trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
Hockey sur glace - Rouen - Grenoble : les réactions
 
Le choc de la 5e journée de Ligue Magnus a vu les Dragons de Rouen vaincre les Brûleurs de Loups de Grenoble (4-3). Retrouvez les réactions en conférence de presse d'après match de l'attaquant isérois Alexandre Texier suite à son premier match depuis son retour en France, du nouvel attaquant québécois des Dragons Jacob Lagacé, auteur du troisième but rouennais, et des entraîneurs des deux formations Edo Terglav (Grenoble) et Fabrice Lhenry (Rouen).
 
Rouen, L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 10/10/2020 à 13:42
Alexandre Texier (attaquant des Brûleurs de Loups de Grenoble)


Alexandre, qu'est ce que tu as pensé de ton retour en Ligue Magnus ce soir ? Cela a été compliqué pour Grenoble, y a t-il des regrets par rapport à la physionomie de la rencontre ?

C'était une bonne reprise pour moi. Je suis content d'avoir patiné et pu prendre un peu de rythme. C'est le sport de perdre, il faut passer à autre chose. Je pense que dans l'ensemble je me suis senti correct au niveau du jeu. Après, je suis encore en pleine préparation et j'ai beaucoup de choses à travailler encore.  


C'est un avantage de connaître déjà quelques coéquipiers qui jouent à Grenoble depuis plusieurs années pour faciliter ta réintégration dans cet effectif ?

Oui, ça aide. Mais concernant l'intégration, ça ne me pose pas de soucis non plus si je ne connais personne. Là ça aide en dehors d'avoir des bons amis donc c'est cool. 
Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
Photo : Guillaume Schwab
Alexandre Texier (Grenoble)



La Ligue Magnus a bien progressée depuis la période où tu y as évolué (ndlr : saison 2016-2017) ? Ces trois dernières années ont été positives ?

Oui, je pense que le hockey français évolue en général. Il y a encore deux ou trois détails à régler, mais je pense que la télé s'améliore, les joueurs aussi et donc le niveau augmente un peu. C'est bien pour la suite.


Le but de ces quelques mois en France va être de retrouver beaucoup de temps de glace pour préparer au mieux la prochaine saison en NHL ?

Oui, le but est de mettre toutes les chances de mon côté pour être prêt au camp d'entraînement. J'ai des objectifs et je veux les atteindre, donc je sais ce qu'il me reste à faire. 


Depuis que tu évolues en NHL, sur quels aspects de ton jeu penses-tu avoir le plus progressé ?

Un peu tout je pense, mais j'ai tout à apprendre encore. Je peux m'améliorer de partout, mais je pense que ça va un peu mieux dans mon jeu défensif. Au haut niveau, les erreurs ne pardonnent pas. J'ai progressé dans un peu tous les domaines, mais il y a encore de la marge. 


Il y a beaucoup d'actualité en ce moment à Columbus avec des échanges (ndlr : notamment la transaction avec Montréal qui a vu partir Josh Anderson en retour de Max Domi), la draft et les agents libres, est-ce que tu suis ça avec attention ? C'est important pour toi la constitution de l'effectif des Blue Jackets pour la prochaine saison ?

C'est toujours bon de savoir qui vient et qui part, mais après ce n'est pas moi qui gère ça. Moi je suis là pour jouer et gagner ma place, donc je suis surtout focus sur moi-même. 


Qu'as-tu pensé du jeu de Rouen ce soir ?

Ils jouent bien au hockey. Je pense qu'il s'agit d'une bonne équipe et j'espère pour eux qu'ils vont continuer à jouer comme ça. 
 

Edo Terglav (entraîneur des Brûleurs de Loups de Grenoble)


Edo, l'entame du match a été difficile pour vous. Vous êtes revenus dans le deuxième et le troisième tiers, mais ça n'as pas été suffisant...

Oui, c'était un peu le même début de match que celui que l'on a connu contre Angers. On était moins bien au début et on encaisse deux buts très rapidement. On ne s'est pas présentés comme on le voulait. Quand tu as deux buts de retard sur Rouen, c'est toujours dur de revenir mais écoute on était mieux après et on a montré beaucoup de caractère. On a poussé pour revenir dans le match, mais Pintaric a fait quelques gros arrêts et cela a suffit à Rouen pour chercher les trois points.  


Des regrets sur ces nombreuses phases de supériorités numériques qui auraient pu vous permettre de recoller au score, ce que vous n'avez pas réussi tout au long de la rencontre ?

En supériorité numérique on marque quand même deux buts... C'est l'une des choses positives depuis le début de l'année et ça l'est encore aujourd'hui, même à la fin où a eu les occasions. C'est comme ça, en face ils ont été bien en place et bloqué beaucoup de tirs dans les zones dangereuses. Il nous manquait peut être un peu plus de présence devant la cage pour battre Pintaric. On n'a pas su le faire aujourd'hui, c'est comme ça maintenant il faut rapidement tourner la page et se préparer pour la suite.


L'effectif de Grenoble a très peu bougé à l'intersaison, est-ce c'est un avantage pour démarrer ce championnat d'avoir des lignes qui se connaissent très bien ?

C'est sûr. Nous n'avons pas besoin de cette période d'adaptation lors de laquelle il faut chercher une cohésion de groupe. Les joueurs se connaissent, ils ont déjà vécu beaucoup de choses ensemble l'année passée. C'est toujours avantageux.


Vous pouvez bénéficier en plus de l'apport d'Alexandre Texier. Est-ce que vous comptez l'utiliser beaucoup ? On a vu qu'il avait déjà beaucoup de temps de jeu aujourd'hui pour son premier match... 

Pour l'instant il est là, donc on va en profiter au maximum. C'est un gars qui veut toujours bien faire. On l'a vu aujourd'hui, il a été sérieux et a donné le maximum. On est contents de l'avoir avec nous, on verra combien de temps ça durera et on va profiter de chaque match où il sera là. 
 

Jacob Lagacé (attaquant des Dragons de Rouen)


Jacob, belle prestation des Dragons ce soir. Quel est ton sentiment à l'issue de cette victoire ?

Je crois que l'on a bien joué, surtout en début de match. On est sortis fort avec deux buts rapides. Grenoble a une bonne équipe, donc par la suite ils ont pris un peu l'opportunité qu'on leur a laissée pour marquer et revenir dans le match. Puis on s'est bien repris ensuite. Vers les fins de période on perdait parfois un peu le contrôle, mais je pense qu'en bout de ligne notre gardien et notre jeu défensif ont fait en sorte que l'on ramasse les trois points ce soir.


C'était la consigne d'attaquer fort ce match pour faire la course en tête ?

Je crois que c'est un peu un concours de circonstances. C'est sûr que l'on veut toujours partir en force. On a eu quelques rebonds favorables qui nous ont permis de prendre l'avantage. C'est sûr que ça facilite les choses de jouer à la maison et de marquer d'entrée deux buts à la suite de façon très rapprochée. Ça donne de l'énergie aux partisans et aux joueurs sur le banc aussi. 
Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
Photo : Guillaume Schwab
Jacob Lagacé (Rouen)



Ça te plaît de jouer à Rouen ? C'est la première année que tu évolues en France, comment se passe l'intégration ici ?

Ah ça va bien ! À date, tout est super que ce soit l'organisation ou le groupe de joueurs dans le vestaire. Là c'est sûr qu'avec le Covid on s'est fait ralentir un petit peu, mais je crois que tranquillement on reprend notre rythme et que l'on peut accomplir de belles choses cette saison.


Les automatismes avec Nicolas Deschamps qui datent du junior majeur québécois (ndlr : les deux joueurs ont porté le maillot des Saguenéens de Chicoutimi de 2007 à 2010) ont l'air de revenir, notamment sur le troisième but rouennais tout à l'heure, ça fait plaisir de retrouver un ancien ami ?

C'est certain, Nico est l'un de mes amis de longue date ! Même d'avant le Junior... C'est un excellent joueur. Quand j'ai eu l'opportunité de venir ici, je savais que même si ça fait 10 ans que l'on n'a pas joué ensemble on a encore une certaine chimie tous les deux. Il m'a donné une superbe passe sur le but. Ça fait du bien de jouer avec lui et d'avoir une telle entente.


Comment ça va suite à la charge que tu as reçue en fin de match ? 

Ça va oui, mais je dirais que sur le coup je ne l'ai pas vu venir donc je me suis mis dans une situation dangereuse. Mais je crois qu'il (ndlr : Damien Fleury) n'a pas non plus ralenti ou essayé d'y aller amicalement. C'est sûr que si on est compétitif on veut gagner... Je ne sais pas si j'aurais fait la même chose envers lui, mais ça fait partie du sport. Ma tête a frappé un peu la bande, mais après ça avec l'adrénaline et tout on reprend le match. Peut-être que j'aurai un peu de pression sur la tête, mais jusqu'à présent ce n'est pas si mal.


Déjà deux buts en deux matches en Ligue Magnus, c'est bon pour la confiance ? 

Oui, marquer des buts est toujours plaisant. Mais ultimement sur ces deux premiers matches à la maison après notre pause de 11-12 jours on voulait absolument gagner. On a réussi à le faire. Pouvoir s'inscrire au pointage, c'est certain que c'est plaisant.
 

Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)


Fabrice, deuxième victoire en deux matches malgré le contexte un peu compliqué de ce début de saison, qu'est-ce que vous avez à dire là-dessus ?

Je pense que l'on a pu voir ce soir que l'on est encore en manque de matches. On a bien débuté, il y a eu de bonnes choses. On a fait du beau jeu et de belles sorties de zone pour se rendre le match plaisant et facile. Après, on a vu que l'on a baissé en intensité. C'est ce qu'il nous manque, les habitudes de match et la discipline qui aurait pu vraiment nous coûter cher ce soir. On a pris énormément de pénalités, mais c'est normal car les entraînements ne remplacent jamais les matches. En défense, on a perdu Enzo Cantagallo au milieu du match et on a dû finir avec cinq défenseurs dont souvent à quatre contre cinq. Même si on a encaissé deux buts en infériorité, cela aurait pu nous coûter bien plus cher. Cela reste une satisfaction, tout comme notre gardien. C'est intéressant de voir notre équipe sous pression comme cela, parce que l'on n'en avait pas eu l'occasion encore. Je la découvre et ça va être une bonne base pour bien travailler et progresser. Je pense que cette équipe a du potentiel.


Qu'en est-il de l'arrivée de Greg Squires ?

Ouh là il faut demander au gouvernement américain quand ils vont pouvoir faire des autorisations et des passeports... On a pris Brock Trotter justement pour le remplacer pour l'instant. On verra pour Squires, mais ça peut être très long... Avec la pandémie, il risque de ne pas avoir le droit de venir en Europe.


C'est important de s'être constitué un équipe de caractère ?

Je trouve que cette équipe a déjà trouvé beaucoup de cohésion en très peu de temps, aussi bien sur la glace qu'en dehors. Elle a des valeurs aussi, c'est important dans le hockey sur glace. Ils étaient prêts à se sacrifier ce soir comme on l'a vu sur les nombreux lancers bloqués à quatre contre cinq. Même ceux qui sont sur le banc sont contents quand un autre se sacrifie et ça j'appelle ça une équipe. C'est très intéressant de travailler avec eux.


Les matches vont désormais s'enchaîner tous les 3-4 jours, est-ce que les joueurs ont assez de fond pour entamer cette série de rencontres ?

Notre préparation a été un peu tronquée par ces dix jours d'arrêt. On a bien travaillé entre le match d'Amiens et celui de ce soir. Mais ça va prendre du temps pour être à 100%. Il va falloir gérer les temps de récupération jusqu'à la trève de fin octobre. Je pense tout de même que cela va être intéressant de disputer tous ces matches pour se mettre dans le rythme plus rapidement. Ce sera plus plaisant pour les joueurs aussi de jouer des rencontres que de passer des semaines à l'entraînement.


Un mot sur le retour du hockey en clair à la télévision ?

C'est très bien, ça c'est sûr. Mais bon, c'est souvent venu puis reparti... Ce que je souhaite, c'est que cela perdure vraiment et que le hockey ne fasse pas deux pas en avant et un en arrière. Depuis les Jeux de 1992 à Albertville, on avait espéré que cela allait lancer le hockey alors qu'en fait on a vraiment stagné. J'espère qu'à un moment donné, il va y avoir un vrai départ pour rendre notre sport public à tout le monde et surtout plus connu. Le hockey reste très méconnu en France... En tout les cas, c'est très bien déjà qu'il y ait une vingtaine de matches retransmis cette saison pour commencer. Je pense que Sport en France a amené une bonne organisation. Je n'ai pas vu d'images encore, mais je pense que la qualité sera bonne et que cela va nous aider à développer notre sport.

Photo hockey Rouen - Grenoble : les réactions - Ligue Magnus
Photo : Guillaume Schwab
A. Texier / E. Terglav / J. Lagacé / F. Lhenry
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...