trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


Hockey en France
Hockey sur glace - La FFHG a tranché
 
Accession des clubs dans les divisions
 
Source : La FFHG La rédaction / sl
Posté par Hockey Hebdo le 25/04/2020 à 21:40


Communiqué officiel de la FFHG

Le Bureau Directeur s’est réuni le vendredi 24 avril pour travailler sur l’impact de la crise sanitaire sur les activités du Hockey sur Glace.

Après avoir fait le point sur la situation et les informations disponibles, notamment grâce aux nombreux échanges réguliers avec le Ministère des Sports et le CNOSF, le Bureau a lancé la préparation d’un plan de soutien aux acteurs du hockey sur glace afin de les accompagner au mieux dans le contexte de la crise sanitaire dès que les conditions de reprise seront déterminées par le gouvernement. Ce plan sera discuté prochainement avec l’ensemble des parties prenantes dont notamment le Comité Directeur de la FFHG, les instances fédérales, ligues, clubs, etc.
Le Bureau Directeur a, d’autre part, décidé de maintenir la date de l'Assemblée Générale des clubs au 21 juin prochain mais le format de celle-ci sera modifié pour être organisée en vidéo conférence.
Concernant les accessions, la procédure validée par le Comité Directeur de la FFHG et communiquée le 2 avril a été mise en œuvre. Les 4 équipes les mieux classées de D1, D2 et D3 à l’issue de la dernière phase jouée de compétition ont été sollicitées. Les clubs avaient jusqu’au 11 avril pour déposer un dossier incluant des informations financières et structurelles, mais également l’organisation de la formation au sein du club.
Ont déposé un dossier dans l’ordre du classement sportif :

* pour l’accession à la Synerglace Ligue Magnus, le club de Cergy-Pontoise

* pour l’accession en D1, les clubs d’Épinal et de Roanne

* pour l’accession à la D2, les clubs de Reims et de Poitiers.

Le Bureau Directeur a entendu l’avis de la CSNCG et des commissions sportives en charge des championnats concernés. Après débat le Bureau Directeur a décidé à l’unanimité de valider :
Le club de Cergy-Pontoise en Synerglace Ligue Magnus
Le club d’Épinal en D1
Le club de Reims en D2

D’autre part, le club de Châlons ayant officiellement demandé à être rétrogradé de D2 en D3,
le Bureau Directeur a validé également l’accession du club de Poitiers en D2.

Ces clubs seront soumis au contrôle annuel de la CNSCG en juin prochain après remise de leurs comptes définitifs arrêtés au 30 avril 2020 et de leur budget prévisionnel définitif pour la saison 2020-2021, tel que déjà prévu par les règlements de la FFHG.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
StephLions69 a écritle 01/05/2020 à 12:40  
Bonjour à tous, voilà c'est fait les "petits protégés" du Président Tardif sont en Magnus sans en avoir gagné le droit sportivement ! Il faut dire que la fédération leur avait bien "mâché le travail" en sacquant Lyon l'année dernière. Je dis "en sacquant" car même si Lyon avait des soucis financiers, cette décision a été prise d'une manière abrupte et surtout totalement déconnectée des décisions prises pour d'autres clubs par le passé comme Bordeaux ou Grenoble pourtant plus en difficultés financières que Lyon ! Je sais bien que mes arguments n'ont pas plu à tout le monde l'an dernier mais je réitère et pense que cette fédération est "nulle" dans la gestion des intérêts de nos chers clubs et de notre sport passion. Ils l'avaient montré en sacquant Dijon pour "l'ensemble de son œuvre" dixit le président Tardif, puis Epinal alors que quelques mois plus tôt le même président tressait des louanges au propriétaire du club expliquant que c'était un homme d'affaire compétent pour développer Epinal. On a vu le résultat ! Heureusement les copains d'Epinal ont vu renaître de ses cendres leur club et repartir de plus belle et j'en suis contant pour eux. Mais là la montée de Cergy n'est rien d'autre qu'une récompense programmée pour remercier la ville et la région d'avoir payé à la fédération et son président sa jolie patinoire nationale ! Il n'en fallait pas plus pour que ce Monsieur se montre conciliant, lui qui rêve de laisser des patinoires partout en France après son départ, mais pour faire quoi, y mettre quels clubs dignes de ce nom ? Peut être rêve t'il qu'elles portent toutes son nom ???? Non vraiment cette fédération continue sa gestion douteuse en termes de raisons et calamiteuse du hockey français. Et même si je vous rejoins samked et C28072002 sur la priorité qui serait de savoir quels clubs vont survivre, je ne pense pas qu'il faille oublier vue la situation actuelle les erreurs et égarements de nos chers dirigeants qui continuent leurs petits "arrangements" avec les règlements et continueront de critiquer ceux qui les critiquent (comme le font nos nuls à la tête de l'état quand on leur parle des masques ou nos patrons du CAC40 plus intéressés par leurs sous que par leurs salariés). Non vraiment rien ne m'empêchera de donner mon avis sur une fédération qui n'est absolument pas à la hauteur depuis des années et tire notre hockey vers le fond et non les sommets.
Car la vraie crise pour notre sport aimé est née bien avant la survenue tragique du COVID 19. En effet, quand on regarde l'état financier des clubs de hockey depuis des années on voit qu'on joue avec le feu et que la plupart sont difficilement en survie sous perfusion des collectivités locales quand elles le peuvent et le veulent. Rien de positif n'a été fait en soutien par la fédération pour développer financièrement les clubs et améliorer le sort économique des joueurs depuis trop longtemps. On laisse les clubs ramer et quand leurs dirigeants ne plaisent plus ou que d'autres clubs ont plus d'intérêts immédiat pour nos dirigeants(Bordeaux quand Bozon était entraîneur de ce club et de l'équipe de France en même temps, Cergy pour services rendus au président) on fait le ménage sur des arguments douteux. Et tant pis pour la réalité financière et le morale !
Rien de positif n'a été fait par la fédération pour améliorer la couverture médiatique des clubs et championnats (accord à la hâte avec un fournisseur sur un système pas au point, traitement indigne de la Magnus et du championnat du monde par l'équipe 21 relégué sur le site pendant que les tournois de pétanque, fléchette et jeux de force ont droit au petit écran lol). Mais encore faudrait-il que l'équipe de France soit à la hauteur pour attirer les foules et faire rayonner le hockey, or ce n'est pas avec Bozon qu'elle le fait vu son style de jeu et ses résultats pitoyables. Et qui a fait le choix de ce technicien qui n'a pas un palmarès de feu au passage et n'a rien montré en France ? La fédération. Enfin que dire de la formation ? Mis à part les efforts des clubs elle est mal gérée par la fédération. Quand se décidera t'elle à prendre des mesures drastiques sur le nombre d'étrangers ou de joueurs non formés en France dans les clubs comme avaient eu le courage de le faire les suisses (même si depuis il contourne la règle avec des naturalisations, ce qui pourrait s'empêcher aisément)? Car avec ces mesures les suisses ont haussé le niveau et vues les performances de leurs clubs et de la NATI en hausse, les supporteurs qui remplissent les patinoires ne sont pas prêts de manquer et donc les sponsors et les moyens financiers. Non cette décision ne fait que me conforter dans mon avis: cette fédération n'est pas à la hauteur et fait ses petites sauces dans son coin en dépit du bon sens et de ses propres règlements. Tout cela est bien lamentable et cet épisode ne fait qu'enfoncer un peu plus le clou. Vivement qu'on en change car même si on ne sait pas ce qu'on risque de gagner à la place de ces Messieurs, on sait déjà ce qu'on va perdre : eux, et ça ce n'est pas pour m'attrister personnellement.
C28072002 a écritle 26/04/2020 à 16:28  
bien d'accord avec toi sanked, il me semble qu'avant de savoir qui monte à l'echelon supérieur il serait bien de savoir quel(s) clubs vont survivre à cette tempête économique et sanitaire
samked a écritle 26/04/2020 à 15:40  
Messieurs, vos critiques pourraient être fondées en temps normal, mais après le tsunami que va subir l’économie française suite au confinement, il faut se réjouir que quelques clubs aient foi en l’avenir. Malheureusement, je crains que plus d’un club dépose le bilan .
ALEX6 a écritle 25/04/2020 à 23:43  
OLIGARCHIE Cergy est monté 2 fois (!) sur tapis vert et Marseille avec le fiston comme coach 1 fois de D2 à D1 en ayant été simple quart de finaliste.
canada a écritle 25/04/2020 à 23:12  
Cergy en magnus la bonne blague!!! il ya qqs temps deja cette équipe était monte en d1 alors que sportivement elle n'avait pas fini a la premiere place et a eu l'aval de cette tres chere federation pour monter en d1
de plus le president de Cergy Christophe Cuzin est un ami proche des ropert etc et j'en passe!! et de cette federation de petits arrangements entre amis pour faire monter le club ou reside la fédération!! vous avez dit bizarre!! non non tt va bien dans le monde du sport!!!
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...