trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


Suisse - National League : Bern (SC Bern)
Hockey sur glace - NL 20-21: Présentation du SC Bern
 
Avant la saison 2020/2021 de National League, la rédaction suisse de Hockey Hebdo présentera tour à tour chaque équipe de la première division suisse de hockey sur glace. Aujourd'hui nous nous intéressons au SCB.
 
Source : MSL Cédric Martin
Posté par Hockey Hebdo le 29/09/2020 à 12:30


Photo hockey NL 20-21: Présentation du SC Bern - Suisse - National League : Bern (SC Bern)
Yves Seira (archives)
Au club depuis 7 ans, Simon Moser pourra faire profiter les jeunes bernois de son expérience
Place au troisième club du canton de Berne, le club de la capitale fédérale, le grand SC Bern.
 
1 - 
2 - ZSC Lions
2 - Lugano
4 - 
5 - Genève-Servette
6 - Bern
----------------------------------
7 - Fribourg-Gottéron
8 - Bienne
9 -
10 - Ambrì-Piotta
----------------------------------
11 - Langnau
12 - Rapperswil-Jona
 
Durant l’intersaison, le grand SC Bern a fait le ménage au niveau des imports et de l’entraîneur. Exit Hans Kossmann (qui avait remplacé Kari Jalonen en cours de saison) et arrivée d’un illustre inconnu dans le hockey suisse, le Canado-Autrichien Don Nachbaur, 61 ans, coach depuis 1994 (en WHL principalement) dont le sommet de la carrière remonte à la saison 17-18, où il était l’un des assistants de John Stevens aux Kings de Los Angeles. La saison passée, il officiait en Slovaquie, au HKM Zvolen. Un move un peu étrange de la part des dirigeants bernois, mais nous ne demandons qu’à être surpris. Et puis après la neuvième place honteuse de la saison dernière, il paraît difficile de faire pire pour le club de la capitale fédérale.
 
Concernant les joueurs importés, comme nous le disions, les Ours ont fait table rase du passé récent. Après que Mark Arcobello ne signe à Lugano assez tôt dans la saison (en octobre 2019 déjà), les Bernois n’ont pas reconduit durant l’été Andrew MacDonald, Jan Mursak et surtout Andrew Ebbett, figure de proue du succès bernois des années passées. Le seul import qui a été reconduit est le gardien finlandais Tomi Karhunen (30 ans), indispensable étant donné que sur le marché suisse, le SCB n’a pour l’instant pas encore su remplacer qualitativement Leonardo Genoni. En attaque, arrivée de Dustin Jeffrey (32 ans). Impeccable à Lausanne ces dernières années (202 points en 209 matchs), l’ancien centre canadien des Penguins de Pittsburgh aura une pression certaine dans cette équipe bernoise. L’autre import arrivé cet été, c’est le centre de Rögle Ted Brithén (29 ans). Les deux hommes auront la rude tâche de faire oublier Mark Arcobello et Andrew Ebbett. Ça s’annonce compliqué… Il reste par contre encore une place qui devrait rapidement être pourvue, surtout si le début de saison ne répond pas aux attentes.
 
Au niveau suisse, l’effectif est de qualité, mais vieillissant. Certes, Gaëtan Haas (28 ans) débutera la saison en National League, prêté par les Oilers d’Edmonton, mais cela ne durera pas très longtemps. Vincent Praplan (26 ans) n’a pas vraiment rassuré l’an passé après son échec aux Sharks de San Jose. Inti Pestoni (29 ans) a lui été encore plus discret avec seulement 17 petits points… L’ancien centre des Predators de Nashville Simon Moser (31 ans) sera très précieux, tout comme les coups de gueule du vétéran américano-suisse Tom Ruefenacht (35 ans). Il reste encore Tristan Scherwey (29 ans), mais si ce dernier venait à traverser l’Atlantique, cela deviendrait vraiment critique pour le SCB… La surprise pourrait venir du jeune Kyen Sopa (19 ans), qui revient en Suisse après deux saisons en Ontario Hockey League.
 
En défense, pas d’import (pour l’instant ?) mais quand même de la qualité au niveau suisse. Calle Andersson (26 ans) et l’international Ramon Untersander (29 ans) sont toujours là. Tous deux sont très précieux, notamment en avantage numérique. Eric Blum (34 ans) et surtout Beat Gerber (38 ans), qui jouait déjà en National League à la fin du millénaire passé (1'111 matchs et 22ème saison pour lui, ça ne nous rajeunit pas !), apportent toute leur expérience alors qu’un certain Thomas Thiry (23 ans), arrivé du EVZ (lire ici), devrait être amené à prendre des responsabilités et pouvoir ainsi continuer sa belle progression.
 
En clair, le SCB a une relativement belle équipe, mais elle est sur une pente descendante. La gnaque, la motivation, la discipline, le travail, voilà des éléments qui ont fait défaut la saison passée. Cela s’est payé cash avec une neuvième position au classement. Les Bernois ont-ils appris de leurs erreurs ? Possible, mais la tâche sera compliquée pour Don Nachbaur, qui ne connait pas le hockey suisse. Avec une équipe pas renforcée, une qualification pour les play-off n’est pas assurée en cas de série piège en pré-play-off. Maintenant si la mayonnaise prend, cette équipe peut tout à fait terminer sur le podium après les 52 matchs de saison régulière.
 
Dernière promotion 1986
Participation aux play-off 30 fois
Taux de participation aux play-off 91%
Titres dans l'ère play-off 1989, 1991, 1992, 1997, 2004, 2007, 2010, 2013, 2016, 2017, 2019 (record)
Finales de play-off perdues 1990, 1996, 2012
Patinoire PostFinance Arena: 17'171 places
Arrivées Gaëtan Haas (Edmonton, prêt), Kyen Sopa (Niagara Ice Dogs), Miro Zryd
(EVZ), Ted Brithén (Rögle/SHL), Dustin Jeffrey (Lausanne), Thierry Bader
(Davos), Thomas Thiry (EVZ), Jan Neuenschwander (Bienne), Simon
Sterchi (Langenthal/SL)
Départs Mark Arcobello (Lugano), Andrew MacDonald (?), Christian Thomas (?),
Jan Mursak (Frölunda/SHL), Justin Krueger (Lausanne), Matthias Bieber (?),
Daniele Grassi (Ambri), Andrew Ebbett (retrait?), Marc Kämpf (Langenthal),
Pascal Caminada (Langenthal)
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Réactions sur la news
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...