Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey en France
Hockey sur glace - Our Zone, l'ange-gardien
 
Après plusieurs mois d'activité, Our Zone nous présente un premier bilan
 
, Hockey Hebdo Jean-Christophe Salomé / XB le 24/12/2017 à 17:30
Photo hockey Our Zone, l
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Our Zone, toute jeune association de formation de gardiens, nous vous invitons à lire notre article publié il y a quelques mois. Après plusieurs mois d'activité, de nombreux gardiens de tous âges et tous niveaux ont pu profiter pour la première fois d'un stages spécifique à leur rôle.
Premier bilan avec Xavier Baudon, créateur de Our Zone.


Depuis les débuts, combien de gardien(ne)s ont assisté aux stages ?

Depuis le début de la saison Our Zone aura formé 60 gardiens (de fin Août à Décembre).
En moyenne nous recevons 16 gardiens dont 10% de filles par session. Nous avons donc décidé de mettre à l'honneur les gardiennes en faisant une session 100% filles, en compagnie de Caroline Lambert (actuelle gardienne de l équipe de France Senior).
 Nous attendons 14 gardiennes le samedi 23 Décembre à Dammarie les Lys :)
Depuis le début de Our Zone nous avons accueilli plus de 100 enfants (jeunes gardiens de but) et 7 gardiens professionnels dont Ronan Quemener.

 
Avez-vous beaucoup de demandes, notamment de province ? 

Nous avons pas mal de demandes chaque semaine, qui émanent plus spécifiquement des gardiens eux-même et des parents de gardiens. Les clubs mettent encore du temps à nous ouvrir leurs portes, ce qui est bien dommage...

 
Est-ce que la prise de conscience s'opère dans les clubs ? 
 
Ça a encore du mal, les clubs ne jouent pas vraiment le jeu, mais les gardiens n’hésitent pas à venir nous rejoindre directement. C'est une bonne chose car on ne veut pas que les gardiens soient victime de la négligence de leur club.
 

Des améliorations au niveau des moyens humains, matériel et financier ? Qui peut vous aider et comment ?
 
Notre association commence à bénéficier de moyens humains conséquents, nous avons intégré beaucoup de bénévoles ainsi que des personnes qualifiées et diplômées directement dans notre « Team Our Zone ».
Nous avons pris énormément d'ampleur en un an et, je suis fier d'annoncer qu'aujourd’hui, Our Zone est le numéro 1 pour la formation des jeunes gardiens de but en France ! 
Nous comptons également beaucoup de partenaires privés qui nous aident financièrement ou en mettant à notre disposition leurs biens, dans l'intérêt des enfants.
 
Leur soutien nous est vraiment très cher car contrairement à ce que les gens pensent, nous ne bénéficions pas de l'aide de la FFHG, nous sommes totalement indépendants.
Our Zone est continuellement en recherche de nouveaux partenaires.
 

Photo hockey Our Zone, l
Quelle est la nature de votre  partenariat avec la structure Beaulieu en Suisse ?
N'est-ce pas un peu paradoxal pour une structure totalement bénévole d'être partenaire avec une structure pro telle que BKP ?

 
J’aime le travail de Seb et BKP. A mon sens, BKP fait partie des plus belles écoles Européennes dans la formation des gardiens de but. Notre partenariat va toujours dans l'intérêt des enfants. Nous travaillons actuellement sur des événements complètement gratuits pour eux.
Sébastien et moi nous apprécions et nous respectons énormément et nous nous concentrons uniquement sur les moyens d'actions pour la relève.

 
Cette reconnaissance donne des ailes ou des idées peut-être ?
 
Ce partenariat donne encore plus de crédibilité à notre travail et, pour le moment, je n'ai toujours pas changé de direction « restons gratuit » et « faisons le pour les enfants » car il y a un réel état d'urgence.
Trop de gardien sont oubliés, négligés dans leurs clubs et lorsque l'on connaît l'importance du gardien de but dans une équipe, c'est vraiment insensé de négliger ce poste. 
Le reste on verra plus tard mais d'ici là, j’aurai une barbe blanche !!


Le bénévolat a aussi ses limites - pouvoir faire d'une passion son métier, comme les joueurs pro, a traversé ton esprit ?
 
Our Zone est le fruit de ma générosité. 
Je gagne correctement ma vie avec mon travail à côté, cela me permet d'avoir un très bon réseau professionnel, qui aide également à la bonne santé financière de l'association.
Je ne préfère pas prendre de risque financier car je connais la place du hockey en France dans le milieu professionnel...

 
Photo hockey Our Zone, l
Comment les formateurs sont-ils formés ? Passez vous des stages vous-même, des formations ?


J'ai des diplômes sportifs et j'entraîne les gardiens depuis plus de 10 ans.
J'ai la chance d'être en contact constant avec des entraîneurs très influents dans le milieu, comme Justin Goldman de « The Goalie Guild », qui m'a mis en relation et permis d'intégrer le réseau des plus prestigieuses écoles de gardiens du monde.
Nous échangeons régulièrement sur les dernières tendances...
J'essaie, à mon niveau, de transmettre et de former celles et ceux qui s’intéressent et qui sont sensibles au sujet. Si tu t'intéresses au poste, que tu es curieux, tu vas vite comprendre ce qu’il faut travailler avec les gardiens.
 
Ta meilleure satisfaction personnelle jusqu'à présent, et celle que tu souhaites voir se réaliser ? (un gardien passé par OZ en NHL ? Un gardien NHL en soutien et sur un stage ?)
 
Ma satisfaction personnelle serait de voir, à l’avenir, plus de gardiens Français dans les buts à haut niveau, le reste sera du bonus ! Il y a un gros travail de fond à faire pour avoir plus de Français dans les buts et surtout une mentalité à changer dans les clubs. Nous devons donner plus de place et d'importance à nos jeunes gardiens, car recruter systématiquement des gardiens étrangers étouffe notre développement.


L'aspect technique et le travail physique est la base de vos stages. Est-ce que vous travaillez également sur le comportement, le fair-play... à titre d'exemple, le geste du gardien David Leggio qui a déplacé volontairement sa cage pour ruiner un breakaway adverse en AHL et en DEL récemment ?
 
Être un bon gardien est un tout, il ne faut négliger aucun aspect du poste.
On attend d'un gardien qu'il soit un athlète complet et ce genre de comportement véhicule une mauvaise publicité... C'est un poste ultra exigent physiquement et psychologiquement et ce genre de dérapage, à mon avis, est dû à un travail qui n'est pas complètement fait avec le gardien.

Merci Hockey Hebdo et bonnes fêtes à tous ❤
 
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
Soph650 a écritle 27/12/2017 à 08:52  
Bravo pour cet état d'esprit et cette initiative. Les jeunes gardiens vivent au quotidien ce qui est décrit dans l'article : aucune formation de la part des clubs.
Merci à hockey hebdo d'en parler car pour nous, l'existence d'une telle association est une découverte.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...