Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Paroles d'Arbitres
Hockey sur glace - Paroles d'arbitres n°8 : Buts valables ou non !
 
Pour qu’un but soit validé, il faut que le palet ait entièrement et intégralement passé la ligne rouge entre les deux poteaux. Si une partie du palet est encore en contact avec la ligne, le but n’est pas valable. On ne parle pas de «but refusé» mais de «but non valable». Un arbitre ne refuse pas un but, il juge qu’il est non valable et n’a pas été marqué dans les règles
 
 
 

LES BUTS VALABLES ET NON VALABLES



Règle 470 – Définition d’un but

- Lorsque le palet a été joué par un joueur de l’équipe attaquante avec la crosse et qu’il a franchi complètement la ligne de but par l’avant entre les deux poteaux de but et sous la barre transversale : but valable.

- Si le palet est rentré dans la cage par suite d’une quelconque action d’un défenseur : but valable. C’est un but contre son camp.

- Un joueur en défense met le palet dans son but alors qu’un joueur à l’attaque se trouve dans le territoire du but : but valable.

Photographe : Gaëtan Boucheret
Julia Cruchandeau
- Lorsque le palet, tiré avec la crosse par un joueur à l’attaque, est dévié dans le but par un rebond sur n’importe quelle partie du corps d’un coéquipier de l’équipe attaquante : but valable. Le rebond est considéré comme accidentel.

- Lorsque le palet a été directement dévié accidentellement, sans action de jouer, dans le but par le patin d’un attaquant ou d’un défenseur : but valable. La déviation est considérée comme involontaire.

- Si un joueur attaquant se trouve dans le territoire de but en conséquence de l’intervention d’un joueur à la défense (quand un défenseur pousse un attaquant dans la zone du gardien) et que le palet entre dans le but alors que le joueur attaquant est encore dans la zone du gardien : but valable. (Sauf si l’arbitre estime que le joueur à l’attaque avait largement le temps de sortir de la zone du gardien)

- Si un attaquant se trouve dans le territoire de but au moment où le palet franchit la ligne de but et qu’il n’empêche en aucune façon le gardien de faire un arrêt : but valable, si ce n’est pas cet attaquant qui marque le but. Le but n’est pas valable si l’attaquant dans le territoire de but reçoit une passe et marque.

- Si un joueur marque un but alors qu’il est dans la zone du gardien, le but sera validé pour autant que le joueur soit entré dans la zone après le palet et qu’il n’a pas gêné le gardien de but.

- Si un joueur à l’attaque tourne son patin pour diriger le palet dans le but, sans le lever et sans donner de coup au palet : but valable.

- Si le palet est tiré et frappe le casque du gardien et entre dans le but : but valable.

- Si un but est marqué mais après contrôle il s’avère que la pendule était arrêtée et ne tournait pas au moment où le palet est entré dans le but : but valable.

- Si le gardien arrête le palet dans sa mitaine mais que dans le mouvement la mitaine entre dans le but en passant les poteaux : but valable.

Règle 471 – But non valable

- Si la cage a été déplacée de sa position normale ou que la structure n’est pas entièrement ancrée dans la glace : but non valable.

- Si le palet a été directement dévié dans le but par un arbitre : but non valable.
Photographe : Fernando De Abreu
Anne Sophie Boniface

- Si le palet est botté, tiré, lancé ou dirigé volontairement dans le but par un attaquant par tout autre moyen que la crosse, même si le palet a été par la suite dévié par n’importe quel joueur, gardien, ou officiel de jeu : but non valable.

- Si un attaquant a dévié le palet avec sa crosse au-dessus du niveau de la barre transversale : but non valable.

- Si un attaquant se trouve dans le territoire de but, reçoit une passe et marque : but non valable.

- Si un attaquant provoque un contact avec le gardien de manière fortuite ou autrement, lorsque ce dernier se trouve dans le territoire de but : But non valable (une pénalité peut même être appelée à l’encontre de l’attaquant touchant le gardien de but)

- Lorsqu’un attaquant pénètre et s’installe dans le territoire de but de façon à obstruer la vision du gardien et l’empêche de défendre son but : but non valable. (une pénalité peut même être appelée à l’encontre de l’attaquant pour obstruction)

- Lorsqu’un gardien est poussé dans sa cage avec le palet après avoir effectué l’arrêt : but non valable. (valable aussi pour un but marqué en poussant un joueur étant sur le palet)

- Lorsqu’un attaquant frappe intentionnellement le palet avec sa main et que celui-ci est dévié par un défenseur puis repris par un attaquant qui marque : but non valable. L’action est considérée comme une passe à la main.

- Lorsqu’un attaquant frappe le palet de sa main et que celui-ci est dévié par un défenseur dans le but : but non valable. La déviation du défenseur n’est pas considérée comme un acte de jeu, le dernier acte de jeu de cette situation est le palet frappé de la main.

- Le palet est tiré dans le but mais ressort, le jeu continue, s’en va dans l’autre camp et un but est marqué contre l’autre équipe, créant un arrêt de jeu. Pendant cet arrêt de jeu, les officiels de jeu déterminent que le premier but était valable (vu par un juge de lignes par exemple) : le but ayant causé l’arrêt de jeu (le deuxième marqué) n’est pas validé et le premier but est validé et l’horloge est remise au temps du premier but.

- Un juge de lignes est sur le point de rapporter une pénalité majeure (5’) à l’arbitre principal, mais avant qu’il puisse le faire, l’équipe fautive marque un but. La faute est alors rapportée par le juge de lignes à l’arbitre principal qui doit invalider le but et infliger la pénalité majeure.

Soyons clairs :

Un attaquant ne peut pas marquer un but dans le territoire du gardien s'il entre dans ce territoire avant le palet. Si l’attaquant entre dans le territoire de but après le palet, il peut marquer, pour autant qu’il n’entre pas en contact avec le gardien de but. Si un attaquant se trouve dans le territoire de but sans gêner le gardien et qu’un autre attaquant (en dehors du territoire de but) marque, le but est valable du fait que l’attaquant dans le territoire de but ne fait aucune action de jeu et ne gêne pas la vue du gardien ni son déplacement. Cependant, aucun attaquant ne peut camper plus de trois secondes dans le territoire de but.




ARTICLES PRECEDENTS



INTERVIEWS

 
 
Lieu : Commission Nationale d’ArbitrageChroniqueur : Fabrice Hurth et Nicolas Crégut
Posté par Christian Simon le 15/12/2011 à 13:13
 
© 2018 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...