trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Floorball
Tournoi du Casque d'Ambiani : matchs de Poule
 
Partagés entre les poules Samarra et Léonidas, les dix équipes participantes au tournoi des Hoplites ont une journée – soit quatre rencontres – pour décrocher un passe-droit pour les demi-finales.
 
Halle des 4 chênes, Amiens, Hockey Hebdo Romain Brassart le 03/10/2014 à 13:02
Match 1 Poule Samarra
Nordiques de Tourcoing 1 – 1 Rouen Floorball

Si tout match démarre sur un score vierge, il n'aura fallu à Rouen que deux minutes – soit une occasion – pour ouvrir le score. Les Normands ont pour consigne de s'appliquer en défense et Tourcoing fait le jeu. Pourtant les Rouennais s'offrent un poteau en fin de mi-temps. A la reprise, les Nordiques privilégient les frappes lointaines. De son côté, le capitaine des bleus organise l'attaque et redistribue le jeu. Finalement, la stratégie de Tourcoing paye vers la fin, même si son gardien maintient le score après une action dangereuse en zone de la part des Normands. Il s'en est fallu de peu qu'ils ne l'emportent.

Rouen : 8 tirs cadrés et 80% d'arrêts.
Tourcoing : 5 tirs cadrés et 87,5% d'arrêts.

 
Match 2 Poule Samarra
IFK Paris (2) 1 – 2 Caen Floorball

IFK 2 se dévoile au fur et à mesure du match malgré une concrétisation très précoce. Mais les Caennais prennent également leurs marques, et multiplient les tirs avant la pause. A la reprise, le jeu est égal. Puis, à deux minutes d'intervalle, l'IFK craque complètement et concède deux buts. Benjamin Stephan se donne beaucoup pour son équipe, d'abord pour obtenir ces deux buts, puis pour maintenir l'avantage. Cette rencontre permettait également d'évaluer la différence de niveau entre une équipe anciennement relégable de D1 et les vainqueurs de la finale de D2.

Caen : 8 tirs cadrés et 83,3% d'arrêts.
Paris : 6 tirs cadrés et 75% d'arrêts.

 
Match 3 Poule Samarra
Hoplites d'Ambiani (1) 3 – 0 Rouen

Le fossé entre les deux équipes ne peut que trop se faire sentir. D'un côté, une équipe ancienne et expérimentée de D1, et de l'autre côté de « relativement nouveaux » arrivants en D2. C'est donc une nette domination des locaux, et un score représentatif. Par trois fois, c'est un seul et même joueur qui a ouvert le verrou Rouennais tandis que ces derniers n'ont jamais pu inquiéter le portier Amiénois.

Amiens : 11 tirs cadrés.
Rouen : 0 tirs cadrés et 72,7% d'arrêts.

 
Match 4 Poule Samarra
Nordiques de Tourcoing 0 – 0 IFK Paris (2)

Dans une interview accordée à Hockey Hebdo, Tourcoing annonçait son ambition de figurer parmi les prétendants au titre. Face à eux se trouvent justement les derniers vainqueurs du championnat. Le public assiste à des actions franches de toutes parts. Les débats semblent physiques et équilibrés, au final les deux camps n'arrivent pas à se départager.

Tourcoing : 3 tirs cadrés et 100% d'arrêts.
Paris : 3 tirs cadrés et 100% d'arrêts.

 
Match 5 Poule Samarra
Hoplites d'Ambiani (1) 4 – 0 Caen Floorball

Face à face, deux équipes expérimentées. Toutefois, alors que les locaux affichent un effectif complet, il manque beaucoup de joueurs cadres de l'équipe Normande pour ne citer que son capitaine et son gardien habituels. La domination des Hoplites est franche, quoique les Caennais profiteront de leur relâchement en fin de partie. Amiens s'exprime par l'intermédiaire de quatre buteurs différents, souvent en décalant gardien et défense.

Amiens : 7 tirs cadrés et 100% d'arrêts.
Caen : 4 tirs cadrés et 42.85% d'arrêts.

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Tournoi du Casque d
Sport and Fun Photographie


 
Match 6 Poule Samarra
IFK Paris (2) 1 – 2 Rouen Floorball

La rencontre démarre bien vite et Rouen encaisse le but, au grand dam de son gardien. Les bleus trouvent l'inspiration et nouent avec le succès lorsque, sur un « passe-passe-tir », un de ses attaquants inscrit un but d'école. Malgré une domination flagrante, Paris perd au mental. Les Normands scorent une dernière fois, à cinq secondes du buzzer final. Leur force ? Ne jamais rien lâcher.

Rouen : 2 tirs cadrés et 75% d'arrêt.
Paris : 4 tirs cadrés et 0% d'arrêt.

 
Match 7 Poule Samarra
Hoplites d'Ambiani (1) 5 – 1 Nordiques de Tourcoing

Tourcoing fait montre de ses ambitions, mais Amiens prend le dessus et inscrit son premier but en contre-attaque. Les deux camps ne seraient pas revenus à égalité sans une boulette combinée de la défense Amiénoise et de son gardien. Les décalages perturbent le cerbère Nordique, moins habitué aux déplacements sur les genoux. Ainsi les Hoplites capitalisent et s'offrent une avance confortable en même temps que la première place assurée de la Poule.

Amiens : 8 tirs cadrés et 80% d'arrêts.
Tourcoing : 5 tirs cadrés et 37,5% d'arrêts.

 
Match 8 Poule Samarra
Rouen Floorball 0 – 3 Caen Floorball

La force tranquille, Caen impose son rythme de jeu sur son adversaire de l'heure. Sa possession de balle, sa technicité, et son collectif lui assurent de marquer pas-à-pas. Au bout du compte, et malgré toute leur bonne volonté, les voisins Normands peinent à verrouiller leur défense, probablement rincés après une journée de compétition puisque la majorité de leur effectif est composée de nouveaux joueurs.

Rouen : 1 tir cadré et 40% d'arrêts.
Caen : 5 tirs cadrés et 100% d'arrêts.

 
Match 9 Poule Samarra
Hoplites d'Ambiani (1) 4 – 0 IFK Paris (2)

Rarement inquiétés, les Hoplites souhaitaient terminer sur un sans-faute en réalisant quatre victoires sur quatre matchs d'affilée, et en obtenant un troisième blanchissage. De son côté, Paris s'est montré trop léger face à ses adversaires. Voici donc l'occasion de se refaire. Néanmoins, en attendant les matchs du lendemain, il semble qu'aucune équipe ne puisse contrer les qualités offensives d'Amiens.

Paris : 3 tirs cadrés et 42,85% d'arrêts.
Amiens : 7 tirs cadrés et 100% d'arrêts.

 
Match 10 Poule Samarra
Caen Floorball 2 – 2 Nordiques de Tourcoing

Résumé non disponible

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Tournoi du Casque d
Sport and Fun Photographie

 
Match 1 Poule Léonidas
Hoplites d'Ambiani (2) 0 – 3 IFK Paris (1)

L'issue du match laisse peu de place au doute, charge à Amiens de faire preuve de sang-froid durant la rencontre. Si les locaux montrent justement de belles intentions, leur faible possession de balle les pénalise. Paris met en marche le rouleau compresseur et après dix minutes l'IFK profite d'un avantage de trois buts. En progression constante, Amiens s'affine en offensive et parvient jusque dans le slot adverse, tout en maintenant le score.

Paris : 16 tirs cadrés.
Amiens : 0 tir cadré et 76,9% d'arrêts.


 
Match 2 Poule Léonidas
Phoenix de Wasquehal 1 – 0 Grizzlys du Hainaut

Les deux équipes voisines s'affrontent. Wasquehal a l'avantage au vu de ses nombreux tirs, et pourtant les Grizzlys ne sont pas sans reste. Le jeu est assez haché et la mi-temps s'achève sur un résultat neutre. Le but de la délivrance tombe lors des deux dernières minutes par l'intermédiaire du capitaine des Phoenix.

Wasquehal : 9 tirs et 100% d'arrêts.
Quiévrechain : 5 tirs et 88,88% d'arrêts.

 
Match 3 Poule Léonidas
Hoplites d'Ambiani (2) 2 – 2 Gladiateurs d'Orléans

Les Gladiateurs entrent dans l'arène en vainqueurs puisqu'ils dominent assez largement la partie. Néanmoins, après quarante secondes, les Hoplites portent leur premier coup fatal au gardien. Une action à double tranchant, car ils encaissent par la suite un but. La reprise ne sera que la copie de la première mi-temps. Pourtant Amiens peut avoir des regrets. En marquant vers la fin du match, ils auraient du verrouiller l'accès à leur cage. Mais Orléans trouve la voie des filets à quinze secondes du buzzer final.

Amiens : 3 tirs cadrés et 75% d'arrêts.
Orléans : 8 tirs cadrés et 33,33% d'arrêts.

 
Match 4 Poule Léonidas
IFK Paris (1) 2 – 0 Grizzlys du Hainaut

Comme pour leur premier match quelques instants avant face aux Phoenix, les Grizzlys se défendent vaillamment face à un des cadors de D1. La différence se fait au niveau de la possession de balle, les Nordistes n'étant quasiment jamais en position de tirer aux buts. C'est donc fort logiquement que Paris s'impose en s'appuyant sur un effectif bien huilé.

Paris : 4 tirs cadrés et 100% d'arrêts.
Quiévrechain : 1 tir cadré et 50% d'arrêts.

 
Match 5 Poule Léonidas
Phoenix de Wasquehal 1 – 0 Gladiateurs d'Orléans

Phoenix et Gladiateurs ont peu de choses à se dire, et ne se sont à vrai dire peut être jamais rencontrés jusqu'alors. En effet, Wasquehal n'est guère inspiré et sa seule action d'éclat revient à son gardien et son arrêt réflexe après cinq minutes. Si les Nordistes limitent les chances de leur adversaire, ils manquent de réussite. Et finalement son gardien sort simultanément trois arrêts providentiels pour garder la tête de son équipe hors de l'eau. Les Gladiateurs affichent une faible possession de balle et craquent quand le capitaine offre – encore – la solution sur un plateau à ses hommes.

Orléans : 6 tirs cadrés et 83,33% d'arrêts.
Wasquehal : 6 tirs cadrés et 100% d'arrêts.

Photo hockey Floorball  - Floorball  - Tournoi du Casque d
Sport and Fun Photographie

 
Match 6 Poule Léonidas
Hoplites d'Ambiani (2) 1 – 4 Grizzlys du Hainaut

Les deux camps attaquent tour à tour sur un rythme plaisant. Sur une incompréhension et un rebond rapide contre le rink, la balle revient devant les buts. Surpris, le gardien des Hoplites n'a pas le temps de faire l'arrêt sur la reprise d'un Grizzly. Ces mêmes joueurs doublent la mise. Et quand finalement Amiens revient à un point, Quiévrechain les assomme de deux nouveaux buts grâce à ses deux meilleurs joueurs de la partie qui totalisent quatre points.

Amiens : 1 tir cadré et 78,95% d'arrêts.
Quiévrechain : 19 tirs cadrés et 50% d'arrêts.


 
Match 7 Poule Léonidas
Gladiateurs d'Orléans 0 – 5 IFK Paris (1)

A un quart du match, IFK ouvre la marque. Et s'assure de faire grosse pression sur la cage Orléanaise.  Finalement les Gladiateurs prennent l'eau et Paris nous offre un festival offensif, notamment  un slap depuis la ligne centrale qui trouve directement la lucarne.

Orléans: 0 tir cadré et 44,44% d'arrêts.
Paris: 9 tirs cadrés.

 
Match 8 Poule Léonidas
Hoplites d'Ambiani (2) 0 – 3 Phoenix de Wasquehal

Après deux rencontres jouées « petit bras », les Phoenix haussent le ton et prennent tout de suite le jeu à leur compte. La réserve Amiénoise est loin d'être à la rue et défend chèrement sa peau, mais ne peut tenir la cadence face à la technique et à la vitesse des joueurs Wasquehaliens. Au final, un score logique de 3-0, mais les Hoplites n'ont rien à se reprocher.

 
Match 9 Poule Léonidas
Grizzlys du Hainaut – Gladiateurs d'Orléans
Résumé non disponible

 
Match 10 Poule Léonidas
IFK Paris (1) 3 – 0 Phoenix de Wasquehal

Voici donc l'affiche de la finale du dernier tournoi, qui déterminera l'ordre des deux premières places du groupe, les deux équipes étant assurées d'être en demi-finale grâce à leurs trois victoires précédentes. Les Parisiens se montrent mieux organisés et dominent largement la rencontre, et profitent des quelques erreurs défensives adverses pour s'envoler au tableau d'affichage. Le score de 3-0 est sans appel, Wasquehal n'a jamais été en mesure d'inquiéter son bourreau du jour.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...