Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 38ème journée : Bordeaux vs Grenoble
2-3
(1-1 0-0 1-1 0-1)
Après prolongation
Le 29/01/2019
Bordeaux - Patinoire Mériadeck
Bordeaux ] Grenoble  ]
Si proches de l'exploit
 
Ce mardi 29 janvier, 5 matchs comptant pour la 38ème journée de Ligue Magnus sont programmés car l'autre rencontre entre Amiens et Nice a été avancée et disputée le 13 janvier dernier. Les Boxers de Bordeaux, revenus d'une courte défaite aux tirs au but à Mulhouse, pointant toujours au 6ème rang du championnat, s'apprêtent à accueillir les Brûleurs de Loups de Grenoble, solides deuxièmes pour lancer une semaine cruciale en vue de la qualification en play-offs, déjà validée en revanche pour les hommes d'Edo Terglav. Aziz Baazzi retrouve ses partenaires pour ce choc face à ses anciens coéquipiers, tandis que François Paquin et Maxime Moisand sont toujours au repos du côté bordelais.
 
Bordeaux - Patinoire Mériadeck, Hockey Hebdo Julien Nadau le 31/01/2019 à 11:30
FICHE TECHNIQUE

2756 spectateurs
Arbitres : MM. Garbay et Bliek assistés de MM.Salmon et Gielly
Buts :
Bordeaux : ; 12.13 Andrew Johnston (ass Jonathan Lessard et Peter Valier) ; 59.42 Julien Desrosiers (ass Hugo Gallet et Tanner Glass)
Grenoble : 08.10 Damien Fleury ; 49.16 Joël Champagne (ass Patrick McEachen et Damien Fleury) ; 68.57 Damien Fleury (ass Joël Champagne et Sébastien Bisaillon)
Pénalités
12 minutes contre Bordeaux
18 minutes contre Grenoble
Les Brûleurs de Loups, malgré les absences d'Antonin Manavian, Teddy Trabichet, Alexandre Mary, Kyle Hardy (de retour récemment au club), Sacha Treille (dernière recrue) et Bostjan Golicic (saison terminée), peuvent compter sur une grosse profondeur d'effectif et offriront du temps à certains de leurs jeunes joueurs, venus renforcer le groupe. Dans le but d'éloigner Nice, les Boxers vont-ils réussir à retrouver la victoire devant leur public face au deuxième ogre du championnat ?
 
Avant-match  (cérémonie de retrait du maillot n°4 de Stéphan Tartari)

Avant le début de la rencontre, en présence sur la glace du président actuel Thierry Parienty, de ses parents, de sa femme Sonia, de ses fils Vince (joueur D3 + U20) et Tim, de son frère Christophe (joueur actuel des Brûleurs de Loups) ainsi que de son tout premier coach de hockey sur glace, Stéphan Tartari a reçu plusieurs hommages de certaines personnalités présentes lors de la petite cérémonie organisée en son honneur afin d'annoncer le retrait du maillot portant le numéro 4 au club des Boxers. Une vidéo retraçant la carrière de joueur de Stéphan a également été diffusée sur l'écran géant.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 38ème journée : Bordeaux vs Grenoble  - Si proches de l
Photographe : Johanna Lawrence
 
1ère période :
Pour ce match, le duel de gardiens oppose Clément Fouquerel à Antoine Bonvalot (Lukas Horak est finalement aligné en back-up).
1ère ligne Bordeaux : Jonathan Janil, Aina Rambelo, Jonathan Lessard, Peter Valier, Andrew Johnston.
1ère ligne Grenoble : Sebastien Bisaillon, Patrick McEachen, Joel Champagne, Guillaume Leclerc, Denny Kearney.
 
Le face-off du coup d'envoi offre un duel 100% canadien entre Joel Champagne et Andrew Johnston. Le palet, relancé par Clément Fouquerel, offre une première situation dangereuse pour Andrew Johnston, celui-ci, lancé en pleine accélération, bute sur Antoine Bonvalot. Les deux équipes rentrent immédiatement dans le vif du sujet et se positionnent dans leur zone de jeu. Sebastien Bisaillon effectue une longue passe vers Maxime Legault, il ne parvient pas à tirer car deux défenseurs bordelais le bloquent. Le jeu défensif commence à prendre le pas sur les attaques des deux équipes qui font cependant preuve de maladresse dans la finition de leurs actions en ce début de match. L'ouverture du score, grenobloise, arrive pourtant au bout de huit minutes. La défense bordelaise, hésitante, se fait surprendre par Damien Fleury, présent devant Clément Fouquerel : celui-ci ne manque pas l'opportunité de tromper le gardien bordelais sur un lancer bien placé (0-1 à 8'10).

Quelques instants après cette ouverture du score, les Boxers essaient de réagir. Andrew Johnston parvient à s'emparer du palet et accélère pour tenter un face à face contre Antoine Bonvalot, le gardien grenoblois s'en tire très bien et remporte ce duel. Bordeaux exerce une forte pression en zone offensive mais ne parvient pas à trouver la faille dans une défense iséroise parfaitement regroupée, qui évite du travail à son gardien. Dans les minutes qui suivent, les locaux vont voir leurs efforts payer une première fois. Jonathan Lessard reçoit le palet après un lancement de jeu en triangle. Il trouve Andrew Johnston qui surgit et surprend toute la défense grenobloise y compris Antoine Bonvalot pour marquer dans le coin gauche (1-1 à 12'13).

Les joueurs de Philippe Bozon, revenus à hauteur au tableau d'affichage, continuent de produire du beau jeu offensif et donner du fil à retordre à la défense de Grenoble. Victor Barbero contrôle une passe de Tanner Glass et tire sur le petit filet à droite de la cage. Le numéro 24 des Boxers obtient une nouvelle chance et manque le cadre pour quelques centimètres sur une offrande de Julien Desrosiers. Christophe Tartari tente de servir en bonne position Denny Kearney, la déviation de l'américain, placé devant Clément Fouquerel, termine au-dessus de la cage.
Cette période s'achève après un tir vicieux d'Oldrich Horak qui semble prendre la direction du coin droit du but d'Antoine Bonvalot ; le palet frôle finalement la cible en passant légèrement à droite. Les deux équipes rentrent donc au vestiaire sur un score nul.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 38ème journée : Bordeaux vs Grenoble  - Si proches de l
Photographe : Johanna Lawrence

2ème période:
Avant de démarrer la période, les arbitres procèdent après vérification des cages à un changement car celles-ci ont un problème de fixation dans la glace.
Le face-off oppose ce coup-ci Matthias Terrier à Joel Champagne. Oldrich Horak est rapidement pénalisé et offre une nouvelle situation de power-play aux visiteurs, qui organisent leur attaque avec Denny Kearney et Guillaume Leclerc jusqu'au changement de ligne. Damien Fleury voit son tir repoussé par une crosse bordelaise alors que Vincent Kara bute sur Clément Fouquerel. Après une dernière occasion de Sebastien Bisaillon, le jeu reprend à 5 contre 5. Bien servi sur la droite par Matthias Terrier, Hugo Gallet se présente face à Antoine Bonvalot et lui offre un arrêt supplémentaire. Peu de temps après, Joel Champagne et Patrick McEachen, sanctionnés en même temps, se dirigent en prison pour deux minutes, ce qui donne une double supériorité numérique (5 contre 3) à négocier pour les Boxers.
Le jeu offensif, organisé par Julien Desrosiers, Adam Hughesman et Victor Barbero ne montre rien de très dangereux. Antoine Bonvalot s'interpose dans un face à face contre Jonathan Lessard. Finalement, ce double avantage numérique est parfaitement maîtrisé défensivement par les Brûleurs de Loups et ne profite pas aux bordelais. Positionné en haut de la zone offensive, Patrick McEachen oriente le jeu sur Guillaume Leclerc qui manque sa déviation.
Bordeaux fait preuve d'indiscipline et offre plusieurs temps de supériorités numériques aux isérois, mais conservent leur efficacité défensive sur les attaques régulières et bien construites des joueurs d'Edo Terglav. Les dernières occasions de ce deuxième acte sont bordelaises. Aziz Baazzi remonte le palet sur la gauche et tire directement sur Antoine Bonvalot. Julien Desrosiers n'obtient pas plus de réussite et bute également sur le portier grenoblois, auteur jusqu'à présent d'un excellent match. Le score n'évolue pas et la décision devrait se faire dans la dernière période.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 38ème journée : Bordeaux vs Grenoble  - Si proches de l
Photographe : Johanna Lawrence

3ème période :
Pour ce troisième et dernier tiers-temps, Matthias Terrier et Joel Champagne sont à nouveau opposés lors du face-off. Clément Fouquerel stoppe un bon lancer de Patrick McEachen, qui a d'abord feinté un adversaire avant de prendre le shoot. Les Brûleurs de Loups entament fort cette dernière partie de match avec une nouvelle situation lancée par Damien Fleury. Julien Baylacq l'accompagne et se positionne plein axe mais ne parvient pas à recevoir le palet, qui s'éloigne devant la cage.
La réaction bordelaise intervient cependant par plusieurs occasions : la première signée Andrew Johnston est stoppée par Antoine Bonvalot. Victor Barbero manque encore le cadre à deux reprises sur des passes d'Adam Hughesman et Hugo Gallet. Le gardien grenoblois, doublure de Lukas Horak, prouve qu'il est un remplaçant de premier ordre en repoussant un gros lancer d'Aziz Baazzi. Les occasions se multiplient des deux côtés sans faire évoluer le score car les deux équipes continuent de bien travailler défensivement.
De leur côté, Antoine Bonvalot et Clément Fouquerel multiplient les arrêts déterminants lorsqu'ils en ont l'occasion. Alors que les dix dernières minutes arrivent, le palet tarde à être relancé par la ligne défensive des Boxers, Patrick McEachen tente de tirer sur la cage, Joel Champagne évite le retour des défenseurs et surprend Clément Fouquerel (1-2 à 49'16).

Lancé en pleine course, Matthias Terrier trouve la mitaine d'Antoine Bonvalot. Damien Fleury s'élance sur le côté gauche avant de servir Sébastien Rohat mais le tir de l'attaquant grenoblois est bien écarté par le gardien des Boxers. Patrick McEachen voit ses deux tirs repoussés par la crosse de Jonathan Lessard, tandis que Denny Kearney échoue face à Clément Fouquerel. Grenoble semble mieux gérer cette fin de rencontre et continue d'être dangereux en attaque afin d'espérer creuser définitivement l'écart face à de bons Boxers, en manque de réussite. Après le temps mort (59'10), Clément Fouquerel regagne le banc et Julien Desrosiers entre sur la glace en 6ème homme (joueur supplémentaire). Ce choix tactique va s'avérer payant. Hugo Gallet et Tanner Glass lancent l'offensive en haut de la zone, sur la droite. Servi seul face à la cage, Julien Desrosiers décoche un lancer à faible hauteur, trouve les filets d'Antoine Bonvalot et envoie ses partenaires en prolongation (2-2 à 59'42).

Les dernières secondes ne suffisent pas pour déterminer l'issue de la rencontre. Direction la prolongation.
 
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 38ème journée : Bordeaux vs Grenoble  - Si proches de l
Photographe : Johanna Lawrence

Prolongation  (Overtime) :
1ère ligne Bordeaux : Hugo Gallet, Peter Valier, Jonathan Lessard.
1ère ligne Grenoble : Sebastien Bisaillon, Joel Champagne, Guillaume Leclerc.
 
Joel Champagne, toujours présent au face-off, affronte Peter Valier. Hugo Gallet s'offre le premier palet de match en arrivant face à Antoine Bonvalot, il tire légèrement au-dessus. Après une bonne série de passes entre Julien Desrosiers, Victor Barbero et Hugo Gallet, ce dernier tire et offre un nouvel arrêt à Antoine Bonvalot. Dans les instants qui suivent, Joel Champagne commet une faute sur Matthias Terrier, qui reste au sol quelques instants. Il finit par se relever et regagne son banc. Après discussion, l'arbitre ne sanctionne pas le capitaine des Brûleurs de Loups.
Suite à une mauvaise passe de Patrick McEachen, Andrew Johnston s'empare de la rondelle et se dirige à la cage avant d'être retenu par Damien Fleury : Bordeaux obtient une nouvelle supériorité numérique. Jonathan Lessard, Adam Hughesman, Julien Desrosiers et Victor Barbero ne trouvent aucune opportunité de tirs. Avec le bout de son gant, Antoine Bonvalot parvient à enlever un tir de Julien Desrosiers. Les isérois réagissent toutefois par deux tirs de Sebastien Bisaillon (un repoussé et l'autre juste à gauche) suivis d'un lancer de Damien Fleury trop à droite.
Cette prolongation se déroule sur un rythme très élevé, comme si nous étions dans un match de play-offs. Finalement, l'issue arrive une minute avant la fin. Sur une grosse action offensive autour de la cage bordelaise, Joel Champagne effectue une passe déviée par Damien Fleury qui trompe le gardien bordelais et offre la victoire aux visiteurs (2-3 à 68'57).

Le scénario est cruel pour les Boxers qui, au vu du match, méritaient mieux ce soir. Avant de se rendre vendredi à Nice, les hommes de Philippe Bozon comptent donc deux longueurs d'avance sur les Aigles et devront à tout prix s'imposer là-bas. Grenoble, de son côté, accueillera Lyon, un beau duel en perspective à Pôle Sud.
 

Etoiles :
Grenoble :  35 Antoine Bonvalot.
Bordeaux :  20 Clément Fouquerel (1ère) – 42 Julien Desrosiers (2ème) – 61 Andrew Johnston (3ème).
 
Tirs :
Bordeaux : 35 tirs  (14, 8, 5, 8)
Grenoble : 28 tirs     (6, 8, 12, 2)

Gardiens :
Clément Fouquerel : 25 arrêts sur 28 tirs  (68'25)
Antoine Bonvalot : 33 arrêts sur 35 tirs 
 
COMPOSITIONS :
 
BORDEAUX :  Clément Fouquerel (20), Julian Junca (33) – Aziz Baazzi (46), Jules Lefebvre (22), Jakub Melisko (44), Jonathan Janil (3 cap),  Aina Rambelo (76), Hugo Gallet (8), Oldrich Horak (19) – Victor Barbero (24), Alexandre Mulle (11), Andrew Johnston (61), Adam Hughesman (17), Peter Valier (21), Julien Guillaume (13), Jonathan Lessard (97), Matthias Terrier (91), Tanner Glass (15), Teemu Loizeau (78), Tanguy Auger (30), Julien Desrosiers (42).
Coach : Philippe Bozon.
 
GRENOBLE :  Lukas Horak (61), Antoine Bonvalot (35) – Aleksandar Magovac (29), Christophe Tartari (73), Sebastien Bisaillon (2), Connor Hardowa (24), Patrick McEachen (50) –  Timothée Quattrone (14), Damien Fleury (10), Aurélien Dair (20), Denny Kearney (19), Mathias Arnaud (91), Julien Baylacq (13), Joel Champagne (64 cap), Sébastien Rohat (85), Guillaume Leclerc (22), Vincent Kara (17), Maxime Legault (54), Olivier Latendresse (21), Gaétan Dilliot (11).
Coach : Edo Terglav.
 
 
 
 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...