trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 32ème journée : Rouen vs Grenoble
2-5
(1-0 0-2 1-3)
Le 18/01/2022
Rouen - L'île Lacoix
Rouen ] Grenoble  ]
LM : Grenoble sur la fin
 
Match au sommet sur le glaçon rouennais avec la réception des grenoblois. Un match avec une jauge sanitaire ce qui prive surement d’une grosse ambiance. Toujours privé de Guttig et Cantagallo c’est aussi Gilbert qui fait défaut coté dragon, de son côté Grenoble a aussi une infirmerie bien remplie.
 
Rouen - L'île Lacoix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 19/01/2022 à 21:00
FICHE TECHNIQUE

2000 spectateurs
Arbitres : MM. Barbez et Dehaen assistés de MM. Douchy et Debuche
Buts :
Rouen : 15:00 Kelsey Tessier (ass Mark Flood et Dylan Yeo) ; 54:45 Rolands Vigners (ass Yoan Salve)
Grenoble : ; 31:52 Damien Fleury (ass Jere Rouhiainen et Dylan Fabre) ; 36:17 Sacha Treille (ass Jere Rouhiainen et Janne Jalasvaara) ; 55:49 Jere Rouhiainen (ass Markus Poukkula et Nicolas Deschamps) ; 58:32 Jere Rouhiainen (ass Aurelien Dair et Joël Champagne) ; 58:46 Markus Poukkula (ass Kyle Hardy et Jakub Stepanek)
Pénalités
2 minutes contre Rouen
6 minutes contre Grenoble


Rouen ouvre le score.

Pas de round d’observation entre ces deux formations qui se connaissent sur le bout des doigts et se sont les locaux qui se mettent les premiers en action avec un lancer de Flood qui ne fait pas trembler Stepanek (00.27). Grenoble répond du tac au tac par Munoz qui fait chauffer le bouclier de Pintaric (01.05).
Le décor est planté et le rythme du match est intense et très engagé dès ce début. Le jeu va très rapidement d’un camp à l’autre. Les défenses font bonnes gardent et les gardiens peu sollicités. Il faut une incursion en solitaire de Yeo pour que de nouveau Stepanek s’octroie un arrêt (05.49).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Rouen vs Grenoble  - LM : Grenoble sur la fin
Photographe : Marine Romain
Le portier tchèque sera encore là pour bon slap de Flood sur la bleue légèrement à gauche (08.59). Le rythme est toujours aussi élevé et les mises en échec sont très appuyées. Rouen domine très légèrement et se procure une grosse occasion par Suoranta qui par la droite fait le tour de cage et bute sur Stepanek au poteau gauche (12.20).
Suite à cette grosse occasion rouennaise, Grenoble répond par Fleury qui part en break mais Pintaric ne se laisse pas emporter par la feinte (12.41). Rouen va trouver la faille dans l’arrière garde du leader de la magnus.
Une mésentente entre grenoblois pour prendre le palet en neutre profite à Tessier qui rentre en zone offensive et d’un tir du poignet soudain trompe la vigilance de Stepanek (15.00 / 1-0 / Tessier ass. Flood).
Avantage quelque peu mérité au regard de la prestation normande. Grenoble réagit en fin de tiers par Poukkula qui gratte la rondelle et en angle fermé titille Pintaric qui repousse (18.51).

Un très beau premier des deux formations qui n’ont pas ménagé leurs efforts. Rouen a su profiter l’une des rares erreurs défensives grenobloise pour débloquer le compteur. Avantage au tableau d’affichage pas immérité pour les dragons qui ont été légèrement plus dangereux. Reste à confirmer pendant encore 40 minutes.
 

Grenoble passe devant.

Avec un but de retard à l’entame de ce deuxième tiers, Grenoble prend l’initiative du jeu et assiège la zone défensive normande. Rouen subit, mais tient bon.
L’orage passé, la ligne de minots rouennais (Hervé, Perret et Gueurif) montrent de quoi ils sont capables et c’est Hervé qui ponctue le mouvement d’un bon tir que Stepanek bloque proprement (22.47). Le rythme ne faiblit pas. C’est encore Rouen par Tomasino de volée, sur une passe entre ses jambes de Guimond, qui oblige Stepanek à s’employer (23.57).
Petit à petit Grenoble, impose son jeu et se montre très pressant. C’est d’abord Munoz, tout en vitesse qui vient frapper à la porte de Pintaric (24.55). Le portier normand est bien plus sollicité et il est encore présent grâce à un arrêt réflexe devant Koudri (25.52). Treille lui aussi ne trouve que le bouclier du cerbère normand (29.07) qui sera encore en action de loin sur un tir de Rouhiainen (29.30).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Rouen vs Grenoble  - LM : Grenoble sur la fin
Photographe : Marine Romain
Rouen a souffert mais à tenue. Après la période grenobloise, vient le moment rouennais par d’abord Nesa en angle fermé (29.42), Guimond dans l’axe (29.46) et enfin Dorion à la bleue (30.37) mais Stepanek s’impose à chaque fois.
Rouen obtient un jeu de puissance, le power play s’installe bien, mais perd le puck qui profite à Fleury qui tout en vitesse file vers le but et cette fois il ne manque pas son face à face avec Pintaric (31.52 / 1-1 / Fleury ass. Rouhiainen et Fabre).
Egalisation dur à encaisser pour les normands. Et ce n’est pas fini hélas.
Treille récupère un palet qui traine dans la zone neutre côté droit, part vers la cage, fixe Pintaric et marque (36.17 / 1-2 / Treille ass. Rouhiainen et Jalasvaara).
Grenoble rentre aux vestiaires avec un avantage au score et aura su profiter à merveille des deux grosses erreurs défensives normandes. Si l’avantage au tableau d’affichage pour les isérois n’est pas immérité sur le second tiers, il est néanmoins dur à avaler pour des normands vaillants
 

Réalisme du leader.

Pas le choix pour les dragons, il faut attaquer pour tenter de revenir à égalité au score. C’est ce que Vigners fait mais Stepanek ne se fait pas avoir par le tour de cage du letton (42.18). Et quand le portier tchèque semble battu, il est sauvé par son poteau sur un tir de Dorion (42.27).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Rouen vs Grenoble  - LM : Grenoble sur la fin
Photographe : Marine Romain
Rouen pousse mais n’ébranle pas la sérénité des bruleurs de loups. Lors d’un jeu de puissance, Rouen tente mais ni Caron (43.43), ni Tessier (43.55) et ni Flood (44.06) ne trompe la vigilance de Stepanek. Le dernier rempart grenoblois sera encore bel et bien présent sur une déviation vicieuse de Johnston (47.02).
Comme durant toute la rencontre chaque équipe à son moment de domination. Maintenant c’est à Grenoble de faire briller Pintaric. Hardy sur un slap surpuissant (48.16), Koudri en break (48.38) puis Dair A. (50.22). Rouen sous pression se met à la faute. Les artificiers grenoblois se mettent alors en action. Fleury, Munoz et Bisaillon donneront des sueurs froides à leur adversaire. Mais Pintaric fera front. Revenu à égalité de joueur, Rouen va enfin trouver la faille.
Le palet trainait depuis un moment dans la zone défensive grenobloise et Vigners du tir va profiter du trafic devant Stepanek pour le tromper (54.44 / 2-2 / Vigners ass. Salve).
Si la joie normande est grande elle va vite retomber.
Suite à un mauvais changement de ligne Grenoble se procure un trois contre un, Poukkula inquiète Pintaric qui repousse mais le palet arrive dans l’axe à Rouhiainen qui trouve la lucarne gauche de Pintaric (55.49 / 2-3 / Rouhiainen ass. Fleury et Poukkula).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 32ème journée : Rouen vs Grenoble  - LM : Grenoble sur la fin
Photographe : Marine Romain
Tout est à refaire pour les jaunes et noirs. Il reste deux minutes dans la rencontre et coach Lhenry prend un temps mort et sort Pintaric qui ne sera pas ponctué de réussite.
Grenoble gagne l’engagement dans sa zone défensive et Rouhiainen de loin envoie le palet dans la cage vide (58.32 / 2-4 / Rouhiainen).
Lhenry persévère et sort de nouveau son gardien, Pintaric est à peine arriver au banc que Poukkaula lui expédie la rondelle encore en cage vide et scelle le score de la rencontre (58.46 / 2-5 / Poukkula ass. Hardy).

Grenoble remporte ce match au sommet qui aura tenu toutes ses promesses. Grenoble aura su au mieux profiter des erreurs défensives rouennaises pour les punir. On sent la différence entre une formation qui est en pleine confiance face à une équipe qui doute un peu. Ce qui est surtout inquiétant, c’est que Rouen vient de subir sa troisième défaite de suite sur son glaçon (Amiens, Mulhouse et Grenoble). Certes la prestation dans son ensemble fut bonne, l’intensité, la volonté, la pugnacité tout était réuni mais il n’y a pas de honte de dire que ce soir Grenoble était légèrement supérieur à d’excellent dragon. Il va vite falloir rebondir ce vendredi contre Nice pour ne pas voir la seconde place s’éloigner.
 
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...