trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 20ème journée : Cergy-Pontoise vs Mulhouse
2-4
(0-1 1-1 1-2)
Le 22/11/2022
Aren'Ice de Cergy Pontoise
Cergy-Pontoise ] Mulhouse ]
Les Scorpions gagnent enfin chez les Jokers
 
Les hommes de Kevin Hecquefeuille s’offrent la première victoire de leur histoire à l’Aren’ice depuis l’accession des Jokers en Magnus. Les confrontations entre les Jokers de Cergy-Pontoise et les Scorpions de Mulhouse ont toujours été très disputées sur le glaçon francilien mais l’issue toujours identique : victoire des cergypontains. C’est désormais de l’histoire ancienne, les mulhousiens se sont imposés 4 buts à 2 face à des franciliens diminués et vraiment pas à leur avantage ces derniers temps.
 
Aren'Ice de Cergy Pontoise, Hockey Hebdo Laurent Maucec le 24/11/2022 à 17:30
FICHE TECHNIQUE

1091 spectateurs
Arbitres : MM. Dehaen et Levasseur assistés de MM. Collin et Laboulais
Buts :
Cergy-Pontoise : ; 21.00 Tomas Pardo (ass Samuel Salonen et Loïc Farnier) ; 47.59 Anthony Rinaldi (ass Théo Gueurif et Pierre-Charles Hordelalay)
Mulhouse : 18.41 Jordan Mugnier (ass Luc Orysiuk et Samuel Rousseau) ; 39.03 Luc Orysiuk (ass Bryan Ten Braak et Tyler Welsh) ; 54.07 Alex Berardinelli (ass Teemu Loizeau et Jordan Mugnier) ; 59.39 Alex Berardinelli (ass Tyler Welsh et Yoan Salve)
Pénalités
10 minutes contre Cergy-Pontoise
14 minutes contre Mulhouse


Les Scorpions débloquent le compteur en fin de période

Premiers à investir le camp adverse les Scorpions, même privés de Rudy Matima, se mettent en évidence. La réponse des Jokers ne se fait pas attendre. Loïc Farnier, en angle, offre un premier arrêt facile à Quentin Papillon qui garde à nouveau le but mulhousien après l’avoir laissé à son backup lors du match précédent. Vincent Melin, de près, puis son capitaine, Patrick Coulombe, lors de l’une de ses montées qui le caractérise, testent ensuite sans plus de succès, la vigilance du gardien international tricolore.
Les alsaciens, quant à eux, ne restent pour autant pas inactifs, loin s’en faut. Ainsi, l’américain Alexander Berardinelli, en 2 fois, éprouve la vigilance d’un autre gardien international, Sebastian Ylönen, le portier francilien. Le début de rencontre reste donc relativement équilibré jusqu’au premier gros temps fort des mulhousiens, à la faveur du premier powerplay du match obtenu suite à une faute de Theo Gueurif qui retient en zone neutre un Samuel Rousseau partant lancé plein axe. Les unités spéciales des Scorpions travaillent plutôt bien et il s’en faut de peu, le cadre de la transversale de la cage du portier vert, pour qu’ils ne prennent alors l’avantage à la marque.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 20ème journée : Cergy-Pontoise vs Mulhouse - Les Scorpions gagnent enfin chez les Jokers
Photographe : © Bruno Gouvazé
Les cergypontains s’en sortent bien, tuent la pénalité et, au complet, reprennent leur bras de fer avec leurs visiteurs du jour. Le jeu en supériorité numérique des Jokers n’a toujours pas trouvé son rendement optimal cette saison, la preuve en est peu après la moitié de la période quand, en défendant contre la balustrade derrière son but, Ivan Esipov est sanctionné pour un « faire trébucher » un peu sévère sur Thomas Suire, opportunité dont ne se saisiront pas des franciliens bien inoffensifs.
A 5 contre 5, Ylönen doit ensuite effectuer un sauvetage décisif sur Emils Gegeris, le letton ayant hérité, seul dans le slot, d’un palet bêtement perdu par la défensive verte. Le gardien francilien n’aura pas trop le temps de souffler car peu après il doit s’interposer avec autorité sur un breakaway de Berardinelli puis, sur un missile lâché à la bleue par Sami Pharaon.
En fin de tiers, les Scorpions contrarient encore plus les sorties de zone des Jokers et, ce qui devait arriver se produit. Sur une récupération de Rousseau près de la bleue, le palet est prolongé pour Luke Orysiuk, démarqué entre les cercles d’engagement, qui délivre un caviar de passe dans le bas du slot à Jordan Mugnier, lequel sans pression feinte et drible Ylönen (0-1,18.41). L’égalité est brisée par des mulhousiens qui tiennent la dragée haute à des cergypontains visiblement pas complètement rentrés dans le match.
 

Bis repetita, les Scorpions repassent devant en tiers de tiers

La réaction des Jokers était attendue, pourtant c’est Mugnier qui, dès l’entame de la période, oblige Ylönen à sortir le palet de l’épaule. Cette chaude occasion a-t-elle eu un effet électrochoc pour les franciliens ? Quoi qu’il en soit, ils se reprennent et posent un peu mieux leur jeu et ils en sont finalement très vite récompensés. Sur une attaque placée de Farnier sur la gauche, Salonen ressort le disque de derrière la ligne de but adverse pour trouver, devant le portier, le jeune Tomas Pardo lequel ne tremble pas et trompe de près Papillon (1-1,21.00). Les pensionnaires de l’Aren’ice sont revenus à hauteur et surfent un peu sur cette dynamique positive.

Peu après, le goal mulhousien est suppléé par la base de son poteau droit sur une nouvelle poussée des verts. La température monte un peu devant le but de Papillon et cela ne part pas pour s’améliorer quand les Scorpions sont sanctionnés pour retard de jeu sur engagement dans leur zone défensive. Heureusement pour eux, les unités spéciales franciliennes butent sur le mur alsacien et, mieux encore, Suire casse le bénéfice du powerplay en étant à son tour sanctionné pour une charge incorrecte sur Mugnier. Aucune des 2 équipes ne tire donc profit de la situation.
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 20ème journée : Cergy-Pontoise vs Mulhouse - Les Scorpions gagnent enfin chez les Jokers
Photographe : © Bruno Gouvazé
Le manque de réussite des Jokers avec en jeu de puissance est flagrant. Peu après la 33ème minute de jeu, ils obtiennent une nouvelle supériorité numérique suite à une faute de banc de la part des mulhousiens. Pendant les 2 minutes, seul Robert Baillargeon obligera le portier des Scorpions à faire, du gant d’attrape, un arrêt réflexe.
Comme pour le tiers précédent, les Scorpions finissent bien mieux que leurs hôtes la période. C’est d’abord Berardinelli qui s’échappe dans l’axe et oblige le portier cergypontain à l’arrêt. Puis, sur une nouvelle phase offensive, Salonen retient la crosse de Konstantin Makarov. Le siège de la cage francilienne s’installe alors et ça bombarde de toutes parts. Melin se sacrifie sur un one-timer de Gegeris et doit même faire un tour par la case infirmerie pour se remettre du terrible blockshot. A force de plier les Jokers finissent par céder. Alors que le disque tourne bien, notamment entre Tyler Welsh et Bryan Ten Braak, Orysiuk en hérite à mi-distance et feinte malicieusement le tir ce qui fait mettre le genou à terre à son vis-à-vis qui partait pour bloquer le lancer et lui permet ainsi d’avoir le temps de se décaler pour ensuite décocher un missile pleine lucarne (1-2,39.03). Le talentueux canadien redonne l’avantage aux siens et la tension monte entre les 2 équipes.

Du coup, Teemu Loizeau pour les alsaciens et Coulombe pour les franciliens se chamaillent et finissent sur le banc des pénalités une poignée de secondes avant la sirène.
 

Les Scorpions ont le dernier mot

De retour sur la glace, à 4 contre 4 les deux alignements se neutralisent. La bonne nouvelle pour les Jokers c’est que Melin est à nouveau sur la glace, la mauvaise c’est que, peu après, à 5 contre 5, lors d’une action défensive, Baillargeon se blesse et, le jeu n’étant pas arrêté, doit ramper jusqu’à la porte de son banc pour quitter le glaçon. Sortie synonyme d’évacuation définitive à l’infirmerie pour lui. Les affaires des cergypontains se compliquent donc avec un nouvel attaquant indisponible. Malgré tout, ils essaient tant bien que mal de revenir et, sur une action de Christiano Versich menée le long de la bande côté droit, la cisaille russe mulhousienne, composée de Andrei Rychagov et son compère Makarov, est appelée sur le banc des pénalités, respectivement pour charge incorrecte et crosse haute.
En double supériorité numérique, Anthony Rinaldi tente sa chance mais ne conclut pas. Qu’à cela ne tienne, suite à une nouvelle séquence, Pierre-Charles Hordelalay décale Gueurif qui échange dans le mode « à toi, à moi » avec Rinaldi lequel a cette fois réglé la mire et attrape la lucarne (2-2,47.59).

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 20ème journée : Cergy-Pontoise vs Mulhouse - Les Scorpions gagnent enfin chez les Jokers
Photographe : © Bruno Gouvazé
Les cergypontains égalisent mais ne peuvent faire plus durant les 54 secondes résiduelles de jeu de puissance leur restant à jouer en simple supériorité numérique.
Malheureusement pour eux, 4 minutes plus tard Gueurif est sanctionné pour avoir retenu un adversaire dans le prolongement d’une mise en jeu en zone défensive. Les Scorpions n’en demandaient pas tant et reprennent leurs quartiers dans le camp francilien. Sebastian Ylönen retarde l’échéance autant qu’il le peut, notamment avec un exceptionnel arrêt mitaine sur un tir sur réception alors que la cage était ouverte suite à un décalage sur la droite. Il pense, et les siens également, avoir fait le plus dur en tuant la pénalité. C’était sans compter sur un nouveau bégayement de leur jeu quand ils manquent le changement de ligne à l’occasion du retour à 5 contre 5. Pour défendre dans la zone de vérité alors que Mulhouse a repris la maitrise de la rondelle, les Jokers ne sont plus que 3 et en plein replacement de surcroit. Ce n’est qu’une formalité pour Mugnier et Loizeau que de mettre Berardinelli en position idéale, occasion que ne laisse pas passer l’américain (2-3,54.07). Pour la 3ème fois les Scorpions prennent l’avantage.

Avec moins de 6 minutes pour revenir les franciliens poussent et obtiennent une dernière munition avec une faute de Rousseau (54.34). La boite mulhousienne sera intraitable, y compris lorsque Papillon sera privé de sa crosse suite à une intervention, et réussira le parfait jeu de penalty killing.
A 48 secondes de la fin du match, Jonathan Paredes, le coach cergypontain, aura beau prendre un temps mort et préparer un tout pour le tout en cage vide, il était dit que ses hommes, qui ont globalement déjoué ce soir, ne l’emporteraient pas. Ils se font chiper le disque à 21 secondes de la sirène et encaissent un but lointain de Berardinelli qui en profite pour s’offrir un doublé (2-4,59.39). Victoire somme toute assez logique au vu de la physionomie de la rencontre.
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 20ème journée : Cergy-Pontoise vs Mulhouse - Les Scorpions gagnent enfin chez les Jokers
Photographe : © Bruno Gouvazé
Bonne opération pour les Scorpions qui enchainent une seconde victoire de rang et emmagasinent de la confiance pour préparer la prochaine réception d’un concurrent direct, le Hormadi d’Anglet en pleine bourre, fort de ses 4 victoires de rang. La dynamique est d’une toute autre nature pour les Jokers. En livrant un match avec moins de vitesse que d’ordinaire, moins de liant dans le jeu et un peu trop de déchets ils enregistrent un 4ème revers de rang. La saison est encore longue mais la réception des Ducs d’Angers vendredi soir s’annonce à haut risque surtout si la blessure du jour pour Baillargeon devait annoncer une indisponibilité qui viendrait s’ajouter à celles de Aaron Miller, de Raphaël Faure et de Gage Torrel. Le ciel s’assombrit au-dessus de leurs têtes et il va devenir urgent pour eux de casser la spirale de la défaite pour retrouver le sourire.


Meilleurs joueurs du match :
Luke Orysiuk pour Mulhouse
Tomas Pardo pour Cergy-Pontoise

 
 
 
© 2023 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...