Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - LM - 11ème journée : Tours vs Rouen
3-4
(1-2 0-1 2-0 0-1)
Après prolongation
Le 15/11/2008
Tours
Tours  ] Rouen ]
Avec les honneurs
 
Grosse soirée à l’Elyséum ce soir, les Diables Noirs reçoivent les Dragons de Rouen, champion de France en titre. Patinoire archi comble et ambiance garantie.
 
Tours, Hockey Hebdo Nicolas Carré le 16/11/2008 à 19:12
FICHE TECHNIQUE

2000 spectateurs
Arbitres : Monsieur Bourreau assisté de Messieurs Gremion et Dehaen
Buts :
Tours : ; 17:52 Jozef Drzik (ass Michaël Tessier et Dominic Periard) ; 43:16 Dominic Periard (ass Michaël Tessier et Steven Kaye) ; 56:44 Adrian Saul
Rouen : 04:56 Carl Mallette (ass Marc-André Thinel et Julien Desrosiers) ; 13:06 Julien Desrosiers ; 21:21 Eric Doucet (ass Marc-André Thinel et Carl Mallette) ; 65:42 Carl Mallette (ass Daniel Carlsson et Marc-André Thinel)
Pénalités
10' contre Tours
14' contre Rouen


1er tiers :

Ce sont les Rouennais qui se créent la première occasion par Glad, son slap est stoppé par Russo de la mitaine. Les Diables Noirs réagissent de suite par Romano, plein axe, il pivote, trouve un bon shoot mais Sopko arrête de la jambière.
Clarke est sanctionné, Rouen installe son jeu de puissance.
L’artillerie lourde se met en place et suite à une mauvaise relance de la défense tourangelle, Mallette, en deux temps, trouve la faille et ouvre le score. (04’56 : 0-1)

Aucun round d’observation dans cette rencontre. Les Rouennais proposent un jeu physique mais correct, leurs mises en échec sont réussies.
Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Tours  vs Rouen - Avec les honneurs
Photo : Sébastien Barrieras
Acrobatie signée Russo
Il faut une nouvelle fois un Russo des grands soirs pour retarder l’échéance. Le jeune Tarantino puis Mallette font frissonner les partisans. Les Diables Noirs enregistrent quelques actions sporadiques mais la défense rouennaise répond présent.
Puis Mallette va visiter le cachot. Les Dragons sont mis en danger par Kaye tout d’abord, mis en orbite intelligemment par Russo. Le public pousse ses protégés mais Sopko tient la baraque.

Contre le cours du jeu, Les Dragons prennent le large par le malin Desrosiers. (13’06 : 0-2)

A noter pour le moment un très bon arbitrage de monsieur Bourreau.

Un gros travail de Tessier, très en verve, encore ce soir, permet à Drzik et aux Diables Noirs de revenir dans la partie, son slap dévastateur vient percer la muraille rouennaise. (17’52 : 1-2)

Un but psychologiquement important pour les Diables Noirs, qui vont pouvoir souffler et se ressourcer dans les vestiaires.


2e tiers :

Les Tourangeaux reprennent ce tiers en infériorité numérique et gèrent plutôt bien défensivement. Mais le réalisme rouennais et la vitesse d’exécution font très très mal.
Doucet, l’heureux papa d’une petite Alexandra, glisse la rondelle dans un mouchoir de poche, entre Russo et son poteau. Un Russo malchanceux sur ce coup ! (21’21 : 1-3)

Une boîte incorrecte de David sur Romano est sanctionnée par la patrouille. Les Diables Noirs poussent bien offensivement par Tessier, Kaye mais également par Clarke qui voit son tir passer au dessus de la barre de Sopko. Posé et serein, le portier rouennais fait bien le job.
Les Dragons tuent les infériorités numériques et reprennent du poil de la bête, toujours par l’incontournable Mallette puis par Tarantino d’un tir vicieux mais Russo accompagne la rondelle dans sa mitaine.
Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Tours  vs Rouen - Avec les honneurs
Photo : Sébastien Barrieras
Mallette et Kaye s'expliquent
A noter la très bonne rentrée du néo-tourangeau Periard, qui rassure bien sa défense par sa prestance et sa facilité à sentir le hockey. Lampérier écope d’un 2+2 pour une agression sur Périard. Les deux premières minutes sont infructueuses côté tourangeau. Puis Proulx prend l’initiative, il tente un wrap-around mais se heurte à un Sopko vigilant et professionnel. S’ensuit une occasion de Saul, bien servi par Tessier mais la défense rouennaise ne rompt pas.
A trop vouloir bien faire, Kaye oublie ses coéquipiers et vient buter sur Sopko.
Desrosiers se blesse suite à une charge régulière de Périard. C'est ce même Périard se présente comme le nouveau patron de la défense tourangelle, il gagne quasiment tous ses duels, il accuse tout simplement 115 kg, un beau bébé. Les Tourangeaux jouent en infériorité numérique en cette fin de tiers, un slap ras de glace de Glad trouve Thinel qui dévie mais le palet s’envole.

Les Dragons mettent la pression sur la cage tourangelle, c’est Fort-Alamo devant la cage de Russo, il faut un miracle pour ne pas voir rentrer ce palet.


3e tiers :

Les Diables Noirs reprennent possession du palet, Tessier, entreprenant, montre la voix à ses partenaires. On retrouve également son compère de ligne Kaye puis Proulx mais David fait preuve d’abnégation et se couche devant les assauts tourangeaux.
Ce qui devait arriver arriva, le duo magique Kaye Tessier trouve Périard en retrait, ce dernier temporise, observe l’adversaire, le trafic se créé devant la cage de Sopko, Périard tente sa chance et trouve la lunette du portier rouennais.
(43’16 : 2-3)


Photo hockey Ligue Magnus - LM - 11ème journée : Tours  vs Rouen - Avec les honneurs
Photo : Sébastien Barrieras
Kaye manque le palet d'un millimètre
Le match est relancé, la maison chauffe, le public se lâche ; le bon travail de Boike derrière la cage trouve Romano mais Sopko stoppe la rondelle. Les défenseurs rouennais sont mis à mal mais les contres des Dragons sont toujours aussi assassins : Une grosse relance de Niskavaara vers Thinel qui se présente seul face à Russo, mais ce dernier sort le grand jeu. C’est autour de Carlsson de s’essayer, son slap lourd est repoussé de la jambière par Russo.
Le jeu s’accélère, le KO est tout proche d’un côté comme de l’autre. Mésentente entre Novosad et Russo mais sans conséquence pour les Diables Noirs. La tension du match est présente et une rixe éclate entre Kaye et Mallette. Les arbitres laissent les deux joueurs s’expliquer fort à propos.

Le coach tourangeau Bob Millette demande un temps mort, histoire de calmer tout le monde et de recadrer son effectif. Les Diables Noirs jouent en supériorité numérique à 5 contre 3 pendant 14 secondes. La pression devient de plus en plus forte, Sopko est obligé d’arroser et envoie le palet dans les tribunes. Il reste 9 minutes, Clarke et Saul trouvent Romano qui loupe le coche, puis Tessier trouve bien Novosad qui décoche un slap mais rien n’y fait, la garde rouennaise tient bon avec le costaud Virolainen, le Ivan Drago de la défense des Dragons.
L’excellent Bouchard, parti en contre, est accroché par Drzik, ce dernier est logiquement puni.
Les Rouennais décident de reprendre le jeu à leur compte, Proulx côté tourangeau est sanctionné. Moment difficile pour les Diables Noirs qui jouent en infériorité à 5 contre 3. Les Dragons vont marquer par Doucet mais monsieur Bourreau annule le but pour cage déplacée. Peut-être un signe du destin pour des Tourangeaux qui font plaisir à voir ce soir. Les pénalités sont tuées, les équipes sont au complet, il reste alors 3 minutes.
Proulx accélère et presse bien en zone offensive, les Tourangeaux gagnent les duels et Saul, très conquérants, trouve la faille dans un angle impossible d’un tir du revers. (56’44 : 3-3)

Une ambiance de folie, ici, ce soir à l’Elyséum.
Mais les Rouennais ne se laissent pas abattre et repartent de l’avant, par Thinel qui trouve la palette à Doudouce mais Russo stoppe la rondelle.
Saul, gonflé à bloc et en pleine confiance, tente encore sa chance mais se heurte à la mitaine rassurante de Sopko. Ce sera la dernière occasion du temps réglementaire.


Prolongations :

Les équipes ne ferment pas le jeu, c’est de l’attaque défense. Proulx, d’un centre tir, ne trouve pas preneur. Puis les Dragons se montrent dangereux par Doucet en face à face avec Russo mais ce dernier gagne le duel. Monsieur Bourreau sanctionne Saul et les Diables Noirs se retrouvent infériorité numérique. Pourtant c’est Kaye qui sème le trouble dans la défense rouennaise mais le solide Bouchard, bien revenu, fait parler le métier. Les occasions nettes sont toutefois Rouennaises par Mallette et Thinel mais les Diables Noirs sont toujours en vie. Quelques tensions et confusions se ressentent, Niskavaara rentre en prison sous les huées du public hostile, tandis que Millette et Mallette s’expliquent et ne partiront pas en vacances ensemble.

Le jeu reprend et les Diables Noirs repartent vers la cage rouennaise, une combinaison Romano et Tessier pour Kaye qui oublie le palet puis Novosad, auteur d’un bon match, persévère d’un slap qui ne perturbe pas Sopko. Et en contre, le fameux contre à la rouennaise vient définitivement tuer la rencontre : l’éternel Mallette déjoue (palet dévié par le patin de Périard) Russo et donne la victoire aux Dragons. (65’42 : 3-4)


Un bon point de pris pour les Tourangeaux, qui auraient très bien pu l’emporter ce soir. L’arrivée de Périard est réellement bénéfique pour les Diables Noirs: Elle apporte une valeur ajoutée à la défense et soulage Russo et permet aux attaquants d’exprimer pleinement leur potentiel offensif. 

Objectif réalisé par les hommes d’Alain Vogin. Repartir de Tours avec les 2 points est une bonne opération pour les Dragons. Cette formation rouennaise présente des individualités hors pair, auquel s’ajoute un collectif bien huilé. A noter que la sortie de Desrosiers a déstabilisé les Dragons dans le 3e tiers.


Etoiles Hockey Hebdo

*** : Tessier
** : Mallette
* : Saul

 

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
Steph a écritle 17/11/2008 à 17:56  
@ cirdec37 juste une chose enfin 2 (le minimum car je passe sur le reste) :
* MaLlette
* DesrosierS
Merci
cirdec37 a écritle 17/11/2008 à 17:22  
tu es genereux pour donner 2 etoiles a malette... je trouve que desrosier les meriter plus malgre sa blessure mais c'est une question de point de vue... ainsi je te pardonne...

salut seB
Champy a écritle 17/11/2008 à 14:36  
@Gégé l'info a été reprise ds le journal local...
Stéphanie a écritle 16/11/2008 à 22:23  
Bravo SéB belle série comme toujours ;)
PATCHANGA a écritle 16/11/2008 à 21:39  
Excellent résumé !!!
Les références : "Ivan Drago" et "la palette à doudouce" apportent un + toujours agréable.
A noter le très bon arbitrage hier soir !
Gégé a écritle 16/11/2008 à 21:02  
A lire internet il parait que les deux coachs se sont battus. Info ou intox
Ca semble incroyable
C'était vraiment la soirée des bagarres hier au soir
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...