et son défenseur. Ce dernier dissimulant le palet l’arbitre siffle un pénalty logique que Golicic ne marquera pas.
 
Ville derrière la cage centre sur Legault au prêt qui bute sur Charton mais Ville a bien suivi et pousse la rondelle au fond de la cage pour l’ouverture du score (1-0 / 14’22’’). Le jeune Alexandre Pascal pour une de ses rares présences est à l’origine de cette action et est crédité d’une assistance.
 
Giroux récupère le palet bien lancé par Rodman et s’en va tromper le portier niçois (2-0 / 18’40’’). A 6’’ de la sirène les locaux héritent de leur première supériorité, juste le temps pour Hardy de décocher un tir dévié par le gardien.
 
Engagements : 13-8 Grenoble
Tirs : 13/6 Grenoble
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 30ème journée : Grenoble  vs Nice - Nice de der
photo: Delphine Verdonnet


Ce premier jeu de puissance des Brûleurs de Loups est loin d’être convaincant avec un seul tir. Le jeu s’équilibre, Horak semble plus sollicité et Leclerc nous montre qu’il a une belle technique sans pour autant arriver à tromper le gardien.
 
Nice se montre plus rapide avec une belle entrée de zone par Andres laissant le palet à Hrehorcak qui décale Zadrazil isolé sur l’aile gauche. Horak laisse un rebond que Hrehorcak s’empresse de reprendre pour conclure (2-1 / 27’10’’). Réduction du score amplement méritée pour des niçois plus incisifs en ce second vingt qui se permet de marquer sur la présence étonnamment lente de la première ligne iséroise.
 
Champagne remonte l’aile droite et trouve Leclerc qui score en cage ouverte pour son premier but à domicile (3-1 /28’45’’). Le deuxième jeu de puissance pour les Aigles est moins bien installé que le premier, seul Andres parvient à tirer sur Horak qui ne laisse pas de rebond. Alors que les grenoblois se sont offerts deux contres par Hardy puis Bisaillon sur cette situation.
 
Baylacq cache le gardien sur un lancé d’Hordelalay de la bleue et se fait faucher par la défense. L’arbitre lève le bras alors que Tartari récupère le palet et trompe Charton (4-1/35’03’’).
 
La fin de tiers est à l’avantage de Nice qui sabote pourtant un 3 contre 1 à l’initiative de Hrehorcak. Puis un dernier jeu de puissance un peu lent et sans intensité ne leur permet pas de revenir au score.
 
Engagements : 11/10 Grenoble
Tirs : 10/5 Grenoble

Nice revient avec de belles intentions mais se fait subtiliser le palet par la défense grenobloise bien en place. Un nouveau jeu de puissance leur permet quelques lancers sur Horak qui repousse dans une défense cette fois un peu laxiste. Vrielynck puis Hampl trouvent à leur tour le portier grenoblois sur leur route (47’53’’) alors que Carpentier voit son palet dévier par l’épaule d’Horak (51’40’’).
 
Entre temps Baylacq a échoué en contre sur Charton (45’00’’). Arnaud trouve la jambière de ce dernier, action suivie d’un grand moment de panique pour les aigles dont la cage est assaillie par Legault, Ville et à nouveau Arnaud (50’37’’). L’unique jeu de puissance grenoblois n’est pas mieux que celui de ses adversaires (52’32’’).
 
Une dernière faute grenobloise permet au jeu de puissance de Nice de s’installer mais bien trop timidement alors que Leclerc s’offre un contre stoppé par Charton qui aura fait un match correct dans l’ensemble.
 
Hordelalay et Kunnas s’offrent un 2 contre un pour terminer la rencontre sans réussir à scorer dans un troisième tiers relativement triste.
 
On notera la légère blessure de Ville qui a reçu le palet lancé par Arnaud en plein menton et hérite d’une belle coupure.
 
Engagements : 11/10 Grenoble
Tirs : 9/7 Grenoble

Le vote du public pour les meilleurs joueurs sera Scolari coté Niçois (un ancien Grenoblois alors que Hrehorcak entre autre aurait été plus logique) et Leclerc pour les grenoblois qui a effectivement fait une bonne partie et débloqué son compteur à Pôle Sud.

Grenoble empoche les 3 points sans forcer et en se passant de sa première ligne qui n’aura pas eu beaucoup de temps de glace (certainement pas plus d’une dizaine de minutes). Grenoble a levé le pied et aurait pu tomber dans le piège d’une équipe moins forte en ne jouant pas son jeu. On peut regretter le positionnement de Rohat en 6e défenseur alors que c’était l’occasion de faire plus jouer Pascal qui malgré son peu de présence est à l’origine du premier but grenoblois.

Nice n’a pas démérité mais le niveau est trop élevé en face. La présence du second gardien était certainement le signe que pour eux la victoire n’était pas envisageable et que ce n’était pas là l’occasion de rebondir après la déculottée 2-8 vécue à domicile face au coleader Rouennais. Il leur reste 15 matches pour accrocher les play-off.
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...