Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 44ème journée : Rouen vs Grenoble
3-4
(0-0)
Le 20/02/2018
Rouen, L’île Lacroix
Rouen ] Grenoble  ]
Une défaite pour conclure
 
Dernière journée de Ligue Magnus, avec une petite finale entre Dragons de Rouen et Brûleurs de Loup Grenoblois pour le gain de la première place en saison régulière. Les deux équipes ont à cœur de vaincre afin de s’assurer le trône et de pouvoir bénéficier de l’avantage de la glace le plus loin possible. Plusieurs absents de chaque coté, pour les Dragons, Nicolas Ritz, qui purge son second match de suspension, et Pintaric, toujours aux JO, de même pour Rodman et Golicic pour les Brûleurs de Loups.
 
Rouen, L’île Lacroix, Hockey Hebdo Alexandre Canivet le 21/02/2018 à 22:50
FICHE TECHNIQUE

2746 spectateurs
Arbitres : MM. Garbay et Bliek assistés de MM.Goncalves et Courgeon
Buts :
Rouen : 18.34 Anthony Guttig (ass Alex Aleardi et Loïc Lamperier) ; 37.23 Anthony Guttig (ass Nicolas Deschamps) ; 55.52 Chad Langlais (ass Alex Aleardi et Kévin Dusseau)
Grenoble : ; 31.26 Sébastien Rohat (ass Gabin Ville et Maxime Legault) ; 32.46 Olivier Dame-Malka (ass Vincent Kara et Guillaume Leclerc) ; 48.39 Joël Champagne (ass Vincent Kara et Kyle Hardy) ; 58.14 Mathias Arnaud (ass Julien Baylacq et Olivier Dame-Malka)
Pénalités
14 minutes contre Rouen
39 minutes dont 5+20 à Hordelalay contre Grenoble


Pas de round s’observation, les rouennais sont bien décidés à se faire respecter sur leur glaçon avec une première mèche allumée par Deschamps (0’54). Paquet et Bedin limitent dans la foulée et c’est déjà très
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 44ème journée : Rouen vs Grenoble  - Une défaite pour conclure
Photographe : Marine Romain
chaud sur la cage d’Horak (1’08). Les grenoblois ne sont pas en restent, Bisaillon, seul au second poteau, faisant briller Papillon (2’35). Ça va vite d’un coté à l’autre, les deux équipes se répondant du tac au tac. Aleardi (4’12) et Rohat (4’30) faisant frémir chaque camp.
Une première pénalité à l’encontre de Rouen voit Bedin partir en break et se faire faucher par Horak sortit à sa rencontre. Le pénalty est sifflé mais non transformé par Bedin (9’28). Les meilleures occasions sont toujours pour Rouen, à l’image de ce face à face entre Deschamps et Horak à l’avantage du portier alpin (12’03).
Grenoble n’est pas en reste et il faut toute la classe de Papillon face à Champagne (15’54) puis Giroux (16’12). Les visiteurs sont toutefois sanctionnés de deux minutes de pénalité que les locaux vont bonifier. Wohlberg touche une première fois le poteau (17’37) avant que Guttig ne trouve la faille à la suite d’un lancer contré (1-0/18’34/ Guttig ass. Aleardi et Lampérier).
Le tiers s’achève après un gros moment de flottement et d’incertitude. Stehlik s’écroulant de tout son long après un cinglage d’Hordelalay au niveau du poignet. Les zèbres finissent, après concertation, par renvoyer Hordelalay à la douche alors que le grand défenseur slovaque quitte difficilement la glace. Pénalité majeur que les isérois devront purger à cheval sur les deux périodes.  
 
Tirs : Rouen 13 / Grenoble 12
F/O : Rouen 10 / Grenoble 10
 

Le jeu reprend donc en supériorité pour les Dragons, puis en double avantage même, quand Coté doit
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 44ème journée : Rouen vs Grenoble  - Une défaite pour conclure
Photographe : Marine Romain
rejoindre le banc de l’infamie. Grosse opportunité pour les rouennais de faire le break mais le jeu trop statique et stéréotypé des attaquants locaux n’aboutira à rien de bien tranchant.
Les Brûleurs de Loup tueront dans la foulée la fin de la pénalité majeure qui les voit ressortir plus fort de ce moment difficile. Cela se traduira par une égalisation de Rohat, qui après avoir récupéré le palet derrière la cage de Papillon, remonte dans le haut de la zone offensive pour déclencher un lancer du poignet, dans le trafic, imparable pour le jeune portier normand masqué (1-1/31’26/ Rohat ass. Ville et Legault).
Surfant sur le vague, les grenoblois appuient par Dame-Malka qui se rappelle au bon souvenir des partisans rouennais par un slap ravageur victorieux (1-2/32’46/ Dame-Malka ass. Kara et Leclerc). Le score s’inverse complètement en l’espace de quelques secondes et voit les Dragons marquer un peu le pas. Giroux d’un tour de cage n’étant pas loin de faire le break sans une intervention salvatrice de Papillon (34’21). Les locaux réussissent toutefois à revenir au score après une longue ouverture de Deschamps vers Guttig qui d’un lancer fulgurant, et en angle, trouve la lucarne opposé d’Horak pour le doublé (2-2/37’23/ Guttig Ass. Deschamps).
Revigorés par ce but, les rouennais sont proches de reprendre les commandes, mais Colotti bien servi par Hubacek et pourtant seul devant Horak, butte sur le gardien isérois (39’06). Dans la foulée Kara remonte la glace et vient refroidir les ardeurs normandes en venant taquiner de prêt Papillon qui détourne la tentative (39’16).
 
Tirs : Rouen 8 / Grenoble 10
F/O : Rouen 9 / Grenoble 14
 

Tout est à faire pour ce dernier bras de fer entre leader. Tartari profite de la fin d’une pénalité de Roy pour trouver la barre de Papillon battu pour le coup (40’35). Le début du tiers est plutôt pour les grenoblois, Kara
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 44ème journée : Rouen vs Grenoble  - Une défaite pour conclure
Photographe : Marine Romain
se faisant « voler » un but par une superbe mitaine de Papillon. Une nouvelle pénalité rouennaise va mettre un peu plus l’arrière garde des Dragons en difficulté, mais leur box-play est toujours très efficace et bien appuyé par un Papillon des grands soirs qui sauve de façon, une nouvelle spectaculaire, face à un Giroux médusé (45’39). Le jeune cerbère rouennais tient son équipe à bout de bras mais doit s’incliner face à Champagne qui reprend à bout portant un centre de Kara, au four et au moulin dans ce match (2-3/48’39/ Champagne Ass. Kara et Hardy).
Ce but récompense une grosse période des Brûleurs de Loups qui reprennent les commandes de la partie. Le jeu se durcit un peu et la tension monte d’un cran. Les occasions se faisant plus rares d’un côté comme de l’autre malgré des pénalités des deux côtés. Finalement, les Dragons vont réussir à revenir au score par Langlais, opportuniste, qui récupère un rebond laisser libre pour glisser le puck d’un revers précis dans les filets adverses (3-3/55’52/ Langlais ass. Aleardi et Dusseau). Les rouennais peuvent encore espérer vaincre les grenoblois dans le temps réglementaire pour s’emparer de la tête du classement sur le poteau.
Coach Lhenry tente le tout pour le tout en demandant un temps mort à un peu plus de deux minutes du terme dans l’optique de sortir son gardien. Cela n’aura malheureusement pas l’effet escompté, puisque après avoir remporté la mise au jeu, le palet envoyé au fond n’est pas maitrisé par les attaquants rouennais. Celui-ci est vite ressortit par la défensive, vers Arnaud, resté en zone neutre, qui profite de l’aubaine pour conclure dans les filets désertés par Papillon, peut être un peu trop rapidement (3-4/58’14/ Aranud ass. Baylacq et Dame-Malka).
Les Dragons tenteront à nouveau de sortir leur portier dans les derniers instants pour renverser la vapeur, mais il est trop tard, Grenoble finira premier du classement après les 44 journées de saison régulière.
 
Tirs : Rouen 9 / Grenoble 10
F/O : Rouen 17 / Grenoble 12
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 44ème journée : Rouen vs Grenoble  - Une défaite pour conclure
Photographe : Marine Romain
Match intense et serré entre les deux équipes les plus solides de cette première phase de championnat. Rouen pourra regretter le double avantage plein en seconde période, durant la pénalité majeur infligée à Hordelalay, qui n’aura vu qu’un seul tir cadré durant ce laps de temps. Trop peu pour faire le break à un moment important de la rencontre.
Cela restera comme le tournant du match car à  la suite de ce passage, les grenoblois ont repris l’avantage et la main sur la rencontre face à des Dragons volontaires mais parfois brouillons en phase offensive. Un mal déjà observé avant la trêve international ainsi qu’une efficacité en nette baisse en supériorité numérique qu’il faudra impérativement corriger dès vendredi pour le début des play-offs.

 
Etoiles du match :

*** Guttig
** Papillon
* Kara
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...