Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus : 15ème journée : Grenoble vs Briançon
4-5
(0-2 2-2 2-1)
Le 22/12/2013
Stade des Alpes, Grenoble
Grenoble  ] Briançon  ]
Le Winter pour Briançon !
 
Grenoble et Briançon avaient le privilège de s’affronter lors du 1er Winter Game de l’histoire organisé en France. L’affluence était au rendez-vous puisque 19767 spectateurs, très exactement, garnissaient les tribunes du Stade des Alpes de Grenoble. Avant le coup d’envoi, les Brûleurs de Loups occupent la 8ème place de Ligue Magnus et restent sur une série de neuf défaites en onze matchs. Les Diables Rouges occupent, eux, une solide 2ème place mais sont bien décidés à prendre leur revanche depuis la dernière confrontation entre les deux formations. Sébastien Raibon occupe le but grenoblois tandis que Ronan Quemener garde la cage briançonnaise.
 
Stade des Alpes, Grenoble, Hockey Hebdo Jérémy Cret, Damien Magnat le 23/12/2013 à 09:29
FICHE TECHNIQUE

19767 spectateurs
Arbitres : Mrs Colleoni et Barbez assistés de Mrs Dehaen et Margry
Buts :
Grenoble : ; 21.15 Toby Lafrance (ass Félix Petit et Yorick Treille) ; 22.15 Maks Selan (ass Mitja Sivic et Yorick Treille) ; 57.27 Francis Charland (ass Toby Lafrance et Yorick Treille) ; 58.38 Francis Charland
Briançon : 13.19 Denny Kearney (ass Dave Labrecque et Sébastien Bisaillon) ; 13.23 Dave Labrecque (ass Bostjan Golicic) ; 26.45 Bostjan Golicic (ass Richie Crowley et Denny Kearney) ; 35.01 Jaka Ankerst (ass Jimmy Jensen et Florian Chakiachvili) ; 51.50 Damien Raux (ass Denny Kearney)
Pénalités
41 minutes dont 5+20 à Charland contre Grenoble
37 minutes dont 5+20 à Rohat contre Briançon


La partie débute sur une intensité à la hauteur de l’évènement. Le match est engagé et les charges sont légion. Les Diables Rouges sont les premiers dangereux lorsque Pierre-Antoine Devin lance sur Raibon après une incursion en zone adverse le long de la bande (02’14). Labrecque prend lui aussi sa chance mais le portier grenoblois lui oppose sa botte (04’48).

Le jeu des Grenoblois est brouillon, ils ne parviennent pas à construire et Briançon domine en se montrant le plus dangereux. Il faut attendre la moitié du tiers pour assister à l’occasion grenobloise la plus dangereuse lorsque Matthieu Le Blond hérite du palet à l’entrée de la zone briançonnaise, se présente en bonne position face à Quemener mais ce dernier repousse (09’33).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 15ème journée : Grenoble  vs Briançon  - Le Winter pour Briançon !
Jean-Christophe Salomé
Premier but pour Briançon


Dans la foulée, le quatuor arbitral doit siffler les premières pénalités du match. Gervais et Crowley sont sanctionnés après s’être échangé quelques politesses devant la cage des locaux (10’26). A quatre contre quatre, les hommes de Jeff Dufour sont les plus entreprenants. Sivic repique dans l’axe de la cage et tente de glisser le puck entre les jambes de Quemener avant que Petit hérite du palet, au terme d’un beau mouvement grenoblois, mais les deux tentatives sont sans succès.

Les BDL sont sanctionnés une nouvelle fois et doivent évoluer à trois contre quatre (12’03). La situation se gâte quelques secondes plus tard lorsque Gervais retourne en prison et laisse ses coéquipiers à trois contre cinq. C’est ensuite le banc grenoblois qui est pénalisé pour attitude anti-sportive. La punition ne se fait pas attendre. Denny Kearney pousse le palet qui traînait aux abords du slot grenoblois au fond des filets (13’19 0-1 Kearney ass. Labrecque & Bisaillon sup. num.).

Malgré le but, la bande à Basile reste en double supériorité numérique. Le power play est installé, le palet va de crosse en crosse. Depuis l’arrière, Labrecque fusille Raibon et aggrave la marque (13’23 0-2 Labrecque ass. Golicic sup. num.).

Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause bien que les Grenoblois sont encore une fois contraints d’évoluer en infériorité numérique.

Engagements : 9/8 pour Grenoble
Tirs : 12/8 pour Briancon



Dès la reprise, les Briançonnais sont pénalisés par deux fois. Grenoble profite de la double supériorité. Félix Petit donne en retrait à Lafrance, plein axe, qui tire en lucarne (21’15 1-2 Lafrance ass. Petit & Treille sup. num.).

Une minute après, Maks Selan, depuis la ligne bleue, adresse un tir du poignet pleine lucarne pour l’égalisation (22’15 2-2 Selan ass. Sivic & Treille sup. num.).

En une minute, les Grenoblois infligent à leur adversaire la même punition que les Briançonnais leur avait donnée en première période et reviennent à égalité. Les locaux sont rapidement punis lorsque Yorick Treille est coupable d’avoir fait trébucher son adversaire (23’26). Ce sont pourtant les BDL qui sont dangereux par l’intermédiaire de Francis Charland, lancé en contre par Le Blond, qui manque son duel face à Quemener (24’38).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 15ème journée : Grenoble  vs Briançon  - Le Winter pour Briançon !
Jean-Christophe Salomé
Briançon prend le large


A cinq contre cinq, les Briançonnais sont plus efficaces que les Grenoblois. Richie Crowley trouve Golicic dans la diagonale, placé au second poteau, et qui propulse le palet au fond du but gardé par Raibon (26’45 Golicic ass. Crowley & Kearney).

A égalité numérique, les Diables Rouges scorent encore. Briançon remonte la glace après une offensive adverse. A peine entré en zone grenobloise, le long de la bande, Ankerst lance au but et le palet glisse entre les jambes du portier grenoblois (35’02 2-4 Ankerst ass. Jensen & Chakiachvili).

Raibon passe totalement à travers sur ce coup-là tant le lancer du Briançonnais paraissait inoffensif. A deux minutes et trente secondes de la fin de la deuxième période, Toby Lafrance manque un face à face devant Quemener. Petit, au rebond, ne peut non plus scorer.

Engagements : 12/12
Tirs : 14/8 pour Grenoble



Pour ce troisième et dernier tiers, Antoine Bonvalot remplace Sébastien Raibon dans la cage grenobloise. Dufour lance alors son « meilleur gardien » (il l’affirmera lui-même en conférence de presse après le match) dans l’arène.

Le début de période est grenoblois. Charland bute d’abord sur Quemener avant que ce dernier fasse preuve de vigilance lors d’un cafouillage devant sa cage. Stéphane Gervais sauve ensuite les BDL lorsque le défenseur canadien dégage le palet qui traînait sur la ligne de but (51’10).

Les deux équipes doivent ensuite jouer à quatre contre quatre. De derrière la cage des locaux, Kearney, sur les genoux, passe du revers dans l’axe à Damien Raux qui reprend immédiatement et aggrave le score (51’50 2-5 Raux ass. Kearney).
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus : 15ème journée : Grenoble  vs Briançon  - Le Winter pour Briançon !
Jean-Christophe Salomé
Charland et Rohat s'expliquent en fin de match


Moins de soixante secondes plus tard, Jordann Perret, très bon ce soir, manque son duel face à Quemener. La messe semble dite et la victoire briançonnaise paraît certaine mais les visiteurs écopent de deux minutes de pénalité. L’entraîneur des BDL fait alors sortir son gardien pour bénéficier d’une double supériorité numérique. Au milieu du cafouillage aux abords de la cage des Diables Rouges, le palet revient sur Francis Charland qui marque dans la cage ouverte (57’27 3-5 Charland ass. Lafrance & Treille sup. num.).

Le public, majoritairement grenoblois, recommence à y croire. Le quatrième but grenoblois ressemble fort au précédent. Au milieu du cafouillage devant la cage de Quemener, Francis Charland voit son essai terminer au fond des filets (58’38 4-5 Charland).

Les Brûleurs de Loups mettent leurs dernières forces dans la bataille mais les Briançonnais défendent leur avance bec et ongles, comme sur cet arrêt déterminant de Quemener à deux secondes de la sirène. Une échauffourée éclate sur le gong final entre Charland et Rohat mais les joueurs sont vite séparés par la brigade zébrée. Ils écoperont néanmoins d'un 20 + 5m.

Engagements : 8/8
Tirs : 14/5 pour Grenoble



L’évènement a été organisé d’une main de maître par les Grenoblois, cette première en France aura été réussie, incontestablement. Le public a répondu présent et aucun bémol n’est à signaler pour cette soirée. Les joueurs ont pris beaucoup de plaisir à participer à cet évènement, à jouer sur cette patinoire extérieure devant autant de public.

Côté grenoblois, la fête aurait pu être parfaite si les BDL avaient remporté le match. Malheureusement, les Grenoblois enchaînent leur dixième revers sur leurs douze derniers matchs. Les hommes de Jeff Dufour sont toujours incapables de jouer en tant qu’équipe, ce qui ne leur permet pas de construire et produire du jeu à même de créer du danger pour l’équipe adverse, encore moins lorsqu’il s’agit de Briançon. Si, en plus de cela, l’équipe est trop pénalisée par des fautes évitables, c’est la défaite qui attend l’équipe en fin de partie.

Grenoble montre de l’envie, récupère des palets mais est trop limité pour se montrer supérieur à son adversaire. Ce soir, les BDL n’ont scoré qu’en supériorité numérique, à la suite de pénalités ou de la sortie de leur gardien. A cinq contre cinq, ils ont péniblement résisté aux Diables Rouges qui, eux, ont marqué par deux fois. La question du portier est aussi à régler par Jean-François Dufour, même si cela semble être fait puisque le coach grenoblois faisait part de sa préférence pour Bonvalot en conférence de presse après le match.

Des points positifs sont néanmoins à souligner. La capacité à revenir de 0-2 à 2-2, l’efficacité du jeu en supériorité numérique et la réponse physique à l’engagement de leur adversaire. Mais ces points positifs restent encore insuffisants pour prétendre à une victoire qui mettrait fin à leur série noire. En conférence de presse, les joueurs grenoblois semblaient ne rien vouloir lâcher et persister pour retrouver le chemin de la victoire. Toujours est-il que la situation est (très) difficile et bien que Dufour affirme ne pas se sentir menacé, on est en droit de se poser la question de son départ.

Briançon a fait un match sérieux, scorant aussi bien en supériorité numérique qu’à cinq contre cinq. Sans paraître supérieurs de la tête et des épaules, les Diables Rouges ont dominé les BDL et ont, logiquement, gagné. La bande à Basile conforte alors sa seconde place au classement.


Etoiles HockeyHebdo :

*** Quemener
** Y. Treille, Kearney
* Crowley, Charland, Lafrance


photos JC Salomé
 
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
polnord76 a écritle 26/12/2013 à 00:14  
Comme on dit au Canada le coach des BDL à un "gros bout du bâton". Après la saison dernière ou c'était la faute des jeunes (dont certains font le bonheur depuis 2 saisons de clubs comme Rouen, Briançon et Gap entre autres!!!), maintenant c'est la faute de son pauvre GB! Franchement qu'elle lâcheté qui viens d'un véritable usurpateur qui n'assume toujours pas ses choix (les joueurs qu'il a fait tout de même venir depuis quelques saisons et qui n'ont jamais mouillé le Maillot!) et son incompétence qui devient maintenant criante...tant pis pour les véritables supporters qui aime leur club.
Cédro a écritle 23/12/2013 à 21:59  
Franchement merci à l'équipe 21 de nous avoir fait vivre ce moment si fantastique.
REDDEVILS a écritle 23/12/2013 à 13:28  
franchement mettre treille ds les etoiles c est trop abuser a part mettre des coup il a rien fait
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...