trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2
D2 : Retour sur la 5ème journée
 
Retour sur la 5ème journée de championnat de France de Hockey sur glace de Division 2 -Saison 2022-2023.
 
Média Sports Loisirs / La rédaction, Hockey Hebdo Patrick Poitrineau le 09/11/2022 à 13:30
Retour de Week End D2
5ème journée
 

Il se confirme que ce championnat se joue à 2, voir 3 niveaux. D'abord celui des équipes les plus ambitieuses et en premier lieu celles encore invaincues.
Pour ces derniers il faut être encore prudent puisque certains sont en retard sur leur calendrier à l'exemple des parisiens qui comptabilisent un retard de 2 matchs.
D'autant qu'il y a un peloton d'équipes qui attendent le moindre faux pas pour revenir sur eux.
Puis il y a les équipes qui, comme Clermont sont en reconstruction ou qui, peut-être en fin de cycle, connaissent une bien mauvaise période comme Wasquehal et Colmar et dont on ne sait trop vers quelle perspective elles se dirigent.
 
Entre ( ) le rappelle des cotes des tendances d'avant match
 
 


 
Poule A :
 
Amnéville  2 - 3prl Meudon (47 - 53)
Le résultat est donc bien celui annoncé mais peut-être pas tout à fait dans la forme car les Red Dogs ont su être mordant face à des Comètes qui n'ont pu survoler la rencontre comme ils pouvaient l'espérer ; ils n'ont échappé à la mort subite. Rappelons que les mosellans restaient sur une défaite la semaine d'avant sur leur glaçon face à Reims également en prolongation. De façon générale les amnévillois aiment faire souffrir le cœur de leurs supporters car sur 5 matchs 4 se sont terminés par la plus petite des marges dont 3 en prolongation (2 défaites et 1 victoire). Pourtant contre Meudon ici cela reste une performance intéressante et il est probable que peu d'équipe arracheront un point aux meudonnais. Ces derniers restent donc encore invaincus mais viennent de concéder leur 1er point. Amnéville rétrograde certes à la 4ème place mais reste à portée du podium
 
 
Evry-Viry 2 - 11 Valenciennes (45 - 55)
Cotes plus que respectées et les Diables Rouges ont confirmé d'abord qu'il va falloir compter sur eux et que la saison risque d'être longue pour les Jets qui sont probablement en fin de cycle ou, espérons-le, plutôt au début d'un nouveau cycle. En attendant ils restent accrochés au fond de classement alors que leur adversaire du jour confirme leur position de dauphin de poule.
 

Wasquehal 0 - 8 Courbevoie (48 - 52)
Là aussi les Lions semblent dans une passe délicate et au fur à mesure de l'avancée du calendrier. Il semble que les écarts au score s'amplifient. Si nous avions donné des tendances en faveur des Coqs, elles n'étaient pas si espacées pour laisser penser à une telle différence au final à domicile. Pas de remontée spectaculaire au classement pour les franciliens (6ème) mais ils creusent inexorablement l'écart avec les clubs de bas de tableau dont les nordistes font malheureusement bien parti.
 
 
Amiens II 0 - 8 Français Volants (47 - 53)
Nos cotes étaient un peu prudentes car on se demandait si le coach picard n'allait pas profiter d'être à domicile pour booster son effectif par quelques joueurs plus expérimentés. Cela ne fut guère le cas (2-3 joueurs comme Djemel et Roussel mais pas le plus doué, Simonsen) et les parisiens, plus expérimentés et avec un suédois, Melker Gustavsson, de feu (3 buts, 2 assist.), ont mené le match de bout en bout sans faire paraître l’absence d’avoir joué durant 2 week-ends. Ils restent avec Meudon les seules équipes invaincues, sans même concéder un point pour les Volants mais 2 matchs en moins expliquant ce classement plus modeste. Les Gothiques ne doivent pour l'instant d'échapper aux groupes des équipes sans victoire qu'à la faveur de leur 1er match disputé avec un effectif renforcé par les meilleurs espoirs évoluant en Magnus, à ce jour leur seule victoire.
 
 
Reims 5 - 4 Rouen II (54 - 46)
Plutôt bien lancés depuis le début de championnat, les Phénix ont fait honneur à nos cotes même si la rencontre fut des plus disputées. Menant 4-0 à l'issue du 1er tiers et même 5-0 à 35 mn de la fin, les rémois se sont fait petit à petit remonter pour un 5-4 en fin de 2ème. Ils réussiront à contenir la furia des Dragons pour un succès par le plus petit des écarts (5-4). Les champenois passent Amnéville au classement et montent sur le podium. Les normands restent malheureusement scotchés dans les dernières places mais ils ont montré un bel orgueil qui pourrait être récompensé d'ici peu.
 
 

 
Poule B :
 
Roanne 3 - 5 Annecy (54 - 46)
Outre qu'ils nous ont fait mentir dans nos cotes en leur faveur, les Renards ont fait la très mauvaise affaire de la soirée. Ils ont chuté chez eux face à une équipe savoyarde aussi irrégulière que surprenante. Elle est venue chercher à nouveau à l'extérieur la victoire qu'elle a laissé échapper la semaine précédente chez elle. Erreur d'inattention en début de match ? Toujours est-il que les ligériens ont concédé leur 1er but au bout de 22 secondes de jeu et entameront fort mal le 2ème tiers avant de revenir dans le match surtout dans le 3ème tiers. Mais rien n'y fera et les Chevaliers consolideront même leur victoire avec un dernier but en cage vide. Cette victoire ramène Annecy vers le trio de tête alors que les roannais, qui nourrissaient de grandes espérances cette saison, déchantent dans la seconde moitié de tableau.
 
 
Valence 9 - 0 Colmar (54 - 46)
Nos tendances ont été respectés sans problème par les Lynx. Les Titans sauvés de justesse de la descente sont malheureusement partis sur des bases bien inférieures à la saison dernière (4 victoires à la 5ème journée !) alors que Valence semble confirmer son réveil sur un score sans appel. Ils passent Roanne au classement en rentrant dans la 1ère moitié de tableau alors que les alsaciens restent la seule équipe de cette poule B sans victoire.
 
 
Clermont-Ferrand 6 - 7 Courchevel-Méribel-Pralognan (50,50 - 49,50)
La victoire, les auvergnats l'ont connue lors de la 1ère journée. Mais depuis ils courent après. Alors certes notre tendance n'a pas été confirmée mais les écarts de cotes étaient si faibles. En attendant les spectateurs ont eu droit si ce n'est une issue favorable à leur couleur, pour le moins à un match spectaculaire. A savoir l'entame de match des clermontois fut catastrophique : 3 buts en moins de 5 mn suite à autant de pénalités, écart porté à 4 à même pas la moitié de la période. On ne donnait plus cher de la peau de sanglier. Puis la métamorphose ! Certes il y eu d'abord un temps mort du coach clermontois puis vite suivi d'un changement de gardien mais pour autant cette ''remonta da'' fut spectaculaire et donna lieu à une course poursuite passionnante particulièrement en 2ème période où les équipes se rendaient coup pour coup. Le dernier tiers fut moins prolifique ; il n'eut qu'un but à moins de 3mn de la fin mais il suffit au bonheur des savoyards. Ces derniers font bien sûr la bonne opération de la soirée en confirmant leur redressement. Ils restent certes 8èmes mais en creusant l'écart avec les 2 derniers dont Clermont fait partie (9ème). Le chantier va être encore long pour des arvernes en pleine reconstruction mais au moins ils auront montré à leurs partisans qu'ils ne manquaient pas de caractère.
 
 
 
© 2023 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...