trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Tribune libre de Tristan Alric
Hockey sur glace - 10 / LE PREMIER ARTICLE DE HOCKEY EN FRANCE !
 
Depuis plus de quarante ans Tristan Alric a t lacteur et le tmoin privilgi de lvolution du hockey sur glace en France. Dabord comme joueur puis comme arbitre. Ensuite, en devenant le journaliste spcialiste du hockey sur glace dans le quotidien sportif LEquipe pendant plus de vingt ans. Auteur de nombreux livres et dune rcente encyclopdie qui font rfrence, Tristan Alric a marqu galement lhistoire du hockey franais en tant le crateur de la Coupe Magnus et des divers trophes individuels. Avec un tel parcours, il est donc bien plac pour avoir une analyse pertinente sur notre sport favori. Le site Hockey Hebdo est donc heureux de lui permettre de sexprimer rgulirement dans cette rubrique.
 
 


Tribune N°10


Je vous propose de découvrir un véritable document. Il s’agit du premier article évoquant en France le hockey sur glace qui fut publié par le journal sportif « Le Vélo » il y a 123 ans ! C’était le samedi 11 décembre 1897. L’auteur de cet article, qui s’appelait Frantz Reichel, utilisa des termes qui sont aujourd’hui désuets et très amusants. Mais il donna surtout des détails surprenants concernant les conditions dans lesquelles a débuté le hockey sur glace en France.
En effet, les règles de jeu de l’époque n’avaient rien à voir avec celles que l’on applique aujourd’hui. Il faut noter par ailleurs que le « Pôle-Nord », dont il est question, fut la première patinoire artificielle construite à Paris. Le journaliste emploie le mot anglais « skating » pour parler de la patinoire car c’était une clientèle aisée et snob qui fréquentait cet endroit. Vous remarquerez par ailleurs que le mot « hockey » est évoqué entre guillemets car c’était un terme encore nouveau dans notre pays. D'ailleurs, regardez bien le titre de l'article ci-dessous, il mentionne "Le hockey sur la glace" preuve de sa grande nouveauté en France.
Cet article dévoile aussi les noms des six hockeyeurs français qui ont disputé le premier match de hockey sur glace en France puisque leur nombre, dans cette équipe pionnière, était encore très limité. Du coup, ils restaient en jeu pendant toute la rencontre ! Voici donc le contenu intégral de ce texte historique.
 
C’est le samedi 11 décembre 1897 que le journal "Le Vélo" publia le premier article consacré au hockey sur glace,
un sport jusque-là inconnu en France.

 
« Demain après-midi à quatre heures et le soir à dix heures, sur la glace du Pôle Nord, l’original skating de la rue de Clichy, se disputeront deux matches internationaux de « Hockey » entre le Hockey-Club de Paris et le Princess Club de Londres. C’est, sauf erreur ou omission, la première fois que ce sport donne lieu en France à de telles rencontres. Non pas qu’il soit nouveau, car sa pratique à Paris remonte déjà à quelques années, mais il n’avait eu jusqu’alors dans la jeunesse athlétique qu’un médiocre succès.
Seuls quelques délicats, recrutés par Pierre de Coubertin dans la Société de Sport de l’Île de Puteaux et le Racing-Club de France se sont, il y a bien cinq ou six ans, dans l’hiver de 1891 ou de 1892, livrés sur la glace des bassins de Versailles à ce très joli jeu. Depuis, l’absence de froid rigoureux y fut bien pour quelque chose, le « Hockey » n’a plus été pratiqué ou si peu qu’il me paraît inutile d’insister.
Il y a deux ans, cependant, deux sociétés se sont créées à Paris pour pratiquer le hockey, d’abord le véritable, celui qui se joue sur une pelouse (…) et maintenant sur la glace. C’est l’initiative de deux patineurs émérites, Messieurs Paul Wasse et Rubens qui a remis ce sport en vogue. Au début de la réouverture de la saison de patinage, ces derniers réunirent quelques habitués du Pôle-Nord et fondèrent le « Hockey-Club de Paris. Depuis le club a prospéré. Il compte plus de quarante sociétaires, qui aujourd’hui pratiquent, avec une belle assiduité et pour le plus grand plaisir des spectateurs, ce sport si en honneur chez nos amis d’outre-Manche. L’occasion me parait donc excellente pour donner sur ce jeu quelques utiles renseignements.
Je laisse de côté le hockey sur pelouse que pour ne parler que du hockey sur glace, le seul qui ait sérieusement chez nous les faveurs des sportsmen. En voici les règles principales. Une partie de hockey se dispute, suivant les dimensions de la « patinoire », de six, de sept ou de huit hommes. Chaque équipe est commandée par un capitaine. Les matches qui se joueront demain au Pôle-Nord seront disputés par deux équipes de sept joueurs chacune.
Dans le hockey sur glace, un palet rectangulaire pourvu de clous à large tête tient lieu de balle. Chaque joueur occupe un poste spécial qu’il ne peut quitter que pour pousser le palet. Mais aussitôt que l’adversaire lui a « chipé » le palet, l’équipier doit immédiatement rejoindre son poste.
Autres règles :  Aucun joueur ne peut avec sa crosse soulever celle d’un adversaire de plus de dix centimètres. Aucun joueur n’a le droit – nul prétexte n’excuse – de saisir un adversaire par le corps. Le palet ne doit pas être frappé, ceci pour éviter les coups de crosses dans les jambes ou la figure des coéquipiers, mais poussé. Pour gagner un point il faut faire passer le palet entre les poteaux de but, mais il doit rentrer venant de droite à gauche. Cette condition est nécessaire pour le gain d’un but.
Toute infraction à ces règles comporte une unique pénalité : l’arrêt du jeu et la remise du palet au centre de la patinoire.
J’ai dit plus haut que chaque équipier occupait un poste spécial. Il y a le gardien de but, le trois quart, le demi, le capitaine et trois avants (…) Les équipiers sont placés en escalier et ce dispositif a pour motif de rendre plus difficile le jeu. Ainsi entremêlés, il est impossible aux joueurs d’une même équipe de se passer le palet de bout en bout de la patinoire d’un seul coup de crosse. L’adversaire barre la route. Le joueur doit donc, bien nécessairement conduire le palet et non le lancer. Toute la science du jeu est là. 
La tactique n’est pas compliquée et quelques minutes suffisent aux spectateurs pour comprendre la marche de la partie. Au coup de sifflet donné par l’arbitre, les deux « avants » centre tentent de chasser le palet vers le but de l’adversaire. Le palet est parti. D’un coup de crosse, l’avant cherche à le passer à son coéquipier. Il faut ainsi, d’échelon en échelon, amener le palet sur la droite du but, à portée du capitaine qui d’une violente poussée le fera, ou ne le fera pas, pénétrer entre les deux poteaux du but.
Sur la glace, glissant sur les clous qui le portent, le palet fuit, s’échappe, va, vient, revient, poursuivi par les joueurs, la crosse en avant, rasant le sol, le corps penché, virant, voltant, tombant. C’est animé, c’est drôle, c’est passionnant. Telle est mon opinion : telle est celle aussi du public qui par ses rires et par ses applaudissements marque le plaisir et l’intérêt qu’il éprouve au spectacle de ce joli sport, mise en vogue et pour toujours il faut l’espérer, par les fidèles du Pôle-Nord. Les matches qui se disputeront demain entre le Hockey-Club de Paris et le Princess Club de Londres seront, assurent les connaisseurs, chaudement disputés.
L’équipe parisienne succombera, c’est probable, car ses adversaires sont passés maîtres dans l’art de chasser le palet, mais il y aura lutte, et belle lutte. Je ne connais pas la composition de l’équipe anglaise. Voici toujours celle de l’équipe parisienne donnée ces jours derniers par notre collaborateur Robert du Voisinage.
Capitaine P. Wasse ; Gardien de but : Rubens ; avants : Morel, Delizy, Chevillard et Delpeuch. Et maintenant bonne chance à ceux qui défendront nos couleurs ! »
 
 
 
 
Lieu : Mdia Sports LoisirsChroniqueur : Tristan Alric
Post par Christian Simon le 17/07/2020 11:30
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Ractions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...