Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 32ème journée : Grenoble vs Epinal
8-0
(2-0 3-0 3-0)
Le 05/01/2018
patinoire Pole Sud Grenoble
Grenoble  ] Epinal  ]
Grenoble déroule
 
Pluie de buts, blanchissage et guichet fermé pour le premier match à domicile de l’année ! Grenoble en mode bulldozer soigne ses stats : 152’50 jouées sans prendre de but (avec ses 2 gardiens) et en en marquant 21 dans le même temps.
 
patinoire Pole Sud Grenoble, Hockey Hebdo Nicolas Scordialo le 06/01/2018 à 13:00
FICHE TECHNIQUE

3500 spectateurs
Arbitres : M. Rauline assisté de MM. Gielly et Barcelo J.
Buts :
Grenoble : 03.59 David Rodman (ass Bostjan Golicic et Olivier Dame-Malka) ; 10.20 Joël Champagne (ass Alexandre Giroux et Kyle Hardy) ; 22.47 Maxime Legault (ass Kyle Hardy et Mathias Arnaud) ; 28.29 Maxime Legault (ass Mathias Arnaud et Sébastien Rohat) ; 34.01 Aziz Baazzi (ass Julien Baylacq et Matthieu Le Blond) ; 40.29 Alexandre Giroux ; 54.26 Pierre-Charles Hordelalay (ass Olivier Dame-Malka et Matthieu Le Blond) ; 57.36 Alexandre Giroux (ass Vincent Kara et Bostjan Golicic)
Epinal :
Pénalités
6 minutes contre Grenoble
41 minutes dont 10 à Llorca et 25 à Farina contre Epinal


Leclerc, bien en vue ces derniers temps, se remet d’une commotion cérébrale (10 jours d’arrêt suite à une grosse charge face à Lyon mercredi dernier). Trabichet, qui a repris l’entraînement le 8 décembre, et Coté ne sont toujours pas sur la feuille de match.
Epinal a bien commencé l’année à domicile en battant le coleader Rouen 5-1 et se présente avec 4 lignes complètes. C’est dire la confiance qu’a Edo Terglav en son gardien puisque Bonvalot joue son premier match depuis 1 mois après la défaite à Amiens. Mais jouer contre son club formateur est une belle motivation !
 


Cliquez sur une photo pour afficher et faire défiler les photos du match

Le début de match est assez brouillon avec des pertes de palet des deux cotés. Bonvalot laisse un rebond sans conséquence sur le premier lancé spinalien. Les 4 lignes grenobloises ont joué sans avoir tiré ! Hocevar dévie le premier tir de Golicic. Ce dernier revenant en zone offensive sert Rodman qui fait le tour de la cage et glisse la rondelle à ras du poteau (1-0 / 3’59’’).
On sent le Gamyo fébrile comme sur cette tentative de déviation de Mulle après un joli travail de Devin qui passe à coté de la cage. Les locaux commencent à accélérer et obtiennent leur premier jeu de puissance. L’unité spéciale est bien installée, Giroux d’un énorme tir oblige Hocevar à laisser un rebond que Champagne s’empresse de pousser au fond (2-0/9’49’’).
Epinal manque de réactivité devant la cage adverse et se montre bien souvent hésitant. Carter bien lancé seul face à Bonvalot ne trouve que la barre pour ce qui aura été la meilleure occasion des visiteurs.
Un tiers un peu poussif avec beaucoup d’approximation de la part des deux équipes. Grenoble est clairement plus rapide et s’est surtout montré efficace sur sa première action puis sur sa supériorité numérique.

Engagements : 12-10 Grenoble
Tirs : 11/7 Grenoble


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble déroule
photo: Jean-Christophe Salomé

Les spinaliens attaquent ce second vingt avec de belles intentions à l’image de Lorcher seul à l’aile droite qui reçoit un caviar de son capitaine Mosienko…Mais Bonvalot très rapide dévie son tir de la jambière alors que le joueur croyait avoir marqué. Hardy s’offre un slalom au sein de la défense du Gamyo, son tir, dévié par Hocevar, trouve la crosse de Legault qui a parfaitement suivi (3-0/22’47’’).
Epinal patine plus et plus vite pour tenter de prendre le jeu à son compte mais reste trop approximatif alors que Grenoble se fait un malin plaisir à les intercepter. Rohat remonte l’aile gauche, passe à Arnaud pour Legault en retrait qui trouve la Lucarne (4-0/28’29’’). Changement de gardien, Hocevar sort avec un triste bilan de 4 buts pour 15 arrêts, le jeune Charpentier (à peine 19 ans) rentre pour son 8e match où, on le verra, sa prestation sera plus que respectable ! Celui-ci est vite mis à contribution par les contres grenoblois.
Baazi tente sa chance d’un joli lancer du poignet, le gardien masqué par son défenseur ne peut que constater les dégats (5-0/34’01’’). A 3 minutes de la sirène les locaux bénéficient d’un second jeu de puissance mais Giroux, Le Blond et même Bisaillon par 2 fois échoueront sur le portier spinalien. En toute fin de tiers Bonvalot garde sa cage inviolée par l’intervention de sa jambière et d’une énorme chance puisque Mosienko rate sa reprise devant la cage pourtant bien ouverte.

Engagements : 12/10 Grenoble
Tirs : 19/7 Grenoble


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble déroule
photo: Jean-Christophe Salomé

Épinal, pourtant installé en zone offensive, enchaine les erreurs. Giroux intercepte le palet destiné à Devin, efface tranquillement Baldwin et dribble de belle manière le gardien adverse (6-0/40’30’’). Ville s’échappe à son tour mais trouve le poteau. Epinal bénéficie ensuite de sa première supériorité numérique mais n’y arrive pas mieux face à des grenoblois parfaitement maitres en leur zone. Pas plus que sur leur seconde opportunité où ils cumulent dégagement interdit et perte de palet obligeant Charpentier à s’interposer face à Arnaud en contre.
Vient alors le tour de Grenoble d’installer un jeu de puissance et c’est une démonstration de technique et de circulation de palet…mais pas de but.
A 50’49’’ Arnaud sort suite à un énorme contact genou contre genou avec Farina qui se retrouve avec la crosse grenobloise dans les mains. Après délibération des arbitres, qui n’ont pas vraiment vu l’action, le spinalien est expulsé et Grenoble bénéficie de 5 minutes en supériorité. Ils cherchent manifestement à marquer un joli but en faisant tourner le palet sans proposer beaucoup de tir. Hordelalay, qui fête ses 29 ans, lance suite à une belle passe abandon de Le Blond et trompe Charpentier (7-0/54’25’’).
Giroux bien servi par Kara s’amuse à nouveau de la défense spinalienne pour son deuxième but (8-0/57’37’’). Hordelalay termine le match sur le banc des pénalités suite à un cinglage évitable en zone offensive, mais Épinal n’y arrive décidément pas et se fait repousser jusqu’à la sirène finale.


Engagements : 13/12 Épinal
Tirs : 22/5 Grenoble

Le vote du public pour les meilleurs joueurs : Carter côté spinalien (qui à part un poteau n’a pas été très efficace alors que Charpentier a effectué 29 arrêts en 30 minutes ce qui est bien plus remarquable) et Legault pour nos Brûleurs.

Grenoble se fait plaisir en ce début d’année et respecte les consignes : Coach Terglav leur a fixé un objectif de 5 fautes maxi par match (5 à Lyon et 3 ce soir) et de surtout de se faire plaisir sur la glace. Les joueurs ont quant à eux décidé de se porter plus à l’offensive et le font bien puisque, menant 5-0, ils ont continué de pousser avec 22 tirs dans le dernier tiers. Les 4 blocs travaillent bien, jouent ensemble et peuvent manifestement compter sur 2 gardiens en forme qui débutent l’année avec 1 blanchissage chacun.
Les spinaliens retombent de haut après leur belle victoire face à Rouen. Incapables d’installer leur jeu, ils ont été surclassés par Grenoble qui leur a subtilisé le palet et les a arrêté avant qu’ils ne puissent tirer (19 seulement). On ne reconnait pas l’équipe venue en octobre dont la prestation avait été bien meilleure. Ils devraient logiquement se qualifier pour les play-offs et, en l’état actuel des choses, joueraient Grenoble…


Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Grenoble  vs Epinal  - Grenoble déroule
photo: Jean-Christophe Salomé

 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...