trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 21ème journée : Cergy-Pontoise vs Gap
5-4
(0-1 2-0 3-3)
Le 02/12/2022
Aren'Ice de Cergy Pontoise
Cergy-Pontoise ] Gap  ]
Les Jokers confirment face aux Rapaces
 
Les Jokers de Cergy-Pontoise, après leur victoire arrachée chez les basques du Hormadi d’Anglet, renouent enfin avec la gagne à domicile. En venant à bout des Rapaces de Gap (5-4), un score reflétant plutôt bien la physionomie de la rencontre, ils commencent positivement un mois de décembre qui s’annonce encore bien copieux. Les Gapençais, quant à eux, sortant d’un beau mois de novembre et d’une brillante qualification pour les demi-finales de coupe de France, se présentaient à l’Aren’ice pour prendre leur revanche après leur première confrontation avec leurs hôtes du soir qui les avaient défaits à l’Alp’Arena (2-3). Ils se sont battus jusqu’au bout mais échouent d’un rien et repartent à la maison bredouilles malgré une belle prestation.
 
Aren'Ice de Cergy Pontoise, Hockey Hebdo Laurent Maucec le 04/12/2022 à 16:31
FICHE TECHNIQUE

1500 spectateurs
Arbitres : MM. Bliek et Dehaen assistés de MM. Debuche et Douchy
Buts :
Cergy-Pontoise : ; 31.16 Théo Gueurif (ass Thomas Suire et Aurélien Dorey) ; 32.58 Pierre-Charles Hordelalay (ass Anthony Rinaldi et Antti Kauppila) ; 42.25 Anthony Rinaldi (ass Pierre-Charles Hordelalay et Patrick Coulombe) ; 44.27 Pierre-Charles Hordelalay (ass Anthony Rinaldi et Patrick Coulombe) ; 51.49 Pierre-Charles Hordelalay (ass Anthony Rinaldi et Will Thompson)
Gap : 00.32 Julien Correia (ass Paul Joubert et Arnaud Faure) ; 40.28 Sébastien Rohat (ass Chad Langlais et Julien Correia) ; 50.41 Paul Joubert (ass Romain Gutierrez et Fabien Bourgeois) ; 59.39 Julien Correia (ass Chad Langlais et Yegor Gainetdinov)
Pénalités
12 minutes contre Cergy-Pontoise
8 minutes contre Gap


Les Rapaces frappent d’entrée

C’est une équipe gapençaise privée de 2 joueurs majeurs en attaque, le slovène Bostjan Golicic pour raison familiale et le letton Olegs Sislannikovs suite à une petite blessure, qui se présente sur le glaçon francilien où il ne fallait pas arriver en retard. En effet, dès la première mise en jeu, Samuel Salonen part sur la droite et, d’une petite passe, trouve Gage Torrel au cœur de la défense des Rapaces, lequel parvient à servir, entre 2 adversaires, Loïc Farnier dont le lancer ras de glace est repoussé par la botte de Julian Junca venu refermer l’angle. Une très belle combinaison introductive qui fleure bon de tableau noir pour les cergypontains déjà à deux doigts d’ouvrir la marque. C’est sans compter sur la magie du hockey sur glace où tout va très vite et sur la qualité de jeu des hauts-alpins. Chad Langlais, sur la récupération, remonte la glace et oblige Sebastian Ylönen à geler le puck. Sur cette 2ème remise en jeu, qu’ils gagnent cette fois, les Rapaces refroidissent l’ambiance en ouvrant la marque. Arnaud Faure pousse le palet au jeune Paul Joubert qui, d’une passe derrière le but trouve Julien Correia dans le coin opposé lequel, bien qu’étant rapidement mais vainement pris en chasse par Patrick Coulombe, ressort du fond de zone, contourne le cercle d’engagement, flirte avec la bleue et replonge vers le cercle opposé d’où il décoche un tir soudain dans la lucarne (0-1, 0.32). Dur pour le portier international des verts qui dès le 2ème lancer sur sa cage doit aller y chercher le puck au fond.

Malgré ce but encaissé ultra rapidement, les Jokers ne se désunissent pas mais doivent tout de même contenir les velléités des gapençais qui surfent sur l’euphorie de l’ouverture du score avec notamment des tentatives de Dimitri Thillet, Lucas Chautant ou Fabien Bourgeois sur lesquelles cette fois Ylönen peut dire non.

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 21ème journée : Cergy-Pontoise vs Gap  - Les Jokers confirment face aux Rapaces
Photographe : © Bruno Gouvazé
Il faut attendre un revirement conclu par une tentative de Robert Baillargeon, du revers, pour voir les franciliens solliciter à nouveau le portier adverse. Progressivement, les cergypontains reprennent le contrôle du disque et commencent à se montrer plus pressant sans pour autant forcement avoir d’opportunités franches en zone de vérité. Ils tentent donc d’un peu plus loin, à l’exemple de Paul Schmitt pour provoquer des rebonds dont ils ne profitent malheureusement pas quand Junca veut bien en laisser. De son côté, Gap qui subit sans toutefois trop ouvrir la porte, développe son jeu habituel et se projette vite en avant à la moindre occasion obligeant Ylönen à annihiler avec autorité les nouvelles tentatives de Bourgeois ou Thillet.
La domination francilienne finit par pousser les hauts-alpins à la faute et, lorsque Langlais retient la crosse de Schmitt, ils obtiennent leur premier jeu en avantage numérique. Le rendement du powerplay cergypontain est modeste cette saison. Baillargeon de près ou Vincent Melin de loin obligent cependant Junca à faire étalage de ses aptitudes mais le jeu de penalty killing gapençais est récompensé. Une fois au complet, les visiteurs restent dominés et la possession du palet demeure plutôt francilienne.
Les Rapaces se font néanmoins plus présents à 4 minutes de la pause quand Louis Petit est appelé au banc des pénalités pour un cinglage, un peu sévère, sur Faure. Dès lors, mis à part un raid en contre de Farnier qui aurait pu les surprendre, les gapençais font le siège du but de Ylönen sur lequel ça chauffe sévère et où Axel Tarabusi se procure une grosse opportunité. Quoi qu’il en soit les unités spéciales de Gap se cassent les dents sur le mur vert pendant 2 minutes.
Finalement, en faisant ensuite trébucher Salonen contre la bande lors de la dernière minute de la période, Sébastien Rohat offre une fin de tiers tranquille aux Jokers.
La pause est sifflée sur le plus petit avantage au bénéfice de visiteurs qui ont su piquer leurs hôtes au démarrage de la rencontre avant ensuite d’être plutôt dominés sans pour autant laisser beaucoup d’occasions franches. Cette domination stérile des Jokers résulte pour partie de quelques imperfections dans le jeu (une dernière passe mal assurée par-ci, un tir non cadré par-là) et surtout d’un impeccable Junca bien dans son match.
 

Les Jokers poussent et passent devant

Dès l’entame de la 2ème période, les Jokers, à qui il reste plus d’une minute de powerplay à jouer, repartent plein gaz et manquent de peu d’égaliser, Salonen ne cadrant pas alors que la cage semblait lui être ouverte. Sous la pression qu’ils continuent à mettre, ils obtiennent dans la foulée un nouveau jeu de puissance après moins de 2 minutes de jeu sur un « accrocher » de Tarabusi. Heureusement pour les hauts-alpins, le jeu de penalty killing est solide ce soir et les chances laissées aux adversaires peu nombreuses. De plus, quand la fenêtre de tir s’ouvre, par exemple quand William Bower est très bien servi par Salonen ou quand Melin, peu après, obtient une ligne de tir, les tentatives trouvent un gardien concentré. Qu’à cela ne tienne, les Jokers ne désarment pas et en 5 contre 5, Thomas Suire ou Schmitt sont à nouveau dangereux.
La nouvelle supériorité numérique obtenue par les cergypontains 5 minutes plus tard, lorsque Valtteri Meisaari retient Pierre-Charles Hordelalay, n’est pas plus bonifiée. A force de laisser passer leur chance les Jokers prennent le risque de voir les Rapaces en profiter pour creuser l’écart, ce qui n’est pas loin d’arriver sur une occasion de Correia ou plus encore sur le départ en breakaway de Loïc Coulaud bien lancé par Thillet.
Finalement c’est sur un contre que les cergypontains égalisent. Lors d’une attaque gapençaise avortée, suite à la récupération de Aurélien Dorey, Suire met sur orbite dans l’axe Theo Gueurif qui joue la fille de l’air et vient tromper Junca en lucarne (1-1, 31.16).

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 21ème journée : Cergy-Pontoise vs Gap  - Les Jokers confirment face aux Rapaces
Photographe : © Bruno Gouvazé
Les efforts franciliens sont récompensés et, sur cette dynamique, ils doublent la mise la minute suivante sur une action de belle construction, malheureusement pour les gapençais,conclue par un but casquette. Sur une nouvelle attaque de Gap, Antti Kauppila qui a récupéré le puck sert Anthony Rinaldi qui lance Hordelalay lequel avance avant de tenter une passe en retrait pour son coéquipier qui a suivi. Louis Cirgues, qui avait senti le coup lors de son repli défensif, coupe la passe mais rend le palet à Hordelalay qui centre instantanément vers la cage où l’infortuné défenseur, dans son élan, le dévie dans son propre but (2-1, 32.58). Les cergypontains ont renversé leurs adversaires en moins de 2 minutes alors Eric Blais, le coach gapençais, demande le temps mort.

Il faut croire que cela porte ses fruits car ses hommes obtiennent 2 fautes avant la pause. D’abord dans la minute suivante où Salonen retient la crosse de Lucas Colombin. Le jeu de puissance de Gap tourne plutôt bien mais, malgré une occasion de Langlais, les Jokers y résistent. Ensuite, à 30 secondes de la sirène, c’est au tour de Suire d’être rattrapé par la patrouille après avoir accroché son vis-à-vis.
Les cergypontains tiennent jusqu’à la pause mais auront à débuter la dernière période en désavantage numérique.
 

Pluie de buts : les 2 protagonistes se répondent du tac au tac

De retour sur le glaçon francilien, les gapençais ont 1 minute 30 secondes pour bonifier leur nouveau powerplay et ils n’auront besoin que de 28 secondes pour le faire. Bien installés en zone offensive, la rondelle circule bien et Correia la décale pour Langlais qui, de loin, la lance à la cage devant laquelle Rohat en dévie la trajectoire (2-2, 40.28). Les Rapaces égalisent avec un très beau but. Tout reste ouvert pour l’issue du match.

La force des Jokers lors de ce T3 est de ne jamais laisser leurs adversaires trop reprendre du poil de la bête. Les lancements franciliens sont dévastateurs et ils font trembler les filets de Junca par 2 fois en 2 minutes. A chaque fois c’est Coulombe, le capitaine francilien, qui récupèrera et servira le duo Rinaldi/Hordelalay très complice et efficace aujourd’hui. La première réalisation part donc de lui lorsqu’il trouve Hordelalay lequel part sur le flanc gauche avant de centrer entre 2 défenseurs pour Anthony Rinaldi qui allume Junca (3-2, 42.25). La seconde intervient juste après une tentative gapençaise à porter au crédit de Loïc Coulaud. Cette fois Coulombe lance Rinaldi qui s’échappe sur la droite et rend la politesse à Hordelalay qui fait filet à son tour (4-2, 44.27).

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 21ème journée : Cergy-Pontoise vs Gap  - Les Jokers confirment face aux Rapaces
Photographe : © Bruno Gouvazé
Avec 2 buts d’avance les Jokers se placent pour la victoire finale mais les Rapaces n’abdiquent pas et poussent pour revenir.
Ils finissent par être récompensés après une grosse séquence de pression sur le but francilien où Ylönen multiplie les arrêts successifs sur Bourgeois et Romain Gutierrez avant de céder sur le dernier rebond laissé à Joubert (4-3, 50.41).

Là encore, la réaction des Jokers est quasi immédiate et fulgurante. A peine une minute plus tard, Rinaldi, en défense prés de son coin droit, trouve une grande et lumineuse diagonale pour Hordelalay en zone neutre qui s’échappe et grille la politesse à la défense adverse avant de placer le palet entre les bottes du gardien et d’inscrire pour l’occasion son 3ème but de la rencontre (5-3, 51.49).

Les cergypontains ont reconstitué un double avantage et manquent, de peu, de scorer à nouveau, Junca gagnant son face à face avec Suire.
La fin de tiers voit cependant Gap pousser pour recoller au score et les Jokers commettre quelques fautes. C’est d’abord Salonen qui retient Tarabusi à 7 minutes de la sirène et, alors qu’il est sur le point de purger sa peine, Aurélien Dorey qui prend sa place en prison après une faute sur Bourgeois.
La défense cergypontaine est donc longuement assiégée et Ylönen doit multiplier les arrêts décisifs. Les Rapaces manquent le coche quand le tir de Rohat flirte avec l’extérieur du montant d’une cage qui lui était ouverte. Gros avertissement sans frais pour les Jokers qui tiennent néanmoins le coup.
Egor Gainetdinov trouve ensuite le moyen de faire parler le métier. Il provoque et obtient une dernière faute à 1 minute 30 secondes du terme, retenu par Dorey qui dépité retourne en prison. Cette fois les gapençais trouvent la voie à 6 contre 4, Junca ayant rejoint son banc. Ylönen a beau effectuer un nouvel arrêt de la jambière, sur l’action suivante il sera débordé. Gainetdinov et Langlais échangent le puck avant de décaler Correia lequel, en angle, d’un one-timer précis marque son second but du match (5-4, 59.39).

Finalement les efforts des hauts-alpins restent vains car, malgré une ultime tentative de Correia, ils échouent à une longueur de leurs hôtes du soir.
 

Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 21ème journée : Cergy-Pontoise vs Gap  - Les Jokers confirment face aux Rapaces
Photographe : © Bruno Gouvazé
Belle soirée pour les Jokers qui retrouvent le sourire à domicile. Le mois de décembre commence donc bien pour eux après un difficile mois de novembre. Bien que cela reste parfaitement anecdotique à ce stade de la compétition, à la faveur du résultat du jour, ils échangent leur place au classement avec leurs adversaires du soir et passent 4èmes. Voilà de quoi rebooster le moral et surtout consolider le capital confiance avant de prendre la route pour affronter dimanche une équipe aux abois, les Pionniers de Chamonix, puis de se rendre mardi chez les Boxers de Bordeaux, un concurrent direct les ayant récemment sévèrement battus.
Petit coup d’arrêt pour les Rapaces qui rétrogradent donc en 5ème place. Eux qui étaient sur un nuage (2 victoires consécutives en ligue Magnus et qualification en coupe de France) doivent, selon les mots d’après match de leur coach, « bien récupérer et remettre le bleu de chauffe » car un programme costaud les attend : la réception du Hormadi d’Anglet (imprévisible adversaire capable de grosses prestations) et surtout un périlleux déplacement chez les Ducs d’Angers qui marchent sur l’eau en ce moment.


Meilleurs joueurs du match :
Julien Correia pour Gap
Pierre-Charles Hordelalay pour Cergy-Pontoise

 
 
 
© 2023 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...