trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 5ème journée : Grenoble vs Briançon
8-1
(4-0 2-1 2-0)
Le 08/10/2013
Patinoire Pôle Sud de Grenoble
Grenoble  ] Briançon  ]
Grenoble euphorique !
 
C’est dans une patinoire assez bien remplie pour un soir de semaine que Grenoble, de rouge vêtu, recevait Briançon paré pour l’occasion de chandails bleu ciel, les deux équipes alignant leurs gardiens numéro deux à savoir Bonvalot, côté grenoblois, et Bertrand pour les Haut-Alpins.
 
Patinoire Pôle Sud de Grenoble, Hockey Hebdo Laurent Labrot le 09/10/2013 à 10:20
FICHE TECHNIQUE

3200 spectateurs
Arbitres : M. Bergamelli, assisté de M. Margry et Popa
Buts :
Grenoble : 04:52 Nicolas Antonoff ; 07:09 Toby Lafrance (ass Yorick Treille) ; 14:06 Toby Lafrance (ass Mitja Sivic et Stephane Gervais) ; 16:33 Luc Tardif (ass Maks Selan et Nicolas Antonoff) ; 28:44 Toby Lafrance (ass Yorick Treille et Baptiste Amar) ; 33:31 Luc Tardif (ass Maks Selan et Matthieu Le Blond) ; 55:15 Toby Lafrance (ass Maks Selan et Joris Bedin) ; 56:36 Mitja Sivic (ass Félix Petit et Francis Charland)
Briançon : ; 39:20 Matthieu Frécon (ass Sébastien Bisaillon et Gasper Cerkovnik)
Pénalités
24 minutes dont 10 à Selan contre Grenoble
26 minutes dont 10 à Kearney contre Briançon



Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 5ème  journée : Grenoble  vs Briançon  - Grenoble euphorique !
Laurent Lardière
Lafrance puissance 4

20 minutes à sens unique

C’est dans une patinoire assez bien remplie pour un soir de semaine que Grenoble, de rouge vêtu, recevait Briançon, paré pour l’occasion de chandails bleu ciel, les deux équipes alignant leurs gardiens numéro deux, à savoir Bonvalot côté grenoblois et Bertrand pour les Haut-Alpins.
Le début de rencontre voit les deux équipes chercher à construire mais l’affaire tourne rapidement à l’attaque-défense pour des Isérois conquérants. Malgré une réplique intéressante du duo Balzamo-Frécon à 3 », la tornade grenobloise va rapidement tout emporter sur son passage.
A 4’52, un contre grenoblois voit Antonoff hériter d’un palet mal contrôlé à mi-glace, et s’en va tromper Bertrand d’un joli revers croisé. (1-0)
On comprend alors que Briançon est dans une mauvaise soirée, avec des passes manquées et des relances hasardeuses, ponctuées d’un déficit de vitesse qui rend les affaires délicates dès que l’adversaire accélère. Il est donc logique de voir dans les minutes qui suivent le duo Bedin-Perret jouer des tours à la défensive des Diables Rouges, laquelle cède des espaces avec des replacements défensifs bien difficiles.
Avouons en conséquence ne pas avoir été surpris de voir Lafrance surgir plein axe au cœur de la défense et avoir plus de temps qu’il n’en faut pour ajuster une belle lucarne à 7’20 (2-0), l’ancien joueur de Victoriaville en LHJMQ ayant clairement un tigre dans son moteur ce soir.
La domination grenobloise est alors totale, Lafrance, intenable, échouant de peu sur un Bertrand, à 12’20, qui va jouer une partition très difficile tout au long de la soirée.
Un début de bagarre éclate à 12’48 dans une rencontre qui restera totalement correcte, après une coupable insistance de Crowley sur Bonvalot. L’intéressé va purger sa peine avec Selan, et Grenoble va remettre le couvert quelques minutes après.
Après un tour de cage de Sivic, la mêlée devant Bertrand voit Lafrance signer son doublé à 14’06. (3-0)
Une nouvelle pénalité contre Briançon à 14’31 ne va rien donner, mais les Diables Rouges se font surprendre quelques secondes seulement après les deux minutes d’infériorité. Tardif récupère à 16’33 un énième palet mal dégagé et lance sans se poser de questions pour un joli but de l’international français qui paraît bien remis de sa blessure. (4-0)
Menés 4-0, avec l’impression de n’avoir rien fait de positif durant toute la première période, Briançon retourne au vestiaire tandis que l’on s’interroge sur ce score fleuve qui présente quelques similitudes avec le début de rencontre face à Villard-de-Lans.

Tirs 16-7 Grenoble
Engagement 9-8 Briançon

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 5ème  journée : Grenoble  vs Briançon  - Grenoble euphorique !
Laurent Lardière
Bonvalot fait le job

40 minutes à sens unique

La perspective de voir les Diables Rouges revenir sur la glace avec un tout autre potentiel ne dure pas, avec un ensemble brouillon durant les premières minutes après la reprise. Un bagarre assez violente va alors éclater à 23’38 entre Crowley et Le Blond, le défenseur américain tombant les gants avant de se ruer sur son adversaire qui conservera, lui, un gant dans la bagarre. Les deux combattants hériteront d’une 2+2, généreuse pour le Briançonnais déjà impliqué dans une altercation précédente, et qui pouvait logiquement hériter de 10 minutes sur l’épisode.
Si les explications physiques peuvent souligner une révolte des visiteurs, ces derniers restent bien fragiles dans tous les compartiments du jeu.
Ils vont ainsi céder logiquement après une pénalité mineure à 28’04, Lafrance inscrivant son triplé d’une belle reprise en première intention à 28’43 (5-0).
La longue soirée "sans" continue pour Briançon, et c’est Tardif qui inscrit son doublé à 33’30 avec un slap assez lointain. (6-0)
La fin de la période est plus heurtée, avec une 10’ pour Kearney qui semble protester, puis une bagarre de petite envergure qui débouche sur une 2+2+10 pour Selan après un piquage plus stupide que dangereux, sous les yeux des arbitres.
A 39'20, Frecon sauve l’honneur pour les visiteurs avec une belle lucarne (6-1), mais la messe est dite depuis longtemps.

Tirs 12/08 Grenoble
Engagements 10/9 Briançon

Photo hockey Coupe de la Ligue ARCHIVES - Coupe de la Ligue : 1/8ème, 5ème  journée : Grenoble  vs Briançon  - Grenoble euphorique !
Laurent Lardière
Sivic met Bertrand au supplice

60 minutes à sens unique

La dernière période, totalement conforme aux deux précédentes, voit Bonvalot répondre présent et s’employer davantage sur plusieurs tentatives des  Diables Rouges, le jeune gardien grenoblois ayant clairement contribué à l’ampleur du score avec une belle prestation qui le situe sur le podium des hommes du match, l’attaque grenobloise ayant, on l’aura compris, totalement pris la mesure d’un adversaire qui aurait pu inscrire quelques buts supplémentaires.
On pourra rapidement conclure après deux nouveaux buts grenoblois par Lafrance qui signe son…quadruplé à 55’15 (7-1) et par Sivic en lucarne sur une belle reprise de volée à 56’36 (8-1).

Tirs 8-5 Grenoble
Engagements 16/6 Grenoble


Quel sens pour ce sens unique ?

Avec ce score fleuve face à l’un des favoris du championnat de France, Grenoble fait passer un message et montre sa profondeur de banc. Faut-il toutefois voir dans ce résultat un match référence ? Certainement pas, vu l’importance de la Coupe de la Ligue et le fait que les deux équipes étaient déjà en lice pour la suite des réjouissances avant cette rencontre. Il serait cependant un peu facile et rapide d’évoquer des Brûleurs vainqueurs sur une sorte de tapis vert et des Briançonnais qui auraient décidé de laisser filer la rencontre. Certes, le banc des joueurs de coach Basile était plus léger hier soir avec plusieurs absences, et on peut considérer qu’à partir de 4-5 buts d’écart, la motivation fuit généralement quelque peu les perdants du jour, mais quand on est un légitime candidat au titre et aux coupes, on ne va pas baisser pavillon sans combattre. Or ici, amplifiant la tendance qui a vu ces mêmes Grenoblois aller s’imposer en terre briançonnaise, les joueurs de coach Dufour ont clairement évolué au-dessus des possibilités des adversaires. On peut enlever quelques buts des Isérois, en ajouter un ou deux de l’autre côté, il n’en reste pas moins que l’attaque grenobloise a clairement dominé les débats.
Toujours invaincus en Magnus, qualifiés en Coupe de la Ligue, Grenoble, et c’est bien la leçon à retenir après cette double confrontation face à Briançon,  possède une attaque avec laquelle il faudra compter cette année, et pas seulement pour finir aux places d’honneur. Avec un jeu plus collectif, fait de passes parfois spectaculaires et qui arrivent au destinataire, et des accélérations facilitées par ce qui est sans doute le plus belle collection de dragsters de toute la Magnus, on peut sans doute possiblement positionner Grenoble sur le podium de la saison régulière. Deux bémols toutefois viennent tempérer l’affirmation précédente, à savoir une défensive qui ne devra pas connaître de blessures nombreuses, et un poste de gardien qui soulève encore des interrogations entre un Raibon auteur de plusieurs prestations moyennes cette saison et un Bonvalot aperçu en progrès ce soir et qui pourrait bien être le joker inattendu des Grenoblois ces prochains mois.
 
 
© 2022 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
OKLAMITAINE38 a écritle 10/10/2013 à 20:20  
merci pour l'article toujours bien agréable à lire et qui reflète bien la physionomie du match.
ne boudons pas notre plaisir de voir une équipe de Grenoble tant décriée les deux années précédentes scorer et être efficaces même si l'équipe en face n'a pas été à la hauteur.
reconnaissons que les BDL ont privé les Diables rouges bien pâles de palets et ont mis la pression sur le porteur du palet dès que possible...autrement dit ils n'ont rien lâché.
J'ai trouvé le gardien briançonnais en dessous et force est de constater qu'avec un gardien plus aguerri la note aurait été moins sévère.
Je trouve dans l'ensemble une belle cohésion d'équipe coté Grenoblois qui se retrouve en défense , les attaquants reviennent vite et font un bon soutien aux défenseurs.
Je suis surpris du regain de forme de Baptiste Amar que je trouve depuis le début de saison très dynamique et en pleine bourre , le fait de son retour au commande en tant que capitaine aurait-il eu un effet sur son moral?
sinon je trouve que les lignes d'attaquants sont déjà bien en place et les Power play plutôt bien menés.
à voir la suite et les confirmations sur des matchs à gros enjeux
Isaia a écritle 10/10/2013 à 09:18  
Comme le souligne _33_, il convint de se méfier des stats, tant "officielles" que "réelles".

Au delà du souci de décompte, entre telle et telle patinoire, entre tel et tel comptable un tir n'est est plus un....

Il faut regarder en détail le contenu.
Si avoir un gros pourcentage est encourageant, ça ne suffit pas pour autant.

Quel gardien préférez vous avoir dans votre équipe, celui qui fait du 94% pour 15 tirs par match ou celui qui fait 90% pour 30 tirs ?

Il faut aussi regarder les buts encaissés. Sont ce de vraies actions, des breakaway voir des powerplay adverses ou ce qu'on appelle des mauvais buts, qui peuvent être révélateurs d'une certaine fragilité et entament la confiance, du goalie et de ses équipiers ?


Les stats ne font pas tout.
_33_ a écritle 09/10/2013 à 18:38  
je serais curieux de savoir ce que pensent les gardiens des stats "officielles".
Dans la presse, Tartari parlait de 55 shoots lors du match contre Caen. HH en note 48 ... contre 33 sur le site fédéral!
Raibon a peutêtre de bonnes stats, mais il a pris de très mauvais buts qui auraient pu faire mal contre Epinal ou Caen.
Pour moi, le point faible est au niveau de la cage de Grenoble. Attention aux play-offs et aux matchs décisifs.
BobH a écritle 09/10/2013 à 15:57  
Pas d'accord avec toi bububdl ! Bonvalot a assuré contre Briançon et à redonné de la confiance à son équipe . Raibon ne s.est pas assagi mais ne peut pas s'emporter sur ses propres erreurs . Je pense que Bonvalot mérite sa chance pour faire ses preuves et je suis entièrement d'accord avec l'analyse de HH
bububdl a écritle 09/10/2013 à 15:15  
Tout à fait d'accord avec toi Greg!
Bonvalot tourne à environ 25 tirs par match en CDL contrairement à Raibon qui, en LM, prend maximum 20 shoots. Il est clairement difficile de rester concentrer à 100% lorsque l'on prend aussi peu de lancés!
Seb' est placé actuellement à la 2ème place du classement GB et a réalisé un superbe blanchissage à Briançon!
De plus il s'est énormément assagit depuis 2 ans : il ne bronche plus lorsqu'il prend 2-3 buts de suite, voir meme il rend le palet aux arbitres pour les mises au jeu (de temps en temps)!

La concurrence fait progresser les 2 GB grenoblois et c'est tant mieux!
Greg a écritle 09/10/2013 à 14:55  
Bonjour,

l'analyse du match est très bien relatée. Tout comme Villard il y a quelques semaines, les joueurs de Briançon ne sont pas entrés dans le match.

Par contre pas du tout d'accord avec les auteurs de HH qui dans la conclusion disent que Raibon a été l'auteur de plusieurs prestations moyennes cette saison. En regardant les stats sur le sitye de la FFHG, on peut se rendre compte qu'il est à ce jour celui qui a les meilleurs stats en LM. Donc un peu dur pour lui de voir que meme avec de tels stats, on le critique encore. On peut ne pas etre fan de son styloe, mais depuis 2 saisons il s'est beaucoup amelioré autant au niveau comportement qu'au niveau performance.
Vous etes un peu dur avec lui. La concurrence avec un très bon Bonvalot le fera encore progresser.
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...