trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 32ème journée : Cergy-Pontoise vs Briançon
4-0
(1-0 0-0 3-0)
Le 18/01/2022
l’Aren’ice de Cergy
Cergy-Pontoise ] Briançon  ]
Blanchissage au forceps à l’Aren’ice
 
Les forces en présence semblaient déséquilibrées entre les Jokers de Cergy-Pontoise, 5ème au classement, et les Diables rouges de Briançon 12ème et bons derniers. Les deux adversaires partageaient néanmoins le triste point commun de s’être fait, l’un et l’autre, sévèrement corriger par les injouables Brûleurs de loups de Grenoble lors de leur dernière sortie respective en ligue Magnus : défaite (7-2) pour les Jokers et (9-3) pour les briançonnais. Savoir laquelle des 2 équipes aurait cicatrisé le plus vite était l’une des questions au coup d’envoi. Finalement les franciliens se sont offerts leur premier blanchissage de la saison en battant les Diables rouges sur le score flatteur de 4 buts à 0. La rencontre fut loin d’être simple pour les hommes de Jonathan Paredes qui ont finalement assis leur victoire au cours du dernier tiers.
 
l’Aren’ice de Cergy, Hockey Hebdo Laurent Maucec le 20/01/2022 à 11:45
FICHE TECHNIQUE

1228 spectateurs
Arbitres : MM. Fabre et Peyre assistés de MM. Thorrignac et Collin
Buts :
Cergy-Pontoise : 19:17 Timothée Franck (ass Norbert Abramov et Denny Kearney) ; 46:04 Pierre-Charles Hordelalay (ass Charles Levesque et Brien Diffley) ; 54:38 Pierre-Charles Hordelalay (ass Brayden Sherbinin et Ryan Tait) ; 57:12 Aku Kestila (ass Tuukka Rajamaki et Ryan Tait)
Briançon :
Pénalités
6 minutes contre Cergy-Pontoise
8 minutes contre Briançon
Le braquage des Jokers

Premiers à investir le camp adverse, les Jokers donnent, à l’entame de la rencontre, l’impression d’avoir pris le match par le bon bout. Mais rapidement les Diables rouges, plus explosifs, prennent le contrôle de la zone neutre et empêchent les franciliens de sortir proprement de leur camp pour la construction de séquences offensives. Les visiteurs prennent donc assez vite leurs quartiers dans la moitié de glace adverse et se trouvent en bonne position dans la zone de vérité. Hélas pour eux, ils ne parviennent à tromper Patrick Munson, dans le but cergypontain ce soir.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Cergy-Pontoise vs Briançon  - Blanchissage au forceps à l’Aren’ice
Photographe : Olivier Benard
Les Diables rouges butent sur Munson

Les réactions des Jokers sont rares même si Charles Levesque, de retour dans l’alignement, bien servi par Ryan Tait bute sur Jan Broz. Le plus grand nombre de tirs et les plus franches situations sont à l’actif des briançonnais, notamment par Antoine Torres ou Filip Hudak. Dangereux mais imprécis, voire carrément maladroits dans la finition, les Diables rouges échouent face à un Munson des grands soirs. Il doit s’employer pour gagner un face-à-face avec Denis Kurepanvov échappé sur la gauche puis plus tard repousse de la botte une nouvelle belle tentative briançonnaise.
Plus le tiers avance, moins les Jokers semblent dans leur assiette malgré des occasions pour Pierre-Charles Hordelalay, leur top scorer, ou par Tuukka Rajamäki. Pour couronner le tout, Thomas Suire, sanctionné d’un faire trébucher, offre la première supériorité numérique aux Diables rouges. Le carré francilien est assiégé mais tient finalement bien le choc. Mieux encore, quelques secondes après son retour sur le glaçon, Suire part comme un V2 à la poursuite d’un puck malicieusement dégagé en profondeur côté droit et parvient à le toucher avant Broz qu’il devance dans sa sortie. Malheureusement pour les cergypontains le tir de l’ex-amiénois trouve la base du poteau de la cage désertée. Avertissement sans frais pour des Briançonnais globalement dominateurs.
Dans la dernière minute de la période, contre le cours du jeu, les locaux brisent l’égalité sur une action menée à gauche par Dennis Kearney et Norbert Abramov. Timothée Franck hérite du puck qu’il se fait chiper dans le cercle d’engagement avant de le regratter immédiatement et de déclencher un petit tir aérien placé au ras du poteau (1-0, 19.17). Broz masqué par ses défenseurs au départ de l’action s’est fait surprendre et voilà les Jokers devant. Munson très sollicité doit tout de même réaliser un nouvel arrêt à 30 secondes de la sirène.

Surprenant premier tiers où les Jokers, bien contrariés par de dynamiques Diables rouges qui ont cadenassé la zone neutre, ont été à la peine pour installer leur jeu habituel. Pire encore, ils ont été réduits à défendre, ne devant se contenter le plus souvent que de quelques coups sporadiques notamment en contre. Leur salut, ils ne l’ont dû qu’à leur solidarité défensive (parfois), la très belle prestation de leur gardien (souvent) et la maladresse des attaquants briançonnais (toujours). Quoiqu’il en soit, ils ont su faire preuve de réalisme et, contre le cours du jeu, ont pris l’avantage en réalisant un hold-up quasi parfait.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Cergy-Pontoise vs Briançon  - Blanchissage au forceps à l’Aren’ice
Photographe : Olivier Benard
Quentin Fauchon sera resté muet comme le reste de l’attaque briançonnaise

La stérilité offensive des Diables rouges continue

Les visiteurs repartent tambour battant et s’installent à nouveau dans la défensive des Jokers. Il faut attendre 3 minutes et demi de jeu pour voir une occasion des locaux par Hordelalay. Sur l’action suivante, c’est Brien Diffley qui allume Broz de loin mais celui-ci détourne bien. Serait-ce enfin le réveil des franciliens ? Point encore, ils sont toujours sous pression et doivent batailler en défense même si, sur un contre, Suire s’offre un face-à face avec Broz.
Le tiers ressemble beaucoup au premier et, à sa moitié, c’est Hordelalay qui écope d’un 2 fois 2 minutes. La défense cergypontaine est chahutée pendant cette période d’infériorité numérique mais parvient à tuer la pénalité.
Les occasions s’enchainent à nouveau sur la cage de Munson qui veille toujours au grain et reste infranchissable. Les briançonnais offrent un beau visage mais ne sont pas assez tueurs devant le but. Dans ces conditions, ce sont les Jokers qui manquent de peu de doubler la mise sur un contre à 4 minutes de la pause quand Levesque, parti en drible sur la droite, se défait de la défense et lance à la cage mais trouve le poteau de Broz.
Qu’à cela ne tienne, les franciliens qui terminent un peu mieux le vingt, touchent encore la ferraille par l’intermédiaire de Hordelalay bien décalé sur la gauche par Levesque.

Bis repetita pour ce tiers median. La réaction espérée des Jokers n‘est pas venue et ils ont passé la majeure partie du temps à chasser le palet, dans leur zone défensive, en ne se procurant que de trop rares opportunités sur des attaques construites et placées. Les vagues briançonnaises ont continué à venir se briser sur Patrick Munson qui a permis aux siens de rester devant. Les Diables rouges sont même passés tout près de la correctionnelle quand en fin de période, sur deux réactions franciliennes, leur portier a été suppléé par ses montants.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Cergy-Pontoise vs Briançon  - Blanchissage au forceps à l’Aren’ice
Photographe : Olivier Benard
Patrick Munson a réalisé une grosse prestation

Fatale indiscipline des briançonnais

Les 2 équipes abordent l’ultime tiers avec envie mais au fil des minutes les Diables rouges baissent un peu d’intensité et reculent un peu ce qui permet aux Jokers de prendre le contrôle des opérations et de poser leur jeu. Au bout de 5 minutes les visiteurs connaissent leur première sanction. Il ne faut que 36 secondes aux unités spéciales franciliennes pour trouver la brèche dans le carré briançonnais. Diffley sert Levesque qui lance à la cage mais Hordelalay démarqué profite du rebond laissé par Broz (2-0, 46.04). Avec ce break, les Jokers, qui sont bien lieux dans le jeu, se donnent de l’air au tableau d’affichage.

Les Diables rouges n’ont pas abdiqué et se ruent à l’attaque au risque de se faire piquer en contre comme sur ce revirement où Aku Kestilä et Kearney s’échappent dans un enchainement de remises avant que la tentative de l’américain ne soit bloquée par Broz.
Désormais peu en retard sur les actions, les briançonnais enchainent les fautes et doivent travailler en défense pour ne pas craquer à nouveau. Leur jeu en piquet leur permet de tuer les pénalités mais ils perdent du temps et s’épuisent en défense. Une fois au complet, ils jouent leur va-tout et se projettent complètement en attaque s’exposant ainsi aux break away franciliens. Si Broz sort vainqueur du duel que lui propose Abramov, il s’incline un peu plus tard sur une échappée solitaire de Hordelalay parti en contre (3-0, 54.38). Accusant 3 longueurs de retard à 5 minutes du terme, la cabane semble tombée sur le chien pour les briançonnais.

Une dernière faute de leur part permet aux cergypontains de scorer à nouveau en jeu de puissance sur une combinaison entre Tait et Rajamäki conclue par Kestilä sur le rebond (4-0, 57.12). Les Jokers sont tout sourire, car sur la fin ils s’envolent dans un match qu’ils sont loin d’avoir pleinement maitrisé.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Cergy-Pontoise vs Briançon  - Blanchissage au forceps à l’Aren’ice
Photographe : Olivier Benard
Timothée Franck auteur du premier but des Jokers

Changement de physionomie pour le dernier tiers où les briançonnais ont laissé passer leur chance et ont progressivement baissé en intensité. Ils peuvent s’en mordre les doigts d’autant qu’ils se sont mis en difficulté par leur indiscipline. Face à des Jokers qui ne sont pas parmi les plus maladroits en powerplay, ils l’ont payé cash. Les franciliens n’ont pas laissé passer l’occasion et ont creusé l’écart. Plus à l’aise, ces derniers ont enfin pu installer leur jeu et leur domination territoriale au fil du tiers. Contrairement aux deux précédents, le bilan du vingt est plutôt logique et conforme aux prestations respectives constatées sur la glace.

A la faveur des résultats du jour, les Jokers repassent devant les Rapaces de Gap et remontent à la 4ème place. La chasse aux points est ouverte mais il leur faudra montrer beaucoup plus vendredi lors de leur déplacement à haut risque chez des Scorpions de Mulhouse, plutôt piquants ces derniers temps, avant de recevoir les Gothiques d’Amiens dimanche. Les Diables rouges restent en position de lanterne rouge et peuvent nourrir quelques regrets sur le match du jour. En étant plus tueurs devant la cage ils étaient en capacité de jouer un mauvais tour à leurs hôtes. Il leur faudra régler la mire vendredi lors de la réception des Gothiques sous peine de vivre une cruelle désillusion.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...