Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


TELH - Tipsport Extraliga Ledního Hokeje
Hockey sur glace - TELH : Et finalement toujours les mêmes
 
Třinec arrache sur le fil la victoire au 7ème match après 121 minutes de jeu et rejoint sa sixième finale de suite
 
Source : hokej.cz Philippe Rouinssard
Posté par Hockey Hebdo le 14/04/2024 à 09:24


 

Sparta Praha - Oceláři Třinec : 2-3 ap (3-4)

Photo hockey TELH : Et finalement toujours les mêmes - TELH - Tipsport Extraliga Ledního Hokeje
Photographe : LukᚠFilipec pour hcocelari.cz
Roman arrache la victoire des Oceláři après 121 minutes de jeu

Le Sparta a gaspillé son avance dans cette demi-finale de manière incroyable, le voilà contraint de disputer un septième match alors qu'il menait 3-0 ! Au dernier match il s'est fait rejoindre au score à la dernière seconde de jeu. Une fragilité qu'il faudra à tout prix corriger pour atteindre la finale. Třinec, malmené durant les parties, parvient à retrouver sa tratégie défensive et opportuniste et arrache un match décisif, qu'il faudra encore remporter pour rejoindre sa sixième finale consécutive !
La partie démarre bien côté local, le Sparta met la pression encouragé à tout rompre par les fans enragés. Chlapík lance, Kacetl bloque mal dans le coin, Krejčík reporend en poussant et finit par glisser derrière la ligne (1-0).
Le jeu reste largement aux mains de Praha qui se cogne systématiquement dans la défense silésienne, bien reconstituée. Kacetl continue ses bonnes perfomances
et tient le score. Les Oceláři sous l'eau tiennent et attendent leur heure, comme depuis six ans. Elle arrive sous la forme d'une pénalité complètmeent inutile d'Irving. Le Sparta plie à quatre et Třinec marque sur son powerplay. Hudáček slape de loin, manque le cadre et Helewka prolonge au fond (1-1).
Le Sparta repart à l'offensive et malgré deux suppériorités numériques ne parvient pas à reprendre les commandes de la rencontre. Ce premier tiers est à l'image de la série et des playoffs des dragons ces dernières années, 14 tirs pour le Sparta contre 3, mais un score de parité. La stratégie ultra défensive et réaliste fait encore ses preuves.
Praha revient en powerplay pour une poignée de secondes au deuxième vingt, Krejčík y va de son slap dévastateur de la bleue qui déjoue une fois encore Kacetl et permet au Sparta de revenir devant (2-1).
Le Sparta continue de tenir le palet et de faire le jeu sans parvenir pour autant à accroître son avance, comme depuis le début de la série, ses attaquants sont bredouilles, et ses buts ne sont marqués que par des défenseurs. Les métallurgistes sont un peu plus dans le match et montrent un peu plus les dents mais restent nettement dominés, ils tiennent l'écart jusqu'à la deuxième sirène.
Dès la reprise du dernier tiers, sur un lancer de la bleue, Cienciela dévie au fond et égalise. Après consultation vidéo, les arbitres annulent le but à cause d'une crosse trop haute. La dernière période est plus calme et plus équilibrée. Praha met en place une très dangereuse stratégie qui consiste à laisser filer en tenant son petit avantage. Evidemment comme lors du match 6, les Oceláři vont revenir. En fin de tiers, une pénalité fatale est sifflée contre les locaux, les dragons sortent leur gardien. Praha s'en sort plutôt bien et parvient à sortir de sa zone. Le jeu est ramené derrière le but local et les deux équipes poussent, Irving violemment poussé contre la bande par Daňo perd son casque et tombe au sol. Alors qu'il ne reste que trois spartiates oppérationels, Hudáček dévie au second poteau vers Daňo qui égalise à 55 secondes du terme dans un immense concerts de sifflets (2-2).
Photo hockey TELH : Et finalement toujours les mêmes - TELH - Tipsport Extraliga Ledního Hokeje
Photographe : LukᚠFilipec pour hcocelari.cz
Un septième match âprement disputé mais remporté par Třinec

Le Sparta semble assommé de ce nouveau retour au score. Les Oceláři sont plus dangereux en prolongation mais Kovář tient bon sur sa ligne. La partie s'équilibre et les deux équipes se rendent coup pour coup. Après 20 minutes de prolongation, il n'y a pas de vainqueur. Le combat des chefs continue pour une deuxième prolongation, le Sparta reprend le contrôle du jeu mais ne parvient pas à en finir, une fois encore il se casse les dents sur l'acier silésien. Les contres menés par Třinec restent très dangereux mais le score ne bouge pas. 20 minutes supplémentaires n'ont rien donnée. Il faut jouer une troisième overtime ! Les deux équipes continuent de se neutraliser pendant les vingt minutes suivantes, la fatigue est forte, la lucidité se perd comme les tirs qui manquent le cadre des deux côtés. Le jeu se ferme et après un double match (120 minutes) il n'y a toujours pas de vainqueur. La quatrième prolongation démarre, les visiteurs sont mieux en ce début de période. A l'inverse le Sparta multiplie les approximations et pertes de palet. Adámek dans l'angle parvient à faire une passe parfaite au second poteau pour Roman laissé complètement seul, il précipite le palet au fond et donne la victoire à la 121'46 (2-3).
Après un match titanesque dans ce septième duel, les Oceláři Třinec arrachent la victoire qui leur manque pour rejoindre la finale, leur sixième d'affilée. Après avoir été menés 3-0 dans la série, les dragons, ont tout renversé pour revenir et finalement l'emporter une fois encore, avec une fois encore une égalisation très tardive. Comme souvent, les métallurgistes ont été largement dominés mais gagnent à la fin, la même recette sera sûrement mise en place en finale contre le Dynamo Pardubice. Pour le Sparta Praha c'est une nouvelle et cette fois immense désillusion. Après avoir remporté les trois premiers matchs, les spartiates pensaient avoir fait le plus dur mais ont perdu les quatre suivants. Comme au match 6, ils ont nettement dominé ce match 7 et se sont faits rejoindre en fin de partie. Et puis après ces trois prolongations, la fatigue, une mauvaise relance, et un marquage catastrophique les prive de finale. Ils peuvent vraiment s'en vouloir de ne pas avoir sû tuer la rencontre, comme la série.

Etoiles Hockey Hebdo :


*** : Jakub Krejčík
** : Ondřej Kacetl
* : Libor Hudáček
 
 
© 2024 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...