Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Autour du hockey
Paroles d'arbitres n°5
 
Dans le règlement IIHF des règles de jeu, la sanction qui est sujette aux situations les plus précises et aux points les plus stricts est le tir au but dont nous vous évoquons ici les raisons et le déroulement.
 
Commission Nationale d’Arbitrage, Hockey Hebdo Fabrice Hurth et Nicolas Crégut le 24/11/2011 à 01:10

TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR
"LE TIR DE PENALITE"

Photo hockey Autour du hockey - Autour du hockey - Paroles d

Règle 508 – Tir de pénalité.


A - Cinq conditions sont requises pour accorder un tir de pénalité. L’intégralité de ces cinq conditions doit être réunie pour accorder un tir de pénalité.

- la faute doit se passer lorsque le palet se trouve à l’extérieur de sa zone de défense (complètement au-delà de la ligne bleue).

- l’attaquant doit être en possession et avoir le contrôle total du palet.

- la faute doit être commise par derrière.

- l’attaquant ayant le palet sous contrôle ne doit plus avoir aucun adversaire entre lui et le gardien adverse.

- l’attaquant ayant la possession et le contrôle du palet doit être privé d’une réelle chance de marquer un but, c’est-à-dire s’il ne peut pas prendre son shoot et tenter sa chance.

B - Un tir de pénalité peut être accordé dans les situations où le gardien de but commet une faute sur un joueur dans une situation d’échappée, indépendamment du fait que l’infraction soit commise par derrière ou non.

C - Si d’autres pénalités sont appelées en plus d’un tir de pénalité, le tir de pénalité doit être exécuté et les pénalités encourues infligées quel que soit le résultat du tir de pénalité. Si un but est marqué sur un tir de pénalité, la pénalité mineure au tableau ne sera pas annulée pour cause de but.

La faute qui entraîne un tir de pénalité peut être différée au même titre qu’une autre pénalité. Il faut que l’équipe fautive contrôle le palet (et non le touche) pour que le jeu soit arrêté et le tir de pénalité infligé.

Si, alors que le gardien de l’équipe adverse est retiré de la glace et qu’un joueur qui a le palet sous contrôle, à l’extérieur de sa zone de défense, n’a plus d’adversaire à passer entre lui et le but adverse et qu’il est victime d’une faute par derrière, l’arbitre doit accorder à l’équipe non fautive un But Automatique.

Photo hockey Autour du hockey - Autour du hockey - Paroles d
Photographe : Serge Schittly
Guillaume Florentin

Règle 509 – Procédure d’exécution d’un tir de pénalité.


- Dans tous les cas où une faute est commise sur un joueur de manière à ce qu’un tir de pénalité soit accordé, le joueur victime de la faute doit être désigné pour effectuer le tir de pénalité. Si ce joueur a été blessé lors de cette action, le capitaine doit désigner un joueur non pénalisé qui se trouvait sur la glace au moment de l’infraction pour exécuter le tir de pénalité.

- Dans tous les cas où le joueur victime de la faute n’est pas identifiable, le coach ou le capitaine de l’équipe non fautive doit alors désigner et indiquer à l’arbitre le numéro d’un joueur non pénalisé qui se trouvait sur la glace au moment de l’infraction pour exécuter le tir de pénalité.

- Les joueurs des deux équipes doivent se retirer sur leur banc de joueurs respectif pendant l’exécution du tir de pénalité.

- Le gardien doit rester dans son territoire de but jusqu’à ce que le joueur exécutant le tir de pénalité ait touché le palet se trouvant dans le rond central. Si le gardien de but quitte son territoire de but avant que le joueur exécutant le tir de pénalité ne touche le palet, l’arbitre signalera l’infraction en levant son bras mais laissera l’action se terminer. Si le tir a échoué, le tir de pénalité sera rejoué et un avertissement sera donné au gardien de but pour la première infraction, une pénalité de méconduite pour la deuxième infraction et un but automatique pour la troisième infraction.

- Si le joueur exécutant le tir de pénalité oublie le palet et ne le touche pas lors de son mouvement et que ce dernier reste sur le point d’engagement central, il peut alors revenir le chercher et continuer le tir de pénalité. Le gardien de but ne doit toujours pas sortir de sa zone étant donné que le joueur n’a pas touché le palet.

- Le palet doit constamment avancer vers le but et ne doit pas s’arrêter. Dès que le palet s’arrête, le tir est considéré comme terminé. Le mouvement de type «Spin-O-Rama», figure qui consiste à faire un 360° en approchant le but, est autorisé tant que le déplacement continue vers l’avant. On ne peut pas revenir en arrière lorsque l’on exécute un tir de pénalité. Si tel était le cas, le tir de pénalité serait considéré comme terminé.

- Dès que le palet a été tiré, l’action sera considérée comme terminée et un but marqué sur un rebond ou tout autre action postérieure au tir ne peut être accordé. Le joueur effectuant le tir de pénalité essaie de tirer mais loupe le palet qui continue à avancer en direction du but. Il essaie une deuxième fois de tirer et marque un but. Le but est valable. Comme il n’y a eu aucun contact avec le palet la première fois, ce n’est pas considéré comme un tir. La deuxième tentative, avec un réel contact, sera alors considérée comme premier tir.

- Si le joueur entre en contact avec le gardien de but avant que le palet n’entre dans le but, le tir de pénalité sera terminé. Le but n’est pas validé et le joueur peut se voir infliger une pénalité mineure pour Obstruction si l’arbitre le juge nécessaire.

- Pendant le tir de pénalité, le gardien de but commet une faute contre le joueur exécutant le tir. Le joueur ne marque pas le but. Le gardien doit être pénalisé. N'importe quel joueur de son équipe, désigné par le coach ou le capitaine, peut purger la pénalité. Ce joueur doit aller immédiatement au banc des pénalités et il doit y rester, quel que soit le résultat du tir de pénalité qui doit être retiré une nouvelle fois.

- Le gardien de but peut tenter d’arrêter le tir de n’importe quelle manière sauf en jetant sa crosse ou tout objet, auquel cas un but automatique sera accordé.

- Si, pendant l’exécution d’un tir de pénalité, un joueur de l’équipe fautive gêne ou distrait d’une manière quelconque le joueur exécutant le tir de pénalité et fait ainsi échouer le tir, un deuxième essai sera accordé et l’arbitre infligera une pénalité de méconduite au joueur coupable.

- Si le gardien de but déplace son but pour faire l’arrêt et que le palet entre dans le but au même moment, le but est accordé.

- Une fois que le palet a franchi la ligne de but (ligne de dégagement interdit), le tir est terminé. On ne peut pas revenir en arrière lors de l’exécution du tir au but ou d'un tir de pénalité.

- Si le but a été marqué, l’engagement aura lieu au centre de la patinoire.

- Si le but n’a pas été marqué, l’engagement s’effectue sur l’un des points d’engagement de fond de zone de l’équipe pénalisée par le tir de pénalité.

Photo hockey Autour du hockey - Autour du hockey - Paroles d
Photographe : Gaëtan Boucheret
Alexandre Bourreau

Autres situations qui peuvent entraîner un tir de pénalité :


- Si un joueur à la défense, autre que le gardien de but, se laisse volontairement tomber sur le palet et le retient ou l’attire contre son corps alors que le palet se trouve dans le territoire de but de son équipe, l’arbitre accordera un tir de pénalité à l’équipe non fautive. (règle 557-A)

- Tout joueur à la défense, à l’exception du gardien de but, qui ramasse le palet sur la glace avec sa main alors que celui-ci se trouve dans son territoire de but, l’arbitre accordera à l’équipe non fautive un tir de pénalité. (règle 559-D)

- Si le but est volontairement déplacé par un joueur ou un gardien, alors qu’un adversaire se trouve en possession du palet, sans adversaire entre lui et le gardien de but et avec une chance raisonnable de marquer un but, l’arbitre accordera un tir de pénalité à l’équipe non fautive. (règle 554-B.c)

- Si, dans les deux dernières minutes du temps règlementaire et durant l’intégralité des prolongations, un gardien de but ou un joueur déplace volontairement son but afin d’empêcher l’équipe adverse de marquer, un tir de pénalité sera accordé à l’équipe non fautive. (règle 554-B.b)

- Si, dans les deux dernières minutes de jeu du troisième tiers-temps ou durant toute la durée de la prolongation, un surnombre est commis intentionnellement, l’arbitre accordera un tir de pénalité à l’équipe non fautive.
Par intentionnel est entendu le fait qu’une équipe joue à 6 joueurs de champ + 1 Gardien, porte du banc fermée, dans le but de créer un arrêt de jeu. (règle 573-B)

- Si tout joueur, gardien de but ou officiel d’équipe, sur la glace ou sur son banc, jette ou dirige une crosse ou un morceau de crosse, ou tout autre objet en direction du palet ou du porteur du palet dans sa zone de défense, l’arbitre accordera un tir de pénalité à l’équipe non fautive. (règle 569-B)




ARTICLES PRECEDENTS

 
 
© 2019 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
aramis a écritle 25/11/2011 à 18:14  
Je fait un appel à toutes les personnes autour des patinoires qui insultent les arbitres prenez note
du règlement si complexe pour un sport aussi rapide
et je dit bravo messieurs les arbitres même si il y a des erreurs et merci HH pour ces documents nous
iront regarder les matchs avec un autre œil.
snake a écritle 24/11/2011 à 17:11  
La lecture de l'article me laisse à penser que l'application de ce règlement n'est pas toujours de mise en Magnus en tout cas, il n'est pas rare de voir un cas qui semble nécessiter une telle sanction ne pas conduire à un tel tir, mais ce n'est que mon avis.En particulier, le tir après déplacement de cage volontaire me semble pas toujours sifflé sur ce que j'ai vu cette année?
En tout cas bravo pour ces explications claires et bien présentées
Dryden a écritle 24/11/2011 à 12:17  
Je ne pensais pas qu'il y aurai autant de choses à dire sur ce sujet ! C'est très intéressant de savoir toutes ces situations !
btm38 a écritle 24/11/2011 à 11:47  
merci messieurs c est tres interessant pour les amateurs que nous sommes de bien connaitre la regle
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...